2 Chroniques 29

Le roi Ezéchias purifie le Temple

Ezéchias était âgé de vingt-cinq ans lorsqu’il commença à régner et il régna vingt-neuf ans à Jérusalem[a]. Sa mère s’appelait Abiya, elle était fille de Zacharie. Il fit ce que l’Eternel considère comme juste, en tout point comme l’avait fait son ancêtre David.

Au premier mois de la première année de son règne, il rouvrit les portes du temple de l’Eternel et les fit remettre en état[b]. Il convoqua les prêtres et les lévites et les réunit sur la place orientale.

Il leur dit: Ecoutez-moi, lévites! Maintenant, rendez-vous rituellement purs, puis purifiez le temple de l’Eternel, le Dieu de vos ancêtres. Faites disparaître du sanctuaire tout ce qui le souille. Car nos pères ont été infidèles, ils ont fait ce que l’Eternel notre Dieu considère comme mal, ils l’ont abandonné, ils ont délaissé la demeure de l’Eternel et lui ont tourné le dos. Ils ont même fermé les portes du portique, ils ont éteint les lampes, ils ont cessé d’offrir au Dieu d’Israël les parfums et les holocaustes dans le sanctuaire. Aussi, l’Eternel s’est mis en colère contre Juda et Jérusalem et a fait de notre peuple un exemple terrifiant et un sujet de raillerie, et de notre pays une étendue désolée, comme vous le constatez vous-mêmes. Car nos pères sont tombés par l’épée, nos fils, nos filles et nos femmes ont été emmenés en captivité à cause de cela. C’est pourquoi j’ai décidé de conclure une alliance avec l’Eternel, le Dieu d’Israël, pour qu’il détourne de nous son ardente colère. Maintenant, mes amis, ne vous dérobez pas, car c’est vous que l’Eternel a choisis pour vous tenir devant lui, à son service, pour célébrer son culte et brûler des parfums en son honneur.

Alors les lévites suivants se mirent à l’œuvre: Mahath, fils d’Amasaï, Joël, fils d’Azaria, de la lignée des Qehatites; de la lignée de Merari ce furent Qish, fils d’Abdi, et Azaria, fils de Yehalléléel; parmi les Guershonites: Yoah, fils de Zimma, et Eden, fils de Yoah; de la lignée d’Elitsaphân: Shimri et Yeïel; de la lignée d’Asaph: Zacharie et Mattania. De la lignée de Hémân: Yehiel et Shimeï et de celle de Yedoutoun: Shemaya et Ouzziel.

Ils rassemblèrent les membres de leurs familles respectives et, après s’être rendus rituellement purs, ils allèrent entreprendre la purification du temple de l’Eternel, comme le roi le leur avait ordonné et conformément aux paroles de l’Eternel. Les prêtres entrèrent à l’intérieur du temple de l’Eternel pour le purifier, ils jetèrent dans la cour tous les objets impurs qu’ils y trouvèrent. Les lévites les ramassèrent pour les emporter dehors dans la vallée du Cédron. Ils commencèrent cette purification le premier jour du premier mois et, le huitième jour du mois, ils en arrivèrent au portique du Temple. Ils mirent huit jours à purifier le temple de l’Eternel. Le seizième jour du premier mois, le travail était terminé.

Alors ils se rendirent chez le roi Ezéchias et lui dirent: Nous avons purifié tout le temple de l’Eternel, l’autel des holocaustes, tous ses accessoires, et la table des pains exposés devant Dieu avec tous ses accessoires. Nous avons préparé et purifié tous les objets que, dans sa rébellion contre l’Eternel, le roi Ahaz avait profanés pendant son règne: ils sont devant l’autel de l’Eternel.

La reconsécration du Temple

Le lendemain, le roi Ezéchias se leva de grand matin. Il rassembla les dirigeants de la ville et monta au temple de l’Eternel. On amena sept taureaux, sept béliers, sept agneaux, ainsi que sept boucs en sacrifice pour le péché, pour le royaume, pour le sanctuaire et pour Juda. Le roi ordonna aux prêtres, de la lignée d’Aaron, de les offrir sur l’autel de l’Eternel. Les prêtres égorgèrent le gros bétail, recueillirent le sang des victimes et le répandirent sur l’autel. Ils égorgèrent de même les béliers et en répandirent le sang sur l’autel. Ils égorgèrent les agneaux et en répandirent le sang sur l’autel[c]. Ensuite on fit approcher les boucs destinés au sacrifice pour le péché devant le roi et devant l’assemblée. Ceux-ci posèrent leurs mains sur eux. Les prêtres les égorgèrent et en répandirent le sang sur l’autel pour l’offrir en sacrifice pour le péché, et accomplir ainsi le rite d’expiation pour tout Israël. Car le roi avait précisé que l’holocauste et le sacrifice pour le péché devaient être offerts pour tout Israël. Il fit placer les lévites dans la cour du temple de l’Eternel avec des cymbales, des luths et des lyres, selon la règle fixée par David, par Gad, le prophète du roi, et par le prophète Nathan, car c’était un commandement de l’Eternel transmis par l’intermédiaire de ses prophètes. Les lévites prirent place avec les instruments de musique de David, et les prêtres tenaient à la main les trompettes. Ezéchias ordonna d’offrir l’holocauste sur l’autel; et, au moment où commença l’holocauste, retentit aussi le chant en l’honneur de l’Eternel accompagné des trompettes et des instruments de David, roi d’Israël. Toute l’assemblée se prosterna, le chœur chanta et les trompettes résonnèrent jusqu’à ce qu’on ait terminé d’offrir l’holocauste. Quand le sacrifice fut terminé, le roi et tous ceux qui étaient avec lui s’inclinèrent et se prosternèrent. Puis le roi et les dirigeants dirent aux lévites de louer l’Eternel avec les paroles composées par David et le prophète Asaph. Ils se répandirent en joyeuses louanges, puis ils s’inclinèrent et se prosternèrent.

Alors Ezéchias reprit la parole et dit: Maintenant que vous avez été reconsacrés à l’Eternel, approchez-vous, amenez les victimes des sacrifices et les offrandes de reconnaissance au temple de l’Eternel.

L’assemblée amena des victimes pour offrir des sacrifices et des offrandes de louange, et tous ceux dont le cœur était généreux offrirent des holocaustes[d]. L’assemblée offrit ainsi en holocauste à l’Eternel soixante-dix taureaux et bœufs, cent béliers et deux cents agneaux. On consacra en outre six cents bovins et trois mille moutons. Mais les prêtres étaient trop peu nombreux pour dépecer tous ces animaux. Leurs frères les lévites les aidèrent[e] jusqu’à ce que ce travail soit terminé et jusqu’à ce que les autres prêtres se soient tous rendus rituellement purs, car il faut dire que les lévites avaient mis plus d’empressement à se purifier que les prêtres. En plus de nombreux holocaustes, il fallait encore brûler la graisse des sacrifices de communion et répandre les coupes de vin accompagnant les holocaustes. Ainsi fut rétabli le culte au temple de l’Eternel. Ezéchias et tout le peuple se réjouirent de la manière dont Dieu avait dirigé les choses, car tout cela s’était fait très rapidement.


Footnotes
  1. 29.1 Soit de 715 à 686 av. J.-C., soit plutôt de 728 à 698 av. J.-C., avec un temps de corégence avec son père Ahaz jusqu’en 715.
  2. 29.3 Nécessaire après les déprédations d’Ahaz (28.24). La réparation des portes impliquait l’apposition de plaques d’or (2 R 18.16).
  3. 29.22 Selon l’ordre de Lv 1.3-5.
  4. 29.31 Dans l’holocauste, l’animal était presque entièrement brûlé sur l’autel: rien ne revenait à l’adorateur. D’où la mention de la générosité du donateur.
  5. 29.34 Les holocaustes pouvaient normalement être préparés et offerts seulement par les prêtres, mais dans ce cas exceptionnel, les lévites les aidèrent.

Read More of 2 Chroniques 29

2 Chroniques 30

Les préparatifs de la Pâque

Ezéchias envoya des messagers dans tout Israël et Juda, et écrivit même des lettres à Ephraïm et Manassé[a], pour les inviter à venir au temple de l’Eternel à Jérusalem afin de célébrer la Pâque en l’honneur de l’Eternel, le Dieu d’Israël. Le roi, ses ministres et toute la communauté avaient tenu conseil à Jérusalem et ils avaient convenu de célébrer la Pâque au second mois de l’année[b]. Ils n’avaient pas pu la célébrer à la date prescrite, car il n’y avait pas suffisamment de prêtres qui se soient purifiés et le peuple ne s’était pas rassemblé à Jérusalem. Ce projet parut bon au roi et à toute l’assemblée et, comme beaucoup d’Israélites ne célébraient plus la Pâque selon ce qui est écrit, ils décidèrent de faire une annonce dans tout Israël depuis Beer-Sheva jusqu’à Dan pour inviter tout le monde à se rendre à Jérusalem afin de célébrer la Pâque en l’honneur de l’Eternel, le Dieu d’Israël.

Les coureurs s’en allèrent dans tout Israël et Juda porter les lettres signées par le roi et ses ministres. Le roi leur avait ordonné de proclamer: Israélites, revenez à l’Eternel, le Dieu d’Abraham, d’Isaac et d’Israël, et il reviendra à vous, vous, les rescapés, qui avez échappé à l’emprise du roi d’Assyrie[c].

N’imitez pas vos pères et vos frères qui ont été infidèles à l’Eternel, le Dieu de leurs ancêtres. C’est pour cela que Dieu a fait venir la dévastation sur leur pays comme vous le constatez. Maintenant, ne soyez donc pas rebelles comme vos ancêtres, engagez-vous solennellement envers l’Eternel, revenez à son sanctuaire qu’il a consacré pour toujours! Servez l’Eternel, votre Dieu, pour que sa colère ardente se détourne de vous! Si vous revenez vraiment à l’Eternel, vos compatriotes et vos fils qui ont été déportés trouveront de la compassion auprès de leurs conquérants qui les laisseront revenir dans ce pays; car l’Eternel est plein de compassion et de grâce, et si vous revenez à lui, il ne vous rejettera pas.

Les coureurs passèrent ainsi de ville en ville dans le territoire d’Ephraïm et de Manassé. Ils poussèrent au nord jusqu’au territoire de Zabulon[d]. Mais on se moquait d’eux et on les tournait en dérision. Cependant, quelques membres des tribus d’Aser, de Manassé et de Zabulon s’humilièrent et se rendirent à Jérusalem. Au pays de Juda, Dieu agit puissamment sur la population et la rendit unanime pour obéir à l’ordre du roi et des ministres qui était conforme à la parole de l’Eternel.

Une Pâque mémorable

Un peuple nombreux afflua donc à Jérusalem pour célébrer la fête des Pains sans levain au second mois. Ils formèrent une immense assemblée. Ils se mirent à détruire les autels qui se trouvaient dans la ville et ils firent disparaître tous les encensoirs en les jetant dans le ravin du Cédron. Puis on immola les agneaux pour la Pâque le quatorzième jour du second mois. Les prêtres et les lévites, saisis de honte, s’étaient purifiés et ils offrirent des holocaustes dans le temple de l’Eternel. Chacun prit son poste attitré comme le prescrit la Loi de Moïse, homme de Dieu. Les lévites remettaient le sang des sacrifices aux prêtres qui le répandaient sur l’autel. Comme il y avait dans l’assemblée beaucoup de gens qui ne s’étaient pas purifiés rituellement, les lévites eurent à immoler les agneaux de la Pâque[e] pour toutes ces personnes qui n’étaient pas rituellement pures et donc aptes à accomplir ce geste cultuel pour le Seigneur. Beaucoup de gens, en effet, et surtout parmi ceux qui étaient venus d’Ephraïm, de Manassé, d’Issacar et de Zabulon, n’avaient pas accompli les rites de purification; mais ils mangèrent quand même l’agneau de la Pâque, contrairement à ce qui est écrit. C’est pourquoi Ezéchias pria pour eux en ces termes: Eternel, toi qui es bon, veuille pardonner à tous ceux qui se sont efforcés de tout leur cœur de se tourner vers Dieu, l’Eternel, le Dieu de leurs ancêtres, même s’ils ne se sont pas purifiés comme cela est requis pour un acte cultuel.

L’Eternel écouta la prière d’Ezéchias et il laissa le peuple indemne. Ainsi les Israélites qui se trouvaient présents à Jérusalem célébrèrent la fête des Pains sans levain pendant sept jours et dans une grande joie. Chaque jour, les lévites et les prêtres chantèrent les louanges de l’Eternel en faisant retentir leurs instruments avec force en son honneur. Ezéchias adressa des encouragements à tous les lévites qui avaient fait preuve de considération envers l’Eternel.

Pendant les sept jours de la fête, ils mangèrent la viande des sacrifices, offrirent des sacrifices de communion, et célébrèrent l’Eternel, le Dieu de leurs ancêtres.

Toute l’assemblée décida de prolonger la fête de sept jours, et ces sept jours supplémentaires furent célébrés dans la joie, car Ezéchias, roi de Juda, avait donné pour le ravitaillement de l’assemblée mille taureaux et sept mille moutons, et les ministres avaient offert mille taureaux et dix mille moutons. De nombreux prêtres s’étaient rituellement purifiés[f]. Toute l’assemblée, Judéens, prêtres et lévites, tous ceux qui étaient venus d’Israël[g], ainsi que les immigrés venus d’Israël ou habitant dans le royaume de Juda, tous étaient dans la joie. Une grande joie régnait dans toute la ville de Jérusalem. Depuis l’époque de Salomon, fils de David, roi d’Israël, rien de semblable ne s’était produit dans la ville. Finalement, les prêtres-lévites se levèrent pour bénir le peuple. Leur voix fut entendue et leur prière parvint jusqu’à sa sainte demeure dans le ciel.


Footnotes
  1. 30.1 Principales tribus du royaume du Nord qu’elles représentent. Ces messagers furent envoyés dans tout Israël.
  2. 30.2 Selon la Loi, la Pâque devait être célébrée le 14e jour du premier mois (Nisân; Ex 12.1-12). Mais si quelqu’un était impur ce jour-là, il pouvait la fêter le second mois (Nb 9.2, 3, 10-11). Ici, un nombre insuffisant de prêtres était en état de pureté rituelle et le peuple n’avait pas eu le temps de venir à Jérusalem (v. 3). D’autre part, ce report a peut-être également été motivé par la volonté de donner le temps aux émissaires du roi de parcourir le territoire des tribus du Nord et aux Israélites qui y subsistaient de se rendre à Jérusalem.
  3. 30.6 Allusion à la déportation d’une partie des Israélites par Sargon en 722 av. J.-C. (voir 2 R 17.5-41).
  4. 30.10 C’est-à-dire dans les territoires des tribus du Nord. Au-delà de Zabulon, les territoires étaient sous la domination du roi d’Assyrie.
  5. 30.17 Normalement, c’était le chef de famille qui devait immoler l’agneau pascal (Ex 12.3-6; Dt 16.1-6).
  6. 30.24 Pour pouvoir accomplir leur service et pour ne plus se trouver dans le cas signalé en 29.34.
  7. 30.25 Voir 11.16-17; 15.9.

Read More of 2 Chroniques 30

2 Chroniques 31:1

Ezéchias réorganise le service du Temple

Lorsque toute la fête fut terminée, tous les Israélites qui se trouvaient là partirent pour les villes de Juda et brisèrent les stèles des idoles, abattirent les pieux sacrés d’Ashéra et démolirent les hauts lieux et les autels dans tout Juda et Benjamin, ainsi que dans les territoires d’Ephraïm et de Manassé, jusqu’à ce qu’il n’en reste plus. Puis tous les Israélites retournèrent dans leurs villes, chacun dans sa propriété.

Read More of 2 Chroniques 31