Ésaïe 3

Jugement sur Jérusalem et Juda

Voici que l’Eternel,

le Seigneur des armées célestes,
va vous priver, Jérusalem, et toi, royaume de Juda,
de tout ce qui vous sert d’appui:
il vous enlèvera toutes vos réserves de pain
et toutes vos réserves d’eau,
les hommes forts et les guerriers,
les juges, les prophètes,
les devins et les dirigeants,
les capitaines, et les dignitaires,
les conseillers, les artisans habiles,
les spécialistes de magie,
et je vous donnerai des enfants comme chefs
et des gamins qui régneront sur vous.
On se maltraitera l’un l’autre,
compagnon contre compagnon, au sein du peuple,
les jeunes gens se dresseront contre les gens âgés,
les gens de rien contre les dignitaires.

Un homme empoignera son frère
dans sa famille et lui dira:
«Toi qui as un habit, tu seras notre chef,
prends cette maison chancelante sous ton autorité!»
Mais alors l’autre s’écriera:
«Je ne suis pas un médecin,
je n’ai dans ma maison ni pain ni vêtement.
Ne faites pas de moi un chef du peuple!»

Jérusalem chancelle,
et Juda est tombé,
parce qu’ils se révoltent contre la gloire de l’Eternel
par leurs paroles et leurs actions à son égard.
L’aspect de leur visage a témoigné contre eux.
Ils publient leurs péchés comme le fit Sodome,
ils ne s’en cachent pas.
Malheur à eux!
Car ils préparent le malheur pour eux-mêmes.

Proclamez donc au juste qu’il aura du bonheur,
car il profitera du fruit de ses actions.
Mais, malheur au méchant,
cela tournera mal pour lui:
il lui sera rendu selon ce qu’il a fait.

Mon peuple est opprimé par de jeunes enfants,
des femmes le dominent.
Tous ceux qui te dirigent, ô toi, mon peuple, ne font que t’égarer.
Ils embrouillent la route que tu dois emprunter.
L’Eternel s’est levé, il intente un procès,
il se tient là, prêt à juger son peuple[a].
Il traduit en justice
les responsables de son peuple avec ses dirigeants:
Vous avez dévasté la vigne.
Vous avez entassé dans vos maisons ce que vous avez pris aux pauvres.
Pourquoi donc écrasez-vous mon peuple
et foulez-vous aux pieds la dignité du pauvre?
c’est l’Eternel qui le demande, le Seigneur des armées célestes.

Sur les femmes de Jérusalem

L’Eternel dit encore: Les filles de Sion se sont enorgueillies,
regardez-les qui marchent en redressant la tête,
le regard provocant;
elles s’avancent à petits pas,
en faisant résonner les anneaux de leurs pieds.
L’Eternel rendra chauve le sommet de la tête des filles de Sion
et le mettra à nu.

En ce jour-là, le Seigneur les dépouillera de leurs parures: les anneaux des chevilles, les bijoux luxueux, en formes de soleil et de croissant[b], les pendentifs, les bracelets, les voiles, les turbans, les chaînettes, les ceintures tressées, les flacons de parfum, les amulettes, les bagues, les anneaux du nez, les toilettes de fête et les amples tuniques, les manteaux, les sacoches, les miroirs, les fines mousselines, les bandeaux et les châles.

Il adviendra, qu’au lieu de leurs parfums, ce sera la mauvaise odeur émanant de la pourriture;
au lieu de leurs ceintures, ce sera une corde;
au lieu de leurs cheveux artistement tressés, ce sera une tête chauve;
au lieu de linge fin, un habit de toile de sac;
au lieu de la beauté, une marque infamante[c].
Tes soldats tomberont sous les coups de l’épée
et tes vaillants guerriers mourront dans la bataille.
Les portes de Sion, ce jour-là, gémiront et seront dans le deuil.
La ville dévastée restera assise par terre.


Footnotes
  1. 3.13 D’après l’ancienne version grecque, la version syriaque et le targoum. Le texte hébreu traditionnel a: les peuples.
  2. 3.18 La traduction des objets énumérés dans les v. 18-23 n’est pas toujours certaine.
  3. 3.24 Le texte hébreu de Qumrân a: l’humiliation.

Read More of Ésaïe 3

Ésaïe 4

En ce jour-là, sept femmes

saisiront un seul homme et elles lui diront:
«Nous pourvoirons à notre nourriture
et à nos vêtements,
mais permets seulement que nous portions ton nom.
Mets fin à notre déshonneur.»

Le salut des survivants d’Israël

En ce jour-là, ce que fera germer l’Eternel sera splendide et glorieux et le fruit du pays sera un magnifique sujet de fierté pour les survivants d’Israël. Alors ceux qui subsisteront, ceux qui resteront à Sion seront appelés saints, tous ceux qui, à Jérusalem, seront inscrits afin d’avoir la vie. Quand l’Eternel aura lavé la souillure des filles de Sion et purifié Jérusalem du sang qu’on y a répandu, par le souffle du jugement, par le souffle de l’incendie, l’Eternel va créer sur toute l’étendue du mont Sion et sur tous ceux qui s’y assembleront, une nuée le jour, et la nuit la fumée et l’éclat de flammes de feu[a]. Et au-dessus de toutes choses sa gloire sera comme un dais et comme une cabane[b] donnant de l’ombre pendant le jour pour protéger de la chaleur et servant de refuge, d’abri contre l’orage, contre la pluie.


Footnotes
  1. 4.5 Allusion à la traversée du désert par le peuple d’Israël (Ex 13.21; 24.16-17).
  2. 4.6 Voir Lv 23.42-43.

Read More of Ésaïe 4

Ésaïe 5:1-7

Le chant de la vigne

Je veux chanter pour mon ami

la chanson de mon bien-aimé au sujet de sa vigne.
Mon ami avait une vigne
sur un coteau fertile.
Il en sarcla le sol, en enleva les pierres
et il y mit des plants de choix.
Il bâtit une tour de guet au milieu de la vigne
et il y creusa un pressoir.
Il attendait donc de sa vigne de beaux raisins,
mais elle n’a produit que des raisins infects[a].
Maintenant donc, habitants de Jérusalem, gens de Juda,
soyez les juges entre moi et ma vigne!
Qu’y avait-il encore à faire pour ma vigne
que je n’aurais pas fait?
Pourquoi, alors que j’attendais de bons raisins,
n’a-t-elle produit que des fruits infects?
Maintenant donc, je vous ferai savoir
ce que je vais faire à ma vigne:
j’arracherai sa haie
pour qu’elle soit broutée,
je ferai une brèche dans sa clôture
pour que les passants la piétinent.
J’en ferai une friche:
nul ne la taillera, nul ne la sarclera.
Les ronces, les épines y croîtront librement,
et j’interdirai aux nuages
de répandre leur pluie sur elle.
Or, c’est le peuple d’Israël
qui est la vigne de l’Eternel, du Seigneur des armées célestes.
Le plant qui faisait ses délices
ce sont les habitants du pays de Juda.
Il attendait d’eux la droiture,
et ce n’est qu’injustice; il attendait d’eux la justice,
et ce sont des cris de détresse.


Footnotes
  1. 5.2 Voir Mt 21.33; Mc 12.1; Lc 20.9.

Read More of Ésaïe 5