Ésaïe 60

L’éclat de la Jérusalem future

Lumière et gloire

Lève-toi, resplendis, car voici ta lumière,

car sur toi s’est levée la gloire du Seigneur.
Voici que les ténèbres couvrent la terre
et une nuée sombre[a] couvre les peuples,
mais, sur toi, l’Eternel se lèvera lui-même comme un soleil
et l’on verra sa gloire apparaître sur toi.
Des peuples marcheront à ta lumière[b],
et des rois à cette clarté qui s’est levée sur toi.

Regarde autour de toi et vois:
ils se rassemblent tous,
ils viennent jusqu’à toi.
Tes fils viennent de loin,
tes filles sont portées comme des enfants sur la hanche.
Tu le verras alors, tu brilleras de joie,
ton cœur tressaillira et se dilatera
car, les richesses que transportent les vaisseaux sillonnant la mer seront dirigées vers tes ports.
Les trésors des nations[c] arriveront chez toi.
Tu seras submergée par le flot des chameaux.
Les dromadaires de Madian et d’Epha[d] couvriront ton pays.
Tous les habitants de Saba[e] viendront
et ils apporteront de l’or et de l’encens,
et ils proclameront les louanges de l’Eternel.
Les moutons et les chèvres de Qédar s’assembleront chez toi,
tous les béliers de Nebayoth[f] seront à ton service,
ils monteront sur mon autel en offrande agréée,
et je rendrai splendide le Temple où ma splendeur réside.

Qui sont ceux-là qui viennent volant comme un nuage,
ou comme des colombes qui regagnent leur colombier?
Les habitants des îles et des régions côtières mettront leur espérance en moi,
les vaisseaux au long cours[g] viendront les tout premiers
pour ramener tes fils de loin
avec leur argent et leur or
pour faire honneur à l’Eternel, ton Dieu,
et au Saint d’Israël qui te fait resplendir.

Les étrangers rebâtiront tes murs,
leurs rois te serviront.
Car je t’avais frappée dans mon indignation,
mais maintenant dans ma faveur je te témoigne ma tendresse.
Tes portes, jour et nuit, seront toujours ouvertes,
on ne les fermera jamais
pour laisser affluer vers toi
les trésors des nations,
et leurs rois en cortège[h].
Car la nation ou le royaume
qui ne te seront pas assujettis disparaîtront;
oui, en effet ces nations-là seront complètement ruinées.

Le cyprès, le platane et le genévrier
qui font la gloire du Liban te seront apportés
pour embellir le lieu où est mon sanctuaire,
et je rendrai glorieux le lieu où reposent mes pieds.
Les descendants de ceux qui t’humiliaient
viendront se courber devant toi,
et ceux qui t’insultaient
se prosterneront à tes pieds[i].
Et l’on t’appellera: «Cité de l’Eternel,
la Sion du Saint d’Israël».
Tu étais délaissée, haïe,
nul ne passait chez toi.
Mais je ferai de toi un sujet de fierté à tout jamais,
et un sujet de joie pour toutes les générations.
Tu téteras le lait au sein
des nations et des rois
et tu sauras que je suis l’Eternel, que c’est moi qui te sauve,
que je suis ton libérateur, le Puissant de Jacob.

Au lieu du bronze, j’apporterai de l’or,
et de l’argent au lieu du fer,
du bronze au lieu du bois,
du fer au lieu de pierres.
J’établirai sur toi
la paix comme inspecteur,
et la justice
comme dominateur.
Et l’on n’entendra plus parler de violence dans ton pays,
de dévastation et de destruction dans tes frontières,
et tu appelleras tes murailles «Salut»,
et tes portes «Louange».

Ce ne sera plus le soleil qui, désormais, te donnera la lumière du jour;
la clarté de la lune ne luira plus sur toi la nuit.
Car l’Eternel sera ta lumière à toujours,
oui, ton Dieu sera ta splendeur[j].
Désormais, ton soleil ne se couchera plus
et, jamais plus, ta lune ne se retirera,
car l’Eternel sera ta lumière à toujours,
et les jours de ton deuil auront pris fin pour toi.

Ton peuple sera tout entier composé d’hommes justes
et ils posséderont le pays pour toujours.
Ils sont les rejetons que j’ai plantés moi-même,
l’ouvrage de mes mains
pour manifester ma splendeur.
Le plus petit d’entre eux deviendra un millier,
le plus insignifiant, une nation puissante.
C’est moi, moi l’Eternel, qui hâterai en leur temps, ces événements.


Footnotes
  1. 60.2 Autre traduction: un épais brouillard.
  2. 60.3 Cité en Ap 21.24.
  3. 60.5 Cité en Ap 21.24.
  4. 60.6 Madian : tribu nomade du sud-est du Jourdain, aux nombreux éleveurs de chameaux, dont l’origine remonte à Abraham. Epha : un fils de Madian (Gn 25.1-2, 4).
  5. 60.6 Saba : région opulente du sud de l’Arabie.
  6. 60.7 Qédar désigne le désert Arabique avec ses tribus de Bédouins. Nebayoth : autre tribu arabe (Gn 25.13).
  7. 60.9 Autre traduction: de Tarsis, port situé probablement en Espagne.
  8. 60.11 Cité en Ap 21.25-26.
  9. 60.14 Réminiscence en Ap 3.9.
  10. 60.19 Les v. 19-20 sont repris en Ap 21.23.

Read More of Ésaïe 60

Ésaïe 61

Messager d’une bonne nouvelle

L’Esprit de l’Eternel, du Seigneur, est sur moi

car l’Eternel m’a oint
pour annoncer aux humiliés une bonne nouvelle.
Oui, il m’a envoyé afin de panser ceux qui ont le cœur brisé,
d’annoncer aux captifs leur délivrance
et à ceux qui sont prisonniers[a] leur mise en liberté[b],
afin de proclamer, pour l’Eternel une année de faveur
et un jour de rétribution pour notre Dieu,
afin de consoler tous ceux qui mènent deuil,
et d’apporter à ceux qui, dans Sion, sont endeuillés,
la splendeur au lieu de la cendre,
pour mettre sur leur tête l’huile de l’allégresse au lieu du deuil,
et pour les vêtir d’habits de louange au lieu d’un esprit abattu,
afin qu’on les appelle «Les chênes de justice,
la plantation de l’Eternel
qui manifestent sa splendeur».

Car ils rebâtiront les ruines d’autrefois
et ils relèveront ce qui a été dévasté par le passé.
Oui, ils restaureront les villes ravagées,
les habitats détruits depuis bien des générations.
Des étrangers viendront s’y établir,
ils feront paître vos troupeaux.
Ces gens seront vos laboureurs
et ils cultiveront vos vergers et vos vignes.
Mais vous, on vous appellera «Prêtres de l’Eternel»;
on dira que vous êtes servants de notre Dieu.
Vous jouirez des trésors des nations
et vous mettrez votre fierté[c] dans ce qui fait leur gloire.
Au lieu de votre honte,
vous aurez double honneur,
et au lieu de l’opprobre,
vous pousserez des cris de joie à cause de la part que vous aurez.
Car, dans votre pays, vous recevrez un patrimoine double.
Il y aura pour vous une joie éternelle.
Moi, l’Eternel, moi, j’aime la droiture.
Je déteste le vol avec sa perfidie.
Je les rétribuerai avec fidélité[d]
et je conclurai avec eux une alliance éternelle.
Leurs descendants seront connus chez les nations,
et leur progéniture parmi les peuples.
Tous ceux qui les verront reconnaîtront en eux
une postérité bénie par l’Eternel.

Je serai plein de joie, l’Eternel en sera la source[e].
J’exulterai à cause de mon Dieu,
parce qu’il m’aura revêtu des habits du salut
et qu’il m’aura enveloppé du manteau de justice,
tout comme le marié se pare d’un turban tout comme un prêtre,
et comme la mariée s’orne de ses bijoux[f].
Comme la terre fait pousser les graines germées
et comme le jardin fait germer ses semences,
ainsi le Seigneur, l’Eternel, va faire germer la justice et la louange
aux yeux de tous les peuples.


Footnotes
  1. 61.1 L’ancienne version grecque a: aveugles.
  2. 61.1 Allusion en Mt 11.5; Lc 7.22. Les v. 1-2 sont cités en Lc 4.18-19.
  3. 61.6 Autre traduction: vous vous parerez.
  4. 61.8 Autre traduction: selon la vérité.
  5. 61.10 En réponse à cet avenir radieux annoncé par le prophète, le peuple de Dieu exprime sa joie et sa reconnaissance envers l’Eternel.
  6. 61.10 Voir Ap 21.2.

Read More of Ésaïe 61

Ésaïe 62

Le rétablissement certain

Oui, pour la cause de Sion, je ne me tairai pas,

et pour Jérusalem, je ne me donnerai aucun repos
jusqu’à ce que sa justice paraisse comme brille l’aurore
et son salut comme un flambeau qui brûle.

Alors les peuples verront ta justice
et tous les rois contempleront ta gloire.
Et l’on t’appellera d’un nom nouveau[a]
que l’Eternel te donnera.
Tu seras dans la main de l’Eternel
une couronne, rayonnant de splendeur
et un turban royal
dans la main de ton Dieu.
Tu ne seras plus appelée «La Délaissée»,
et ton pays ne sera plus nommé «La terre dévastée[b]»,
mais on t’appellera «En elle est mon plaisir».
Et ton pays sera nommé «La terre qui est épousée»
parce que l’Eternel prendra plaisir en toi,
car ton pays sera pour lui comme une épouse.
En effet, comme le jeune homme se marie avec une jeune fille,
tes fils[c] t’épouseront,
et comme la mariée fait la joie du marié,
tu feras la joie de ton Dieu.

Sur tes murs, ô Jérusalem,
moi, j’ai posté des gardes,
ils ne se tairont pas, ni le jour ni la nuit.
Oui, vous qui ravivez le souvenir de l’Eternel,
point de repos pour vous!
Ne lui donnez aucun repos
jusqu’à ce qu’il ait rétabli Jérusalem,
qu’il ait fait d’elle un sujet de louanges sur la terre.
L’Eternel l’a juré en engageant sa force
et sa puissance:
Je ne donnerai plus ton froment à manger
à ceux qui te combattent,
les étrangers ne boiront plus ton vin,
produit de ton labeur pénible.
Mais ceux qui auront fait la moisson mangeront ce qu’ils récolteront
et loueront l’Eternel,
ceux qui auront cueilli les raisins de la vigne boiront le vin
dans mes parvis sacrés.

Passez, oui, passez par les portes!
Frayez, frayez la route de mon peuple!
Faites-lui un chemin,
enlevez-en les pierres!
Et élevez un étendard en direction des peuples!
L’Eternel se fera entendre
jusqu’aux confins du monde:
Dites à la communauté de Sion[d]:
Ton salut va venir,
avec lui, son salaire,
et devant lui sa récompense.
On les appellera «Le Peuple saint,
les libérés de l’Eternel».
Et toi, Jérusalem, tu seras nommée «Désirée»,
«La ville qui n’est pas abandonnée».


Footnotes
  1. 62.2 Voir Es 65.15; Ap 2.17; 3.12.
  2. 62.4 Voir 54.1 et note.
  3. 62.5 Autre traduction: ceux qui te rebâtiront.
  4. 62.11 Repris en Mt 21.5.

Read More of Ésaïe 62