Matthieu 11:16-30

A qui donc pourrais-je comparer les gens de notre temps? Ils sont comme ces enfants assis sur la place du marché qui crient à leurs camarades:

Quand nous avons joué de la flûte,
vous n’avez pas dansé!
Et quand nous avons chanté des airs de deuil,
vous ne vous êtes pas lamentés!

En effet, Jean est venu, il ne mangeait pas et ne buvait pas de vin. Et qu’a-t-on dit? «Il a un démon en lui!» Le Fils de l’homme est venu, il mange et boit, et l’on dit: «Cet homme ne pense qu’à faire bonne chère et à boire du vin, il est l’ami des collecteurs d’impôts et des pécheurs notoires.» Et cependant, la sagesse de Dieu se fait reconnaître comme telle par les œuvres qu’elle accomplit[a].

Les reproches aux villes rebelles

Alors Jésus adressa de sévères reproches aux villes où il avait fait la plupart de ses miracles, parce que leurs habitants n’avaient pas changé:

Malheur à toi, Chorazin[b]! Malheur à toi, Bethsaïda! car si les miracles qui se sont produits au milieu de vous avaient eu lieu à Tyr et à Sidon[c], il y a longtemps que leurs habitants auraient changé et l’auraient manifesté en revêtant des habits de toile de sac et en se couvrant de cendre. C’est pourquoi, je vous le déclare: au jour du jugement, ces villes seront traitées avec moins de rigueur que vous.

Et toi, Capernaüm, crois-tu que tu seras élevée jusqu’au ciel? Non! Tu seras précipitée au séjour des morts. Car si les miracles qui se sont produits chez toi avaient eu lieu à Sodome, elle existerait encore aujourd’hui. C’est pourquoi, je vous le déclare: au jour du jugement, le pays de Sodome sera traité avec moins de rigueur que toi.

(Lc 10.21-22)

Vers cette même époque, Jésus dit: Je te loue, ô Père, Seigneur du ciel et de la terre, parce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et que tu les as révélées à ceux qui sont tout petits. Oui, Père, car dans ta bonté, tu l’as voulu ainsi.

Mon Père a remis toutes choses entre mes mains. Personne ne connaît le Fils, si ce n’est le Père; et personne ne connaît le Père, si ce n’est le Fils et celui à qui le Fils veut le révéler.

Venez à moi, vous tous qui êtes accablés sous le poids d’un lourd fardeau, et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et mettez-vous à mon école, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour vous-mêmes. Oui, mon joug est facile à porter et la charge que je vous impose est légère.


Footnotes
  1. 11.19 Autre traduction: mais la sagesse a été reconnue juste d’après ses effets.
  2. 11.21 Chorazin … Bethsaïda : deux villes voisines de Capernaüm. Tyr … Sidon : deux villes phéniciennes, donc non juives.
  3. 11.21 Voir note Lc 6.17. Ces villes étaient réputées très corrompues.

Read More of Matthieu 11