Jérémie 49:7-39

Contre Edom

Prophétie sur Edom.
Voici ce que déclare le Seigneur des armées célestes:
Ne trouve-t-on plus de sagesse au sein du peuple de Témân[a]?
Et les gens clairvoyants n’ont-ils plus de conseils?
Leur sagesse est-elle perdue?
Fuyez, tournez le dos,
cachez-vous dans des trous profonds et restez-y,
habitants de Dedân[b],
car, voici, je fais fondre sur Esaü la ruine:
le moment est venu où il doit rendre compte.
Si des vendangeurs pénètrent chez toi,
ils ne laisseront rien que ce qui se grappille.
S’il s’agit de voleurs pendant la nuit,
ils détruiront jusqu’à ce qu’ils en aient assez[c].
Moi, je fouille Esaü,
je mets à découvert ses lieux secrets,
il ne pourra pas se cacher;
tout est détruit: sa race, sa parenté et ses voisins;
plus personne pour dire:
«Laisse tes orphelins,
je les élèverai,
et que tes veuves se confient à mes soins.»

Car voici ce que déclare l’Eternel: Ceux qui n’étaient pas condamnés à boire cette coupe la boiront tout de même, et toi, tu serais acquitté? Non, certainement pas; tu ne seras pas acquitté et tu devras boire la coupe. J’en fais le serment par moi-même – l’Eternel le déclare: dévastation et destruction vont fondre sur Botsra[d]. Elle sera en proie à l’opprobre et à la malédiction, et toutes ses villes seront, à tout jamais, un tas de ruines.

J’ai entendu une nouvelle
venant de l’Eternel
et un héraut a été envoyé parmi les autres peuples:
«Rassemblez-vous et marchez contre lui!
Levez-vous pour la guerre[e]
Voici, je vais te rendre petit parmi les peuples,
méprisé par les hommes.
La peur que tu inspires et ton orgueil t’égarent,
toi qui as ta demeure dans les creux des rochers[f]
et qui occupes le sommet des collines.
Oui, comme l’aigle, tu élèves ton nid;
je t’en ferai descendre!
l’Eternel le déclare.

Oui, Edom sera dévasté,
tous ceux qui passeront par là en seront effarés et siffleront d’horreur à la vue de ses plaies.
Il en sera comme lors de la catastrophe de Sodome et Gomorrhe et des villes voisines[g],
l’Eternel le déclare:
il n’y aura personne qui y habitera,
et aucun être humain n’y séjournera plus.

Voici, comme un lion monte des forêts luxuriantes du Jourdain
vers des enclos solides,
moi, je viendrai les faire déguerpir de là, en un clin d’œil,
et je me choisirai quelqu’un pour dominer sur lui[h].
Car qui est mon égal?
Qui me demandera des comptes?
Et quel est le berger qui pourrait tenir contre moi[i]?

Ecoutez donc le plan que l’Eternel a fait contre les Edomites,
et les projets qu’il a formés contre la population de Témân:
on les entraînera comme les plus chétives des bêtes du troupeau
et l’on ravagera après eux leurs enclos.
Au fracas de leur chute,
la terre tremblera,
un cri s’élèvera, on l’entendra jusque sur la mer des Roseaux.

Ce sera comme un aigle qui monte et plane,
et qui étend ses ailes au-dessus de Botsra;
et le cœur des guerriers d’Edom, en ce jour-là,
sera semblable au cœur d’une femme en travail[j].

Contre Damas

Prophétie sur Damas:
Hamath ainsi qu’Arpad[k] sont couvertes de honte.
Car elles ont appris de mauvaises nouvelles.
Elles sont démoralisées:
c’est la mer en tourmente
qui ne peut s’apaiser.
Damas est affaiblie
et se tourne pour fuir,
un tremblement s’empare d’elle,
l’angoisse et les douleurs l’ont soudainement prise
comme une femme en couches.
Comment donc se fait-il qu’on l’ait abandonnée,
la ville si célèbre,
la cité qui faisait ma joie[l]?
Ainsi, ses jeunes gens tomberont sur ses places,
et tous ses combattants
périront ce jour-là,
l’Eternel le déclare, le Seigneur des armées célestes.
Et je mettrai le feu à la muraille de Damas,
et il consumera les palais du roi Ben-Hadad[m].

Contre les tribus arabes

Prophéties sur Qédar et sur les royaumes de Hatsor vaincus par Nabuchodonosor, roi de Babylone[n].

Voici ce que déclare l’Eternel:
Debout! A l’assaut de Qédar!
Dévastez tout chez les tribus nomades à l’orient du Jourdain!
Qu’on saisisse leurs tentes et leur petit bétail!
Qu’on prenne leurs tapis, tous leurs effets et leurs chameaux!
Qu’on proclame contre eux: «De toutes parts, c’est la terreur[o]
Sauvez-vous, fuyez vite, cachez-vous dans des trous profonds, et restez-y,
habitants de Hatsor,
l’Eternel le déclare.
Nabuchodonosor, le roi de Babylone, fait des plans contre vous,
il a formé des projets contre vous.

Debout! déclare l’Eternel,
marchez contre ce peuple qui vit dans l’insouciance,
dans la sécurité,
sans avoir ni verrous ni portes!
Il demeure à l’écart.
Emparez-vous de leurs chameaux,
faites de leurs nombreux troupeaux votre butin!
Je disperse à tous vents
ces hommes qui se rasent le haut des joues[p],
je fais venir leur ruine de tous côtés,
l’Eternel le déclare.
Et Hatsor deviendra un repaire pour les chacals,
et, pour toujours, un endroit dévasté;
il n’y aura personne qui y habite,
et aucun être humain n’y séjournera plus.

Contre Elam

Voici le message que l’Eternel adressa au prophète Jérémie au sujet d’Elam, au commencement du règne de Sédécias, roi de Juda[q]:

Voici ce que déclare le Seigneur des armées célestes:
Moi, je vais briser l’arc d’Elam,
principale arme de sa puissance[r].
Je ferai venir sur lui quatre vents
des quatre coins de l’horizon,
et je le disperserai à tous vents.
Chez tous les peuples,
on verra arriver des fugitifs d’Elam.
Je remplirai d’effroi le cœur des Elamites
devant leurs ennemis qui veulent les tuer,
je leur enverrai le malheur
dans ma colère ardente,
l’Eternel le déclare.
Je lancerai l’épée à leur poursuite
jusqu’à leur extermination.
J’érigerai mon trône parmi les Elamites,
j’en ferai disparaître le roi et les ministres,
l’Eternel le déclare.

Mais par la suite,
je ferai revenir les captifs élamites,
l’Eternel le déclare.


Footnotes
  1. 49.7 Témân, ville ou région d’Edom qui représente souvent tout le pays.
  2. 49.8 Dedân : au nord-ouest de l’Arabie.
  3. 49.9 Les v. 9-10 sont parallèles à Ab 5-6.
  4. 49.13 Non la Botsra de 48.24, mais la Botsra édomite (voir Gn 36.33; Es 34.6).
  5. 49.14 Les v. 14-16 sont parallèles à Ab 1-4.
  6. 49.16 Séla, la capitale d’Edom, peut-être identique à la Pétra des Nabatéens, et en tout cas située dans la même région, construite sur les rochers, était presque inaccessible (cf. 2 R 14.7; Ps 108.10-11; Ez 35.7; Ab 3).
  7. 49.18 Voir Gn 18.20 à 19.29.
  8. 49.19 quelqu’un pour dominer sur lui. Autre traduction: de ces meilleurs béliers.
  9. 49.19 Les v. 19-21 ont leur parallèle en 50.44-46.
  10. 49.22 Voir 48.40-41.
  11. 49.23 Hamath : ville syrienne sur l’Oronte; Arpad se trouve au nord d’Alep. Damas, ville principale de Syrie.
  12. 49.25 Certains manuscrits de l’ancienne version grecque, la version syriaque, la Vulgate et le targoum ont: la cité joyeuse.
  13. 49.27 Plusieurs rois de Damas ont porté ce nom. Ce verset reprend Am 1.4, avec un autre verbe en hébreu, au début du verset.
  14. 49.28 En 599 à 598 av. J.-C., Nabuchodonosor ravagera les tribus arabes, qu’elles soient nomades (Qédar) ou semi-sédentaires (Hatsor).
  15. 49.29 Voir 6.25; 20.3, 10; 46.5.
  16. 49.32 Voir 9.25.
  17. 49.34 Sédécias a régné de 598 à 587 av. J.-C.
  18. 49.35 Les archers élamites étaient célèbres dans l’Antiquité (voir Es 22.6).

Read More of Jérémie 49

Jérémie 50:1-10

Contre Babylone

La chute de Babylone et le retour des exilés

Voici le message que l’Eternel communiqua par le prophète Jérémie au sujet de Babylone et du pays des Chaldéens:

Proclamez la nouvelle parmi les peuples!
Publiez-la!
Elevez l’étendard!
Oui, faites-la savoir et ne la cachez pas!
Dites que Babylone est prise,
Bel est couvert de honte,
Mardouk est tout épouvanté[a].
Ses statues sont honteuses,
et ses idoles sont dans l’épouvante.
Car un peuple ennemi, du nord, vient t’attaquer[b];
il transformera ton pays en une terre dévastée
où nul n’habitera.
Des hommes jusqu’aux bêtes, tous partiront, ils s’en iront.

En ce temps-là, à cette époque,
l’Eternel le déclare,
les Israélites viendront avec les Judéens,
ils marcheront en larmes
et ils se tourneront vers l’Eternel, leur Dieu.
Et ils s’informeront du chemin qui mène à Sion,
ils tourneront vers elle leurs regards.
«Venez, se diront-ils, attachons-nous à l’Eternel
par une alliance éternelle qu’on n’oubliera jamais.»
Mon peuple était semblable à des moutons perdus.
Leurs bergers les ont égarés,
ils les ont détournés sur les montagnes.
De montagne en colline,
ils allaient en oubliant leur bercail.
Ceux qui les rencontraient en faisaient leur pâture.
Leurs ennemis disaient:
«Nous ne nous mettrons pas en tort,
puisqu’ils ont péché contre l’Eternel,
lui qui avait été pour eux comme un enclos où régnait la justice
et en qui leurs ancêtres avaient placé leur espérance.»

Partez de Babylone[c]
et du pays des Chaldéens!
Oui, sortez-en comme des boucs en tête du troupeau!
Car je vais susciter
une coalition de grandes nations[d] des pays du nord
pour qu’elles viennent attaquer Babylone.
Elles se rangeront en bataille contre elle
et s’en empareront.
Leurs flèches sont semblables à d’habiles guerriers
et elles ne reviennent pas à vide.
Et la Chaldée sera mise au pillage;
ceux qui la pilleront se rassasieront bien,
l’Eternel le déclare.


Footnotes
  1. 50.2 Bel … Mardouk : voir Es 46.1.
  2. 50.3 Il s’agit certainement des Mèdes dont le royaume se trouvait au sud-est de Babylone. Le septentrion est peut-être une désignation symbolique de la direction d’où vient le malheur.
  3. 50.8 Voir Es 48.20; 52.11. Repris en Ap 18.4.
  4. 50.9 Les Médo-Perses et leurs alliés (voir 51.27-28).

Read More of Jérémie 50