Matthieu 5:21-42

La loi de Jésus

Vous avez appris qu’il a été dit à nos ancêtres: Tu ne commettras pas de meurtre[a]. Si quelqu’un a commis un meurtre, il en répondra devant le tribunal. Eh bien, moi, je vous dis: Celui qui se met en colère contre son frère en répondra devant le tribunal. Celui qui lui dit «imbécile» passera devant le Grand-Conseil, et celui qui le traite de fou est bon pour le feu de l’enfer.

Si donc, au moment de présenter ton offrande devant l’autel, tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi, laisse là ton offrande devant l’autel, et va d’abord te réconcilier avec ton frère; puis tu reviendras présenter ton offrande.

Si tu es en conflit avec quelqu’un, dépêche-toi de t’entendre avec ton adversaire pendant que tu es encore en chemin avec lui. Sinon, ton adversaire remettra l’affaire entre les mains du juge, qui fera appel aux huissiers de justice, et tu seras mis en prison. Et là, vraiment, je te l’assure: tu n’en sortiras pas avant d’avoir remboursé jusqu’au dernier centime.

(Mt 18.8-9; Mc 9.43, 47-48)

Vous avez appris qu’il a été dit: Tu ne commettras pas d’adultère[b]. Eh bien, moi je vous dis: Si quelqu’un jette sur une femme un regard chargé de désir, il a déjà commis adultère avec elle dans son cœur. Par conséquent, si ton œil droit te fait tomber dans le péché, arrache-le et jette-le au loin, car il vaut mieux pour toi perdre un de tes organes que de voir ton corps entier précipité en enfer. Si ta main droite cause ta chute, coupe-la et jette-la au loin. Il vaut mieux pour toi perdre un de tes membres que de voir tout ton corps jeté en enfer.

(Mt 19.7-9; Mc 10.11-12; Lc 16.18)

Il a aussi été dit: Si quelqu’un divorce d’avec sa femme, il doit le lui signifier par une déclaration écrite[c]. Eh bien, moi, je vous dis: Celui qui divorce d’avec sa femme – sauf en cas d’immoralité sexuelle – l’expose à devenir adultère[d], et celui qui épouse une femme divorcée commet lui-même un adultère.

Vous avez encore appris qu’il a été dit à nos ancêtres: Tu ne rompras pas ton serment; ce que tu as promis par serment devant le Seigneur, tu l’accompliras[e]. Eh bien, moi je vous dis de ne pas faire de serment du tout. Ne dites pas: «Je le jure par le ciel», car le ciel, c’est le trône de Dieu. Ou: «J’en prends la terre à témoin», car elle est l’escabeau où Dieu pose ses pieds. Ou: «Je le jure par Jérusalem;», car elle est la ville de Dieu, le grand Roi. Ne dites pas davantage: «Je le jure sur ma tête», car tu ne peux pas rendre un seul de tes cheveux blanc ou noir.

Dites simplement «oui» si c’est oui, «non» si c’est non. Tous les serments qu’on y ajoute viennent du diable[f].

(Lc 6.29-30)

Vous avez appris qu’il a été dit: œil pour œil, dent pour dent[g]. Eh bien, moi je vous dis: Ne résistez pas à celui qui vous veut du mal; au contraire, si quelqu’un te gifle sur la joue droite, tends-lui aussi l’autre. Si quelqu’un veut te faire un procès pour avoir ta chemise, ne l’empêche pas de prendre aussi ton vêtement. Et si quelqu’un te réquisitionne[h] pour porter un fardeau sur un kilomètre, porte-le sur deux kilomètres avec lui. Donne à celui qui te demande, ne tourne pas le dos à celui qui veut t’emprunter quelque chose.


Footnotes
  1. 5.21 Ex 20.13; Dt 5.17.
  2. 5.27 Ex 20.14; Dt 5.18.
  3. 5.31 Dt 24.1.
  4. 5.32 à devenir adultère : en se remariant du vivant de son mari (voir Rm 7.3).
  5. 5.33 Lv 19.12; Nb 30.3.
  6. 5.37 Autre traduction: du mal.
  7. 5.38 Ex 21.24; Lv 24.20; Dt 19.21.
  8. 5.41 Les soldats et les fonctionnaires romains avaient le droit de réquisitionner n’importe qui pour porter leurs fardeaux.

Read More of Matthieu 5