Ésaïe 55

L’offre et l’appel universels

Le festin gratuit

Vous tous qui avez soif,

venez chercher de l’eau!
Et même vous qui n’avez pas d’argent,
venez, achetez et mangez!
Venez acheter sans argent, oui, sans paiement,
du vin, du lait[a]!
Pourquoi dépensez-vous votre argent pour payer
ce qui ne nourrit pas?
Pourquoi travaillez-vous
pour une nourriture qui ne rassasie pas?
Ecoutez, oui, écoutez-moi,
alors vous mangerez ce qui est bon,
vous vous délecterez d’aliments savoureux.
Tendez l’oreille, venez à moi,
écoutez-moi et vous vivrez.
Car je conclurai avec vous une alliance éternelle,
j’accomplirai pour vous avec fidélité les œuvres bienveillantes que j’ai promises à David[b].
Voici, j’ai fait de lui un témoin pour les peuples,
un chef pour commander aux peuples.
Oui, tu appelleras une nation que tu ne connais pas;
une nation qui ne te connaît pas va accourir vers toi;
c’est à cause de moi, moi, l’Eternel ton Dieu,
moi, le Saint d’Israël,
qui te couvre de gloire.

Tournez-vous donc vers l’Eternel,
tant qu’on peut le trouver.
Adressez-vous à lui
tant qu’il est proche!
Que le coupable abandonne sa voie,
et l’homme malfaisant ses mauvaises pensées!
Et qu’il revienne à l’Eternel
qui aura compassion de lui,
à notre Dieu
qui lui accordera un pardon généreux.

Car vos pensées ne sont pas mes pensées,
et vos voies ne sont pas les voies que j’ai prescrites,
déclare l’Eternel;
autant le ciel est élevé au-dessus de la terre,
autant les voies que je vous ai prescrites sont élevées au-dessus de vos voies,
et autant mes pensées sont élevées loin au-dessus des vôtres.

Or, la pluie et la neige qui descendent du ciel
n’y retournent jamais
sans avoir arrosé et fécondé la terre,
sans avoir fait germer les graines qui s’y trouvent,
sans fournir au semeur le grain qu’il doit semer,
et sans donner du pain à tous ceux qui le mangent[c].
Il en sera de même de la parole que j’ai prononcée:
elle ne reviendra jamais vers moi à vide,
sans avoir accompli ce que je désirais
et sans avoir atteint le but
que je lui ai fixé.

Car vous sortirez pleins de joie,
vous serez conduits dans la paix.
Montagnes et collines
éclateront en cris de joie devant vos pas.
Tous les arbres des champs applaudiront.
Où croissent les broussailles poussera le cyprès,
et au lieu des orties croîtra le myrte.
Ce sera un titre de gloire pour l’Eternel
et un signe perpétuel
qui ne disparaîtra jamais.


Footnotes
  1. 55.1 Réminiscence en Ap 21.6; 22.17.
  2. 55.3 Cité en Ac 13.34 d’après l’ancienne version grecque.
  3. 55.10 Réminiscence en 2 Co 9.10.

Read More of Ésaïe 55

Ésaïe 56

Tous les peuples acceptés

Voici ce que dit l’Eternel:

Faites ce qui est juste
et respectez le droit,
car je vais bientôt vous sauver,
je vais faire justice.
Bienheureux sera l’homme qui agira ainsi,
heureux sera celui qui s’y appliquera:
qui respectera le sabbat,
et ne le profanera pas,
et qui s’efforcera de ne faire aucun mal!
L’étranger qui s’attache à l’Eternel ne devra pas se dire:
«L’Eternel m’exclura sûrement de son peuple»,
et l’eunuque non plus n’aura pas à penser:
«Je suis un arbre sec!»

Car voici ce que l’Eternel déclare:
A ceux qui sont eunuques, qui respecteront les sabbats que j’ai prescrits,
qui choisiront de faire ce qui m’est agréable,
et qui s’attacheront à mon alliance,
je réserverai dans ma Maison
et dans mes murs une stèle et un nom
qui vaudront mieux pour eux que des fils et des filles;
je leur accorderai un nom impérissable
qui ne sera jamais rayé.

Et les étrangers qui s’attacheront
à l’Eternel pour le servir,
et pour l’aimer
et pour être ses serviteurs,
qui respecteront le sabbat
et ne le profaneront pas,
et qui s’attacheront à mon alliance,
je les ferai venir à ma montagne sainte
et je les réjouirai au Temple où l’on me prie,
et j’agréerai leurs holocaustes et autres sacrifices
offerts sur mon autel.
Car on appellera mon temple: «La Maison de prière pour tous les peuples[a]
Voici ce que déclare l’Eternel,
lui qui rassemble les bannis d’Israël:
A ceux qui seront déjà rassemblés
j’en joindrai d’autres que je rassemblerai aussi.

Le changement nécessaire

Les conducteurs indignes

Vous tous les animaux sauvages,
venez, repaissez-vous,
tous les animaux des forêts[b]!
Les sentinelles d’Israël sont toutes des aveugles:
ce sont des ignorants,
tous sont des chiens muets
qui ne peuvent pas aboyer.
Rêvassant, allongés,
ils aiment somnoler …
Mais ces chiens sont avides
et jamais rassasiés,
et ce sont des bergers
qui ne comprennent rien.
Ils suivent chacun son chemin
à la poursuite de ses gains.
«Venez, je vais chercher du vin,
et nous boirons jusqu’à l’ivresse des boissons fortes, disent-ils.
Demain, la fête continue comme aujourd’hui:
il reste du surplus en abondance.»


Footnotes
  1. 56.7 Cité par Jésus en Mt 21.13; Mc 11.17; Lc 19.46.
  2. 56.9 Ces bêtes représentent les ennemis d’Israël invités à venir dévorer le troupeau (le peuple) mal gardé par ses conducteurs infidèles.

Read More of Ésaïe 56

Ésaïe 57:1-13

Malheur à un peuple idolâtre

Or des justes périssent

mais nul ne s’en soucie,
et des hommes de bien sont enlevés,
sans que nul ne comprenne
que les justes sont emportés afin que leur soit épargné le malheur à venir[a].
La paix viendra
et ceux qui suivent le droit chemin
pourront dormir tranquilles.

Mais vous, approchez-vous,
fils de ces femmes qui se livrent à la divination,
race adultère, prostituée!
De qui vous moquez-vous?
Et contre qui ouvrez-vous grand la bouche,
contre qui tirez-vous la langue?
N’êtes-vous pas des enfants infidèles
et une race fourbe,
vous qui vous échauffez auprès des chênes
et sous chaque arbre vert,
vous qui immolez les enfants en sacrifice dans les lits des torrents
et les creux des rochers?
Les pierres polies du torrent[b],
voilà ton bien,
voilà, voilà ton lot!
C’est pour ces pierres-là que tu as répandu des libations de vin,
que tu fais des offrandes!
Devrais-je donc me consoler de tout cela?

Tu as dressé ta couche
sur de hautes montagnes
et tu y montes pour offrir des sacrifices.
Tu as placé ton mémorial
derrière le battant et le linteau des portes!
C’est loin de moi que tu t’es mise nue,
que tu es montée sur ton lit pour y faire une large place.
Tu as conclu un pacte avec ces gens
dont tu aimes la couche
et tu as contemplé leur nudité.
Tu as apporté en présent de l’huile au dieu Molok[c],
tu lui as offert des parfums
et tu as envoyé tes messagers au loin;
et ainsi tu t’es abaissée
jusqu’au séjour des morts!
Tu es devenue lasse à force de marcher,
sans jamais avouer: «Tout cela, c’est désespéré!»
Tu retrouves des forces,
aussi n’es-tu pas abattue.

Et qui donc craignais-tu,
de qui avais-tu peur, pour que tu m’aies trompé,
pour que tu ne te sois plus souvenue de moi,
et que tu m’aies chassé de tes pensées?
Serait-ce parce que, depuis longtemps, j’ai gardé le silence?
Serait-ce pour cela que tu ne me crains plus?
Mais je vais exposer ce que vaut ta «justice».
Et toutes tes actions
ne te seront d’aucun profit!
Qu’ils te délivrent donc, tous tes nombreux faux dieux,
quand tu crieras vers eux,
mais le vent les balaiera tous,
une rafale les emportera!
Mais celui qui s’appuie sur moi
recevra le pays
et entrera en possession de ma montagne sainte.


Footnotes
  1. 57.1 Autre traduction: que c’est à cause des méchants que les justes sont emportés.
  2. 57.6 Ces pierres (ou rocs) polies devaient servir à des cultes idolâtres, peut-être liés aux cultes de la fécondité dénoncés au v. 5.
  3. 57.9 Autre traduction: au grand roi. Molok était la divinité principale des Ammonites.

Read More of Ésaïe 57