1 Chroniques 15

Le transport du coffre de l’alliance selon la Loi

David se fit construire des maisons dans la cité de David. Il prépara un emplacement pour le coffre de Dieu et dressa une tente pour l’abriter. C’est ainsi qu’il décréta: Seuls les lévites auront le droit de porter le coffre de Dieu, car ce sont eux que l’Eternel a choisis pour cela et pour accomplir son service à jamais[a].

David rassembla tout Israël à Jérusalem pour faire venir le coffre de l’Eternel à l’emplacement qu’il lui avait préparé. Il réunit aussi les descendants d’Aaron et les lévites. Des Qehatites, il y avait le chef Ouriel avec 120 membres de cette famille; des Merarites, le chef Asaya avec 220 membres de cette famille; des Guershonites, le chef Joël avec 130 membres de cette famille; des descendants d’Elitsaphân, le chef Shemaya avec 200 membres de cette famille; des descendants d’Hébron, le chef Eliel avec 80 membres de cette famille, et des descendants d’Ouzziel, le chef Amminadab avec 112 membres de cette famille.

David appela les prêtres Tsadoq et Abiatar et les lévites Ouriel, Asaya, Joël, Shemaya, Eliel et Amminadab. Il leur dit: Vous êtes les chefs des groupes familiaux des lévites, purifiez-vous, vous et tous les membres de vos familles, pour être en mesure de transporter le coffre de l’Eternel, le Dieu d’Israël, à l’emplacement que je lui ai préparé. En effet, c’est parce que vous n’étiez pas présents la première fois, que l’Eternel notre Dieu a fait une brèche parmi nous: nous ne nous sommes pas occupés selon la Loi de ce qui le concerne.

Les prêtres et les lévites se purifièrent donc pour le transport du coffre de l’Eternel, le Dieu d’Israël. Les lévites portèrent le coffre de Dieu avec des barres[b] sur leurs épaules, conformément aux ordres que Moïse avait donnés d’après la parole de l’Eternel[c].

Les musiciens et les gardiens

David demanda aussi aux chefs des lévites de disposer les membres de leurs familles qui étaient chargés du chant avec leurs instruments de musique, c’est-à-dire leurs luths, leurs lyres et leurs cymbales, pour accompagner les réjouissances d’une musique éclatante. Les lévites firent donc mettre en place Hémân, fils de Joël, Asaph, fils de Bérékia, membre de sa famille et, dans la famille de Merari, Etân, fils de Qoushaya.

Et pour les seconder, on prit d’autres lévites: les portiers Zacharie, Ben[d], Yaaziel, Shemiramoth, Yehiel, Ounni, Eliab, Benaya, Maaséya, Mattitia, Eliphéléhou, Miqnéya, Obed-Edom et Yeïel, les musiciens Hémân, Asaph et Etân jouaient des cymbales de bronze. Zacharie, Aziel, Shemiramoth, Yehiel, Ounni, Eliab, Maaséya et Benaya jouaient du luth pour les voix de soprano[e]; et Mattitia, Eliphéléhou, Miqnéya, Obed-Edom, Yeïel et Azazia des lyres à huit cordes[f] pour diriger le chant. Kenania, le chef des lévites, était chargé de la direction du chant, car il était expert en la matière. Bérékia et Elqana étaient les gardiens du coffre.

Shebania, Josaphat, Netanéel, Amasaï, Zacharie, Benaya et Eliézer, les prêtres, sonnaient des trompettes devant le coffre de Dieu. Obed-Edom et Yehiya étaient les gardiens du coffre.

Le coffre sacré arrive à Jérusalem

Alors David, les responsables d’Israël et les chefs militaires allèrent faire transporter le coffre de l’alliance de l’Eternel depuis la maison d’Obed-Edom, au milieu de grandes réjouissances. C’est avec l’aide de Dieu que les lévites portaient le coffre de l’alliance et l’on offrit à l’Eternel en sacrifice sept taureaux et sept béliers. David avait endossé un manteau de fin lin blanc, comme tous les lévites qui portaient le coffre sacré, ainsi que les musiciens et Kenania, le chef responsable des musiciens. De plus, il avait endossé un vêtement de lin semblable à celui des prêtres. Ainsi tout Israël transporta le coffre de l’alliance de l’Eternel en poussant des cris de joie, en faisant résonner les cors, les trompettes et les cymbales et retentir les luths et les lyres. Lorsque le coffre de l’alliance de l’Eternel arriva dans la cité de David, Mikal, la fille de Saül, regardait par la fenêtre. Elle vit le roi David qui sautait et dansait de joie. Alors elle conçut du mépris pour lui dans son cœur.


Footnotes
  1. 15.2 Voir Dt 10.8.
  2. 15.15 Voir Ex 25.13-14.
  3. 15.15 Voir Nb 4.1-12.
  4. 15.18 Autre traduction: fils de … Ce mot est absent dans trois manuscrits hébreux et dans la plupart des manuscrits de l’ancienne version grecque (1 Ch 16.5).
  5. 15.20 Traduction incertaine.
  6. 15.21 Traduction incertaine. Certains traduisent: à l’octave, c’est-à-dire pour voix de basse ou instruments aux notes basses.

Read More of 1 Chroniques 15

1 Chroniques 16:1-36

Joie et louanges

On amena le coffre de Dieu et on le déposa au milieu de la tente que David avait fait dresser pour lui, et l’on offrit devant Dieu des holocaustes et des sacrifices de communion. Quand David eut achevé d’offrir ces sacrifices, il bénit le peuple au nom de l’Eternel. Puis il fit distribuer à tous les Israélites, hommes et femmes, une miche de pain, une portion de viande rôtie et une masse de raisins secs[a].

Il institua dans leur service devant le coffre de l’Eternel un certain nombre de lévites ayant pour fonction d’invoquer l’Eternel, le Dieu d’Israël, de le célébrer et de le louer. C’étaient Asaph, leur chef, Zacharie, son second, puis Yeïel, Shemiramoth, Yehiel, Mattitia, Eliab, Benaya, Obed-Edom et Yeïel. Ils jouaient des instruments de musique, des luths et des lyres, et Asaph faisait retentir les cymbales.

Les prêtres Benaya et Yahaziel sonnaient continuellement de la trompette devant le coffre de l’alliance de Dieu. Ce fut à cette époque que David chargea pour la première fois Asaph et les membres de sa famille de célébrer l’Eternel.

Louez l’Eternel[b], et faites appel à lui!
Publiez parmi les peuples ses hauts faits!
Chantez à sa gloire, et célébrez-le en musique!
Racontez sans cesse toutes ses merveilles!
Soyez fiers de lui, car il est très saint!
Que le cœur de ceux qui sont attachés à l’Eternel soit rempli de joie!
Tournez-vous vers l’Eternel! Faites appel à sa force!
Aspirez à vivre constamment en sa présence!
Souvenez-vous des merveilles qu’il a accomplies!
Rappelez-vous ses prodiges et les jugements qu’il a prononcés,
vous, les descendants d’Israël, son serviteur,
vous, descendants de Jacob, vous, qu’il a choisis!
Notre Dieu, c’est l’Eternel,
sur toute la terre s’exercent ses jugements.
Souvenez-vous pour toujours de son alliance,
de ce qu’il a donné sa parole pour mille générations:
il a conclu un traité avec Abraham,
et l’a confirmé par serment à Isaac[c].
Il l’a confirmé à Jacob en en faisant une loi
et, pour Israël, une alliance pour toujours.
Il a déclaré: «Je te donnerai le pays de Canaan,
ce sera la part que vous allez posséder.»
Vous n’étiez alors qu’un très petit nombre,
une poignée d’immigrés,
allant çà et là, d’une peuplade à une autre,
d’un royaume vers un autre peuple.
Mais Dieu ne laissa personne les persécuter;
il réprimanda des rois à leur sujet[d]:
«Ne maltraitez pas ceux qui me sont consacrés,
et ne faites pas de mal à ceux qui sont mes prophètes!»

Chantez à l’Eternel[e], vous, gens du monde entier!
Annoncez chaque jour la bonne nouvelle de son salut!
Oui, publiez sa gloire au milieu des nations!
Racontez ses prodiges chez tous les peuples!
Car l’Eternel est grand et digne de louanges,
et il est redoutable bien plus que tous les dieux.
Car tous les dieux des peuples ne sont que des faux dieux,
alors que l’Eternel a fait le ciel.
Splendeur et majesté rayonnent de son être,
et puissance et beauté ornent son sanctuaire[f].
Célébrez l’Eternel, vous, gens de tous les peuples,
célébrez l’Eternel, en proclamant sa gloire et sa puissance!
Célébrez l’Eternel et son nom glorieux!
Apportez vos offrandes et entrez devant lui
et prosternez-vous devant l’Eternel dont la sainteté brille avec éclat[g]!
Vous, gens du monde entier, tremblez devant sa face!
Le monde est ferme, il n’est pas ébranlé.
Que le ciel soit en joie! Et que la terre exulte d’allégresse!
Qu’à tout peuple on proclame que l’Eternel est roi!
Que la mer retentisse et tout ce qui l’habite!
Que toute la campagne et tout ce qui s’y trouve se réjouissent!
Que, dans les bois, les arbres poussent des cris de joie
devant l’Eternel, car il vient pour gouverner[h] la terre.

Célébrez l’Eternel[i] car il est bon,
car son amour dure à toujours[j].
Et dites: «Délivre-nous, ô Dieu notre Sauveur!
Rassemble-nous, délivre-nous des autres peuples!
Nous te célébrerons, toi qui es saint,
et mettrons notre gloire à te louer.»
Béni soit l’Eternel, Dieu d’Israël,
d’éternité jusqu’en éternité!

Tout le peuple répondit «Amen!» et loua l’Eternel.


Footnotes
  1. 16.3 une portion de viande rôtie et une masse de raisins secs : traduction incertaine. Autre traduction: un gâteau de dattes et un gâteau de raisins. Voir Lv 3.1-17; 7.11-21, 28-36.
  2. 16.8 Les v. 8-22 reprennent le Ps 105.1-15.
  3. 16.16 Pour les v. 16-18, voir Gn 12.7; 26.3; 28.13.
  4. 16.21 Pour les v. 21-22, voir Gn 12.17-20; 20.3-7.
  5. 16.23 Les v. 23-33 reprennent le Ps 96.
  6. 16.27 D’après l’ancienne version grecque et Ps 96.6; le texte hébreu traditionnel a: son lieu. Les deux termes se ressemblent en hébreu.
  7. 16.29 Autre traduction: revêtus de vêtements sacrés.
  8. 16.33 Voir Ps 82.8 et la note.
  9. 16.34 Les v. 34-36 reprennent le Ps 106.1, 47-48.
  10. 16.34 Voir 2 Ch 5.13; Esd 3.11; Ps 100.5; 107.1; 118.1, 29; 136.1; Jr 33.11.

Read More of 1 Chroniques 16