Ézéchiel 10

La gloire de l’Eternel quitte le Temple

Je regardai et je vis dans l’étendue céleste qui s’étendait au-dessus de la tête des chérubins comme une pierre de saphir; au-dessus de cette pierre, on apercevait quelque chose qui paraissait ressembler à un trône[a]. Il dit à l’individu vêtu de lin: Passe entre les roues qui sont sous les chérubins et remplis tes mains des braises incandescentes qui se trouvent entre les chérubins, et répands-les sur la ville.

Il s’exécuta sous mes yeux[b]. Or, les chérubins se tenaient à droite du Temple au moment où l’individu se rendit vers eux, et la nuée remplit le parvis intérieur. La gloire de l’Eternel s’était élevée de dessus le chérubin pour se diriger vers le seuil de la maison; alors le Temple fut rempli par la nuée, et le parvis resplendit de l’éclat de la gloire de l’Eternel. Le bruissement des ailes des chérubins se fit entendre jusque dans le parvis extérieur. C’était comme la voix du Dieu tout-puissant quand il parle.

Quand il avait ordonné à l’individu vêtu de lin: «Prends du feu entre les roues et entre les chérubins», l’individu y était allé et il se tenait à côté d’une roue. L’un des chérubins avança la main vers le feu qui était entre les chérubins. Il en retira des braises et les mit dans les mains de l’individu vêtu de lin. Celui-ci les prit et se retira. Alors apparut, sous les ailes des chérubins, une forme de main humaine.

Je regardai et je vis quatre roues à côté des chérubins, une roue à côté de chacun d’eux. Elles avaient l’éclat de la chrysolithe. Toutes les quatre étaient pareilles et paraissaient imbriquées au milieu l’une de l’autre. Elles pouvaient donc se déplacer dans les quatre directions sans se tourner; en effet, elles allaient du côté vers lequel se tournait la tête, sans pivoter dans leur mouvement. Tout le corps des chérubins, leurs dos et leurs mains, leurs ailes et les roues, étaient couverts d’yeux tout autour. Chacun des quatre avait sa roue. J’entendis qu’on donnait à ces roues le nom de tourbillon. Chacun des êtres vivants avait quatre faces. Les premières faces étaient des faces de chérubin, les deuxièmes des faces d’homme, les troisièmes des faces de lion et les quatrièmes des faces d’aigle.

Les chérubins s’élevèrent: c’étaient les êtres vivants que j’avais vus sur les bords du canal du Kebar[c]. Quand les chérubins se déplaçaient, les roues se déplaçaient à côté d’eux, et quand ils déployaient leurs ailes pour s’élever au-dessus de la terre, les roues ne se détournaient pas d’eux, mais restaient à leurs côtés. Quand ils s’arrêtaient, elles s’arrêtaient, quand ils s’élevaient, elles s’élevaient avec eux, car l’Esprit qui animait les êtres vivants était aussi dans les roues.

La gloire de l’Eternel quitta le seuil du Temple et vint se placer sur les chérubins. Ceux-ci déployèrent leurs ailes et s’élevèrent de terre sous mes yeux; ils sortirent, et les roues sortirent avec eux. Ils s’arrêtèrent à l’entrée de la porte orientale du temple de l’Eternel et la gloire du Dieu d’Israël reposait sur eux tout au-dessus[d]. C’étaient les êtres vivants que j’avais vus au-dessous du Dieu d’Israël près du canal du Kebar, et je reconnus que c’étaient des chérubins. Chacun d’eux avait quatre faces et quatre ailes, sous lesquelles apparaissaient ce qui était comme des mains humaines. Leurs faces avaient la même apparence que celles que j’avais vues près du canal du Kebar, elles avaient le même aspect; c’étaient bien eux. Chacun des êtres avançait droit devant lui.


Footnotes
  1. 10.1 Voir 1.26.
  2. 10.2 Voir 1.13-21; cf. 2 R 25.8-9.
  3. 10.15 Voir 1.5 et note.
  4. 10.19 Voir 8.4 et note.

Read More of Ézéchiel 10

Ézéchiel 11

Jérusalem: une marmite

Alors l’Esprit me souleva et me transporta à la porte orientale du temple de l’Eternel, c’est-à-dire à celle qui fait face au soleil levant. A l’entrée de la porte, je vis vingt-cinq hommes qui se tenaient là, et au milieu d’eux, deux chefs du peuple: Yaazania, fils d’Azzour, et Pelatia, fils de Benaya. L’Esprit de Dieu me dit: Fils d’homme, voilà les gens qui trament le mal et qui donnent de mauvais conseils dans cette ville. Ils disent: «Le malheur n’est pas si proche! Bâtissons des maisons[a]! Cette ville est comme une marmite et nous sommes comme de la viande.» C’est pourquoi prophétise contre eux, prophétise, fils d’homme!

L’Esprit de l’Eternel tomba sur moi et me dit d’apporter le message suivant:

Ainsi parle l’Eternel: Je sais ce que vous dites, vous, communauté d’Israël, je connais les pensées que nourrit votre esprit. Vous avez commis tant de meurtres que les rues de la ville sont remplies de cadavres. C’est pourquoi le Seigneur, l’Eternel, parle ainsi: La ville est bien une marmite, mais quelle en est la viande? Ce sont les corps de vos victimes étendus dans la ville! Mais vous, on vous en fera sortir. Vous redoutez l’épée, eh bien, moi, je ferai venir l’épée contre vous, c’est là ce que déclare le Seigneur, l’Eternel. Je vous ferai sortir de la ville et je vous livrerai à des étrangers et j’exécuterai ainsi mes jugements contre vous. Vous tomberez victimes de l’épée. C’est sur le territoire du pays d’Israël que je vous jugerai, et vous reconnaîtrez que je suis l’Eternel. La ville ne sera pas une marmite pour vous et vous ne serez pas la viande au-dedans d’elle. Et je vous jugerai à l’intérieur du territoire d’Israël. Et vous reconnaîtrez que je suis l’Eternel, moi, dont vous n’avez pas suivi les lois ni appliqué le droit, tandis que vous avez adopté les coutumes des peuples d’alentour.

Pendant que je prophétisais, Pelatia[b], fils de Benaya, mourut. Alors, je tombai sur ma face, et je m’écriai d’une voix forte: Ah! Seigneur Eternel, vas-tu exterminer ce qui reste d’Israël?

Promesse d’une nouvelle alliance

L’Eternel m’adressa la parole et me dit:

Fils d’homme, c’est à tes compatriotes, et aux gens de ton peuple, et à tous ceux qui font partie de la communauté d’Israël, que les gens de Jérusalem déclarent: «Restez loin de l’Eternel, car c’est à nous que le pays est accordé en possession.» C’est pourquoi tu diras: «Voici ce que déclare le Seigneur, l’Eternel: Je les ai éloignés au milieu de peuples étrangers, je les ai dispersés dans des pays étrangers. Cependant, je serai pour eux pendant quelque temps un sanctuaire dans ces pays où ils se sont rendus.» Dis-leur donc: «Le Seigneur, l’Eternel, vous déclare: Je vous rassemblerai du milieu des peuples, je vous recueillerai des pays étrangers dans lesquels vous avez été dispersés, et je vous donnerai le pays d’Israël.» Alors ils y viendront et ils en ôteront tous les objets abominables et toutes les idoles abjectes. Je leur donnerai un cœur qui me sera entièrement dévoué et je mettrai en eux un esprit nouveau, j’ôterai de leur être leur cœur dur comme la pierre, et je leur donnerai un cœur de chair[c], afin qu’ils vivent selon mes ordonnances, qu’ils obéissent à mes lois, et les appliquent. Ils seront mon peuple, et je serai leur Dieu[d]. Quant à ceux dont le cœur s’attache à leurs idoles, qui continuent à suivre leurs abominations, je ferai retomber sur eux ce que mérite leur conduite. C’est là ce que déclare le Seigneur, l’Eternel.

La gloire quitte la ville

A ce moment, les chérubins déployèrent leurs ailes et les roues se mirent en mouvement avec eux. La gloire de Dieu était au-dessus d’eux, tout en haut. Ensuite, la gloire de Dieu s’éleva du milieu de la ville et se tint sur le mont qui se trouve à l’est de Jérusalem[e]. Alors l’Esprit me souleva et me ramena en Chaldée auprès des exilés. Cela se passait dans la vision donnée par l’Esprit de Dieu, et la vision qui m’avait été accordée s’éleva au-dessus de moi … Je racontai aux déportés tout ce que l’Eternel m’avait fait voir.


Footnotes
  1. 11.3 Le malheur n’est pas … maisons! Autres traductions: le moment de bâtir des maisons n’est-il pas bientôt arrivé? ou ce n’est pas le moment de bâtir des maisons!
  2. 11.13 Pelatia signifie: les rescapés appartenant à Dieu. Il représente les Israélites qui ont échappé à la déportation. Sa mort subite est le gage de l’accomplissement des menaces de Dieu.
  3. 11.19 un cœur qui me sera entièrement dévoué : l’ancienne version grecque porte: un autre cœur. La différence provient de la confusion entre deux lettres de l’hébreu très ressemblantes. Les v. 19-20 sont repris en 36.26-28.
  4. 11.20 Formule de l’alliance (voir Ex 19.5-6; 20.2).
  5. 11.23 Voir 8.4 et note. Il s’agit du mont des Oliviers. Pour le retour de la gloire, voir 43.2.

Read More of Ézéchiel 11

Ézéchiel 12

Les causes de la ruine qui vient

Le mime de l’exilé

L’Eternel m’adressa la parole en ces termes:

Fils d’homme, tu habites au milieu d’une communauté rebelle: ils ont des yeux pour voir, mais ils ne voient pas; ils ont des oreilles pour entendre, mais ils n’entendent pas, car ce sont des rebelles[a]. Fils d’homme, fais tes bagages comme pour partir en déportation, puis pars comme en déportation en plein jour sous leurs yeux. Que tout le monde te voie partir en exil de l’endroit où tu habites vers un autre lieu. Peut-être comprendront-ils qu’ils sont une communauté rebelle. Dépose ton baluchon d’exilé dehors, en plein jour, pour que tout le monde le voie. Le soir, tu sortiras sous leurs yeux, comme pour un départ en exil. Sous leurs yeux, tu creuseras un trou dans la muraille de la ville, et tu feras passer ton ballot par là. Sous leurs yeux, tu le chargeras sur ton épaule et tu l’emporteras dans la nuit noire; tu te cacheras le visage en sorte que tu ne puisses pas voir le pays. Car je fais de toi un signe pour la communauté d’Israël.

Je fis ce qui m’avait été ordonné: je sortis en plein jour mes affaires arrangées comme un bagage d’exilé; et le soir, je creusai, à la main, un trou dans le mur, puis, dans la nuit noire, je les fis passer par là et je les chargeai sur l’épaule sous leurs yeux.

Le lendemain matin, l’Eternel m’adressa la parole en ces termes:

Fils d’homme, les Israélites, ces gens rebelles, ne t’ont-ils pas demandé: «Que fais-tu?» Réponds-leur: «Voici ce que déclare le Seigneur, l’Eternel: Ce message concerne le prince qui est à Jérusalem et toute la communauté israélite qui se trouve à l’intérieur de cette ville.»

Dis-leur: «Je suis pour vous un signe», car il leur sera fait selon ce que j’ai fait: ils iront en déportation, ils iront en exil. Le prince qui se trouve au milieu d’eux mettra son baluchon, en pleine nuit, sur son épaule et quittera la ville par un trou dans le mur que l’on aura percé pour le faire sortir. Il se cachera le visage pour qu’il ne voie pas le pays. J’étendrai mon filet sur lui et il sera pris dans mon piège, je le ferai partir pour Babylone dans le pays des Chaldéens, qu’il ne verra pas de ses yeux, et c’est là qu’il mourra[b]. Je disperserai à tout vent tous les gens de son entourage, son personnel et tous ses bataillons, et je les poursuivrai avec l’épée. Et ils reconnaîtront que je suis l’Eternel quand je les aurai dispersés au milieu de peuples étrangers, quand je les aurai répandus dans différents pays. Mais je conserverai un petit nombre d’entre eux qui échapperont à l’épée, à la famine et à la peste, pour qu’ils racontent toutes leurs abominations au milieu des peuples chez qui ils iront. Et l’on reconnaîtra que je suis l’Eternel.

L’Eternel m’adressa la parole et me dit:

Fils d’homme, tu mangeras ton pain en tremblant, et tu boiras ton eau au milieu de l’angoisse et de l’agitation. Tu diras au peuple du pays: «Habitants de Jérusalem, voici ce que déclare le Seigneur, l’Eternel, contre le pays d’Israël: Ils mangeront leur pain au milieu de l’angoisse, et ils boiront leur eau dans la désolation, parce que le pays va être dévasté, privé de tous ses biens, à cause des actes de violence de tous ceux qui l’habitent. Les villes peuplées seront détruites, le pays sera dévasté, et vous reconnaîtrez que je suis l’Eternel.»

Vraie et fausse prophétie

L’Eternel m’adressa la parole et me dit:

Fils d’homme, quel est donc le dicton qui a cours parmi vous au sujet du pays d’Israël: «Le temps se fait bien long et aucune vision ne s’accomplit»? C’est pourquoi dis-leur donc: «Voici comment vous parle le Seigneur, l’Eternel: Je ferai taire ce dicton et il n’aura plus jamais cours en Israël.» Dis-leur donc: «Au contraire, voici: le temps s’approche où toutes les visions se réaliseront. Car il n’y aura plus de vision mensongère, ni de prédiction de complaisance, au milieu d’Israël. Car moi, l’Eternel, je dirai ce que j’ai à dire, et puis cela s’accomplira sans être encore différé. C’est de votre vivant, communauté rebelle, que je prononcerai cette parole, et que je l’accomplirai. C’est là ce que déclare le Seigneur, l’Eternel.»

L’Eternel m’adressa la parole et me dit:

Fils d’homme, la communauté d’Israël déclare à ton sujet: «La vision de cet homme concerne des jours très lointains, et ce qu’il prophétise est pour beaucoup plus tard.» C’est pourquoi dis-leur donc: «Voici ce que déclare le Seigneur, l’Eternel: Aucune des paroles que, moi, j’ai prononcées ne tardera à s’accomplir. C’est là ce que déclare le Seigneur, l’Eternel.»


Footnotes
  1. 12.2 Voir Es 6.9-10; Jr 5.21; Mc 8.18.
  2. 12.13 Voir 2 R 25.4-7; Jr 39.4-7; 52.7-11.

Read More of Ézéchiel 12