Exode 6:13-30

L’Eternel parla à Moïse et à Aaron et leur ordonna d’aller trouver les Israélites et le pharaon, roi d’Egypte, pour faire sortir les Israélites d’Egypte.

Les généalogies des tribus de Ruben, Siméon et Lévi

Voici les noms des chefs des groupes familiaux israélites: Fils de Ruben, premier-né d’Israël: Hénok, Pallou, Hetsrôn et Karmi. Telles sont les familles de la tribu de Ruben[a].

Les fils de Siméon furent: Yemouel, Yamîn, Ohad, Yakîn, Tsohar et Saül, fils de la Cananéenne. Telles sont les familles de la tribu de Siméon.

Voici les noms des fils de Lévi – qui vécut cent trente-sept ans[b] – et de leur lignée: Guershôn, Qehath et Merari. Fils de Guershôn: Libni et Shimeï, ancêtres de leurs familles. Fils de Qehath, qui vécut cent trente-trois ans: Amram, Yitsehar, Hébron et Ouzziel. Fils de Merari: Mahli et Moushi. Telles sont les familles de la tribu de Lévi, selon leurs lignées.

Amram prit pour femme Yokébed, sa tante, et elle lui donna Aaron et Moïse. Amram vécut cent trente-sept ans.

Fils de Yitsehar: Qoré, Népheg et Zikri.

Fils d’Ouzziel: Mishaël, Eltsaphân et Sitri.

Aaron prit pour femme Elishéba, fille d’Amminadab et sœur de Nahshôn, et elle lui donna Nadab, Abihou, Eléazar et Itamar.

Fils de Qoré: Assir, Elqana, Abiasaph. Telles sont les familles des Qoréites.

Eléazar, fils d’Aaron, prit pour femme une des filles de Poutiel qui lui donna Phinéas. Tels sont les chefs des groupes familiaux des lévites selon leurs différentes familles. C’est à Aaron et à Moïse dont il vient d’être question que l’Eternel ordonna: «Faites sortir d’Egypte les Israélites, comme une armée en bon ordre.» Ce sont eux qui allèrent trouver le pharaon, roi d’Egypte, pour faire sortir les Israélites de son pays.

Voici ce qui arriva le jour où l’Eternel s’adressa à Moïse en Egypte. L’Eternel dit à Moïse: Je suis l’Eternel. Répète au pharaon, roi d’Egypte, tout ce que je te dis.

Mais Moïse répondit à l’Eternel: Je n’ai pas la parole facile, comment le pharaon consentira-t-il à m’écouter?


Footnotes
  1. 6.14 Dans cette généalogie, seuls les trois premiers fils de Jacob sont mentionnés puisque Moïse et Aaron faisaient partie du troisième groupe familial.
  2. 6.16 Reprend la liste de Gn 46.8-11. Pour les v. 16-19, voir Nb 3.17-20; 26.57-58; 1 Ch 6.1-4.

Read More of Exode 6

Exode 7

Dieu révèle à Moïse ce qu’il va faire

L’Eternel dit à Moïse: Regarde! Je te fais Dieu pour le pharaon, et ton frère Aaron te servira de prophète. Toi, tu diras tout ce que je t’ordonnerai, et ton frère Aaron le répétera au pharaon pour qu’il laisse partir les Israélites de son pays. Et moi, je rendrai le pharaon inflexible et je multiplierai les signes miraculeux et les prodiges en Egypte[a], mais il ne vous écoutera pas. Alors j’interviendrai en Egypte et j’en ferai sortir mon peuple, les Israélites, comme une armée en bon ordre, en exerçant de terribles jugements. Les Egyptiens sauront ainsi que je suis l’Eternel, quand j’interviendrai en Egypte pour en faire sortir les Israélites.

Moïse et Aaron firent exactement tout ce que l’Eternel leur avait commandé. Moïse avait quatre-vingts ans et Aaron quatre-vingt-trois lorsqu’ils allèrent parler au pharaon.

Le bâton d’Aaron changé en serpent

L’Eternel dit à Moïse et Aaron: Si le pharaon vous demande de faire un miracle, toi, Moïse, tu diras à Aaron: «Prends ton bâton et jette-le devant le pharaon», et il se transformera en serpent!

Moïse et Aaron se rendirent chez le pharaon et agirent comme l’Eternel le leur avait ordonné. Aaron jeta son bâton devant le pharaon et ses hauts fonctionnaires et celui-ci se transforma en serpent. Alors le pharaon fit convoquer ses sages et ses magiciens[b], et les enchanteurs d’Egypte accomplirent le même miracle par leurs sortilèges: chacun d’eux jeta son bâton à terre qui se transforma en serpent; cependant le bâton d’Aaron avala les leurs. Malgré cela, le pharaon, le cœur obstiné, refusa de les écouter, comme l’Eternel l’avait dit.

Premier fléau: l’eau changée en sang

L’Eternel dit à Moïse: Le pharaon est trop entêté pour laisser partir le peuple. Va le trouver demain matin à l’heure où il sortira pour aller au bord de l’eau. Tu te tiendras sur son passage sur la rive du Nil[c]. Prends dans ta main le bâton qui a été changé en serpent, et tu lui diras: «L’Eternel, le Dieu des Hébreux, m’a envoyé vers toi pour te dire: Laisse aller mon peuple pour qu’il me rende un culte dans le désert. Mais jusqu’à présent, tu as fait la sourde oreille. C’est pourquoi l’Eternel te déclare: Voici comment tu sauras que je suis l’Eternel: Avec le bâton que j’ai à la main, je vais frapper les eaux du Nil et elles se changeront en sang. Les poissons qui vivent dans le fleuve périront et le Nil deviendra si infect que les Egyptiens ne pourront plus en boire l’eau.»

L’Eternel dit encore à Moïse: Ordonne à Aaron de prendre son bâton et d’étendre sa main en direction de tous les cours d’eau de l’Egypte: ses rivières, ses canaux, ses étangs et tous ses réservoirs, et leur eau se changera en sang, il y aura du sang dans tout le pays d’Egypte jusque dans les récipients de bois ou de pierre.

Moïse et Aaron exécutèrent les ordres de l’Eternel. Aaron leva le bâton et frappa l’eau du Nil sous les yeux du pharaon et de ses hauts fonctionnaires, et toute l’eau du fleuve fut changée en sang. Les poissons périrent et le fleuve devint si infect que les Egyptiens ne purent plus en boire l’eau. Il y avait du sang dans tout le pays.

Mais les magiciens égyptiens en firent autant par leurs sortilèges. Le pharaon s’obstina dans son cœur et ne céda pas, comme l’Eternel l’avait dit. Il leur tourna le dos et rentra dans son palais sans prendre la chose à cœur. Tous les Egyptiens creusèrent le sol aux alentours du Nil pour trouver de l’eau potable puisqu’ils ne pouvaient plus boire l’eau du fleuve.

Deuxième fléau: les grenouilles

Sept jours s’écoulèrent après que l’Eternel eut frappé le fleuve. Puis l’Eternel ordonna à Moïse: Va trouver le pharaon et dis-lui: «Voici ce que l’Eternel t’ordonne: Laisse aller mon peuple pour qu’il me rende un culte. Si tu refuses de le laisser aller, je vais envoyer une invasion de grenouilles sur tout ton territoire[d]. Le Nil fourmillera de grenouilles, elles en sortiront et pénétreront dans ton palais, dans ta chambre à coucher, sur ton lit et dans la maison de tes hauts fonctionnaires, et dans celle de tes sujets, dans tes fours et dans tes pétrins. Les grenouilles grimperont sur toi, sur tes hauts fonctionnaires et sur tes sujets.»


Footnotes
  1. 7.3 Voir Ac 7.36.
  2. 7.11 Voir Gn 41.8. Selon la tradition, deux des magiciens qui s’opposèrent à Moïse s’appelaient Jannès et Jambrès (voir 2 Tm 3.8). Le premier de ces noms est aussi mentionné dans les manuscrits de la mer Morte.
  3. 7.15 Le pharaon allait faire ses dévotions au dieu Nil (père des dieux). Toucher au Nil, c’était toucher au cœur de l’Egypte qui, sans lui, n’était plus qu’un désert.
  4. 7.27 Les différents fléaux manifestent la souveraineté de l’Eternel sur tous les domaines de la création, en particulier sur ceux qui étaient divinisés par les Egyptiens. Ils se sont succédé assez rapidement entre janvier et avril.

Read More of Exode 7

Exode 8

L’Eternel dit encore à Moïse: Ordonne à Aaron d’étendre la main avec son bâton vers les fleuves, les canaux et les étangs, pour faire venir les grenouilles sur l’Egypte.

Aaron étendit la main vers les cours d’eau d’Egypte, et les grenouilles en sortirent et envahirent le pays. Mais les magiciens en firent autant par leurs sortilèges: ils firent aussi venir les grenouilles sur l’Egypte.

Le pharaon convoqua Moïse et Aaron et leur dit: Priez l’Eternel pour qu’il nous débarrasse des grenouilles, moi et mon peuple; alors je laisserai aller votre peuple pour qu’il lui offre des sacrifices.

Moïse répondit au pharaon: Fixe toi-même le moment où je dois prier en ta faveur, en faveur de tes hauts fonctionnaires et de tes sujets, pour que l’Eternel te débarrasse des grenouilles, les fasse disparaître de tes maisons, et il n’en restera plus que dans le Nil.

Le pharaon répondit: Que ce soit pour demain.

Moïse dit: Il sera fait comme tu le demandes, pour que tu saches que l’Eternel notre Dieu n’a pas d’égal. Les grenouilles te laisseront ainsi que tes hauts fonctionnaires et tes sujets, et elles quitteront tes maisons; il n’en restera que dans le Nil.

Moïse et Aaron quittèrent le pharaon, et Moïse pria l’Eternel de faire partir les grenouilles qu’il avait envoyées contre le pharaon. L’Eternel fit ce que Moïse lui demandait: les grenouilles périrent dans les maisons, dans les cours et dans les champs. On en fit des tas en quantité considérable et le pays en fut empesté. Mais lorsque le pharaon vit que les choses s’arrangeaient, il s’entêta et n’écouta pas Moïse et Aaron, comme l’Eternel l’avait dit.

Troisième fléau: les moustiques

L’Eternel dit à Moïse: Ordonne à Aaron d’étendre son bâton et d’en frapper la poussière du sol pour qu’elle se change en moustiques[a] dans toute l’Egypte.

Et ils obéirent: Aaron étendit la main et frappa de son bâton la poussière du sol, et la poussière de tout le pays se transforma en moustiques qui se répandirent sur les hommes et le bétail. Les magiciens essayèrent d’accomplir le même miracle par leurs sortilèges et de produire des moustiques, mais ils n’y parvinrent pas. Et les hommes et le bétail restaient couverts de moustiques. Alors les magiciens dirent au pharaon: C’est le doigt de Dieu[b]!

Pourtant, le pharaon s’obstina et il n’écouta pas Moïse et Aaron, comme l’Eternel l’avait dit.

Quatrième fléau: les mouches venimeuses

L’Eternel dit à Moïse: Va de bon matin te placer sur le passage du pharaon, lorsqu’il sortira pour aller au bord de l’eau et dis-lui: «Voici ce que l’Eternel t’ordonne: Laisse aller mon peuple, pour qu’il me rende un culte. Si tu refuses, je vais lâcher les mouches venimeuses contre toi, contre tes hauts fonctionnaires, contre tes sujets, et elles envahiront tes maisons, celles des Egyptiens en seront remplies et le sol en sera couvert. Mais, en ce jour-là, j’épargnerai la région de Goshen[c] où demeure mon peuple: les mouches ne l’infesteront pas afin que tu saches que moi, l’Eternel, je suis présent dans ce pays. Ainsi je ferai une distinction entre mon peuple et le tien en épargnant le mien. C’est demain que ce signe miraculeux aura lieu.»

L’Eternel fit comme il l’avait annoncé. Un formidable essaim de mouches venimeuses pénétra dans le palais du pharaon, dans la demeure de ses hauts fonctionnaires, et toute l’Egypte fut ravagée par les mouches. Le pharaon convoqua Moïse et Aaron et leur dit: Allez faire des sacrifices à votre Dieu, dans le pays.

Moïse répliqua: Il n’est pas convenable d’agir ainsi car nos sacrifices à l’Eternel notre Dieu seraient considérés comme abominables par les Egyptiens. Si nous les offrons sous leurs yeux, ils nous lapideront[d]. Nous irons à trois jours de marche dans le désert et nous offrirons des sacrifices à l’Eternel notre Dieu, comme il nous l’a ordonné.

Le pharaon reprit: Eh bien! Je vous laisse aller offrir des sacrifices à l’Eternel votre Dieu dans le désert; seulement, ne vous éloignez surtout pas trop. Et priez pour moi!

Moïse répondit: Dès que je serai sorti de chez toi, je prierai l’Eternel, et demain, le pharaon, ses hauts fonctionnaires et ses sujets seront débarrassés des insectes malfaisants. Seulement, que le pharaon ne recommence pas à nous tromper en refusant de laisser notre peuple aller offrir des sacrifices à l’Eternel.

Moïse sortit de chez le pharaon et pria l’Eternel. Et l’Eternel exauça Moïse: les mouches venimeuses laissèrent le pharaon, ses hauts fonctionnaires et ses sujets; il n’en resta pas une seule. Mais cette fois-ci encore, le pharaon s’entêta et ne laissa pas partir le peuple.


Footnotes
  1. 8.12 Autres traductions: poux, vermine.
  2. 8.15 C’est-à-dire le signe de l’intervention d’un dieu plus puissant que nous. Peut-être les magiciens désignaient-ils aussi le bâton d’Aaron par cette expression-là.
  3. 8.18 A l’est du delta du Nil.
  4. 8.22 Parce que les Egyptiens vénéraient certains de ces animaux comme des dieux (le taureau, le bœuf et la vache).

Read More of Exode 8