Amos 6

Luxe et insouciance

Malheur à vous qui vivez bien tranquilles dans Sion,

et vous qui vous croyez bien en sécurité sur la montagne de Samarie!
Oui, vous les grands de la première des nations,
vous tous vers qui accourt la communauté d’Israël!

Rendez-vous à Kalné[a], pour voir ce qui s’y est passé.
Puis, de là, rendez-vous à Hamath, la grande cité[b].
Puis descendez à Gath[c], la ville philistine.
Constatez si ces villes sont en meilleur état que ces royaumes-ci
ou si leur territoire est plus grand que le vôtre.
Or le jour du malheur, vous pensez l’éloigner,
mais vous vous attirez un règne de violence.
Vous voilà allongés sur des lits incrustés d’ivoire,
vous vous vautrez sur des divans.
Vous mangez des béliers choisis dans le troupeau,
des veaux de premier choix pris dans l’étable.
Vous qui chantez au son du luth,
qui composez comme David pour vos instruments de musique[d],
vous buvez votre vin à pleines coupes
et vous oignez vos têtes de parfums raffinés.
Mais la destruction qui menace tout le royaume de Joseph ne vous affecte pas.
C’est pourquoi vous irez en tête des déportés,
et c’en sera fini des banquets des fêtards vautrés sur leurs divans.

Samarie sera détruite

Le Seigneur, l’Eternel, l’a juré par lui-même
– c’est là ce que déclare l’Eternel, Dieu des armées célestes:
J’ai en horreur ce qui fait l’orgueil de Jacob
et je hais ses palais,
je livrerai la ville et ce qu’elle contient.

Si, dans une maison, il subsiste dix hommes, eh bien, ils périront. Quand le parent d’un défunt emportera de la maison le mort pour le brûler, il demandera à celui qui se trouve au fond du logis: Quelqu’un d’autre est-il encore avec toi?

Celui-ci répondra: Il n’y a plus personne.

Et l’on dira: Silence! Car il n’y a pas lieu d’invoquer l’Eternel.

L’Eternel va donner des ordres:
les grandes maisons, il les frappera pour en faire un tas de gravats,
puis les petites, pour y ouvrir des brèches.
A-t-on vu des chevaux galoper sur le roc?
Laboure-t-on la mer[e] avec des bœufs?
Mais vous, vous changez le droit en poison,
le fruit de la justice en de l’absinthe amère.
Vous vous réjouissez d’avoir pris Lo-Debar,
vous dites: N’est-ce pas grâce à notre puissance
que nous avons pris Qarnaïm[f]?
Voici ce que déclare l’Eternel, le Dieu des armées célestes:
O communauté d’Israël, je vais susciter contre vous
une nation qui vous opprimera depuis Lebo-Hamath
et jusqu’au torrent de la Araba[g].


Footnotes
  1. 6.2 Au bord du Tigre.
  2. 6.2 En Syrie, autrefois capitale d’un état puissant, conquise par Jéroboam (2 R 14.25, 28).
  3. 6.2 Voir 1.8 et note.
  4. 6.5 Autre traduction: qui inventez, comme David, des instruments de musique.
  5. 6.12 Laboure-t-on la mer : cette traduction suppose une légère modification du texte hébreu traditionnel qui porte: (Y) laboure-t-on.
  6. 6.13 Lo-Debar et Qarnaïm : deux villes situées à l’est du Jourdain (Gn 14.5; 2 S 9.4), reconquises sur les Syriens par Joas (2 R 10.32-33; 13.25); elles seront reprises par les Assyriens (v. 14; 2 R 15.29). Le prophète joue à nouveau sur le sens des noms de ces deux villes (voir 5.5 et note) qui signifient: néant et puissance.
  7. 6.14 C’est-à-dire de la limite nord (Jos 13.5) à la frontière sud du royaume d’Israël, près de la mer Morte.

Read More of Amos 6

Amos 7

Les visions d’Amos

La vision des sauterelles

Or voici ce que me fit voir le Seigneur, l’Eternel. Il y avait un essaim de criquets[a] au temps où le regain commençait à pousser. C’était après la coupe que l’on fait pour le roi[b]. Quand les criquets eurent fini de dévorer l’herbe des champs, je dis: O Seigneur, Eternel, accorde le pardon, de grâce! Sinon, comment Jacob pourra-t-il subsister, lui qui est si petit?

L’Eternel y renonça: Cela ne sera pas, dit l’Eternel.

Puis voici ce que me fit voir le Seigneur, l’Eternel. Le Seigneur, l’Eternel, fit appel au feu pour exercer un jugement, et le feu fit tarir les nappes souterraines et consuma le territoire. Je dis: O Seigneur, Eternel, arrête, je t’en prie! Sinon, comment Jacob pourra-t-il subsister, lui qui est si petit?

Et l’Eternel y renonça: Cela non plus n’aura pas lieu, le Seigneur, l’Eternel, le déclare.

L’étain

Puis voici ce qu’il me fit voir: le Seigneur se tenait sur un mur en étain et il tenait de l’étain dans sa main. L’Eternel me dit: Que vois-tu, Amos?

Et je dis: De l’étain.

Et le Seigneur me dit: Je vais mettre l’étain au milieu d’Israël, mon peuple. Et désormais, je ne lui laisserai plus rien passer. Les hauts lieux d’Isaac seront détruits, les sanctuaires d’Israël seront rasés, j’interviendrai avec l’épée contre la dynastie de Jéroboam.

La réaction du prêtre de Béthel

Alors Amatsia, prêtre de Béthel, envoya un message à Jéroboam, roi d’Israël, pour lui dire: Amos conspire contre toi dans le royaume d’Israël, et le pays ne saurait tolérer plus longtemps tous ses discours. Voici, en effet, ce que déclare Amos: «Jéroboam mourra par l’épée, et Israël sera déporté loin de sa patrie.»

Puis Amatsia dit à Amos: Va-t’en, prophète, enfuis-toi au pays de Juda! Là-bas tu pourras gagner ton pain en prophétisant. Mais ne recommence pas à prophétiser à Béthel, car ici, c’est un sanctuaire du roi, c’est un temple du royaume.

Amos répondit à Amatsia: Je ne suis pas un prophète de métier et je ne suis pas un disciple de prophètes. Je gagne ma vie en gardant des bœufs et en incisant les fruits des sycomores. Mais l’Eternel m’a pris de derrière le troupeau et il m’a dit: «Va prophétiser à Israël, mon peuple.» Maintenant, écoute ce que te dit l’Eternel: Tu me dis de ne plus prophétiser contre Israël, et de ne plus débiter des paroles[c] contre les descendants d’Isaac. C’est pourquoi l’Eternel te dit ceci:

Ta femme se prostituera au milieu de la ville,
tes fils, tes filles tomberont par l’épée,
tes champs seront partagés au cordeau.
Toi-même tu mourras sur une terre impure;
la population d’Israël va être déportée
bien loin de son pays.


Footnotes
  1. 7.1 D’après l’ancienne version grecque. Le texte hébreu traditionnel a: il produisait des criquets.
  2. 7.1 La première coupe appartenait au roi, celle du regain revenait au peuple. Amos signifie par là que tout le peuple est visé par cette menace.
  3. 7.16 Voir Mi 2.6.

Read More of Amos 7