Jean 6:60-71

Après l’avoir entendu, plusieurs de ses disciples dirent: Ce langage est bien difficile à accepter! Qui peut continuer à l’écouter?

Jésus savait fort bien quels murmures ses paroles avaient soulevés parmi eux. C’est pourquoi il leur dit: Cela vous choque-t-il? Et si vous voyez le Fils de l’homme remonter là où il était auparavant? C’est l’Esprit qui donne la vie; la chair à elle seule ne sert à rien. Les paroles que je vous ai dites sont Esprit et vie[a]. Hélas, il y en a parmi vous qui ne croient pas.

En effet, dès le début Jésus savait quels étaient ceux qui ne croyaient pas, et qui était celui qui allait le trahir.

Aussi ajouta-t-il: C’est bien pour cela que je vous ai dit: Personne ne peut venir à moi si cela ne lui est accordé par le Père.

A partir de ce moment-là, beaucoup de ses disciples l’abandonnèrent et cessèrent de l’accompagner.

Alors Jésus, se tournant vers les Douze, leur demanda: Et vous, ne voulez-vous pas aussi partir?

Mais Simon Pierre lui répondit: Seigneur, vers qui irions-nous? Tu as les paroles de la vie éternelle. Nous, nous avons mis toute notre confiance en toi et nous savons que tu es le Saint, envoyé de Dieu.

– N’est-ce pas moi qui vous ai choisis tous les douze? reprit Jésus. Et pourtant, l’un de vous est un diable.

Par ces mots, il désignait Judas, fils de Simon Iscariot, l’un des Douze, qui allait le trahir.


Footnotes
  1. 6.63 D’autres comprennent: sont esprit et vie c’est-à-dire ont une signification spirituelle.

Read More of Jean 6

Jean 7:1-13

Jésus à la fête des Cabanes

Après cela, Jésus continua à parcourir la Galilée; il voulait en effet éviter la Judée où les Juifs cherchaient à le supprimer. Cependant, on se rapprochait de la fête juive des Cabanes[a].

Ses frères lui dirent alors: Tu devrais quitter cette région et te rendre en Judée pour que, là aussi, tes disciples puissent voir les œuvres que tu accomplis. Quand on veut être connu, on n’agit pas avec tant de discrétion. Puisque tu accomplis de si grandes choses, fais en sorte que tout le monde le voie.

En effet, les frères de Jésus eux-mêmes ne croyaient pas en lui. Jésus leur répondit: Le moment n’est pas encore venu pour moi. En revanche, pour vous, c’est toujours le bon moment. Le monde n’a aucune raison de vous haïr; mais moi, il me déteste parce que je témoigne que ses actes sont mauvais. Vous donc, allez à la fête; pour ma part, je n’y vais pas encore[b] car le moment n’est pas encore venu pour moi.

Après leur avoir dit cela, il resta en Galilée. Cependant, quand ses frères furent partis pour la fête, il s’y rendit lui aussi, mais secrètement, sans se montrer. Or, pendant la fête, les Juifs le cherchaient et demandaient: Où est-il donc?

Dans la foule, les discussions allaient bon train à son sujet. Les uns disaient: C’est quelqu’un de bien.

– Pas du tout, répondaient les autres: il trompe tout le monde.

Mais, comme ils avaient tous peur des Juifs, personne n’osait parler librement de lui.


Footnotes
  1. 7.2 Cette fête, d’une durée de huit jours, rappelait l’époque où les Israélites vivaient sous des tentes, dans le désert, après la sortie d’Egypte. Jérusalem était durant cette semaine un centre de rassemblement des Juifs venus de tout le pays.
  2. 7.8 Certains manuscrits ont: je n’y vais pas.

Read More of Jean 7