Apocalypse 6:1-8

Ouverture du premier sceau: le conquérant

Puis je vis l’Agneau ouvrir le premier des sept sceaux et j’entendis l’un des quatre êtres vivants dire d’une voix de tonnerre: Viens!

Et je vis venir un cheval blanc. Son cavalier[a] était armé d’un arc. Une couronne lui fut donnée, et il partit en vainqueur et pour vaincre.

Ouverture du deuxième sceau: la guerre

Quand l’Agneau ouvrit le deuxième sceau, j’entendis le deuxième être vivant dire: Viens! Un autre cheval sortit: il était rouge feu. Son cavalier reçut le pouvoir de bannir la paix de la terre pour que les hommes s’entretuent, et une grande épée lui fut donnée.

Ouverture du troisième sceau: la famine

Quand l’Agneau ouvrit le troisième sceau, j’entendis le troisième être vivant dire: Viens!

Et je vis venir un cheval noir. Son cavalier tenait une balance dans la main. Et j’entendis comme une voix venant du milieu des quatre êtres vivants; elle disait: Un litre de blé au prix d’une journée de travail[b] et trois litres d’orge pour le même prix. Quant à l’huile et au vin, épargne-les!

Ouverture du quatrième sceau: la mort

Quand l’Agneau ouvrit le quatrième sceau, j’entendis la voix du quatrième être vivant dire: Viens!

Et je vis venir un cheval blême. Son cavalier s’appelle «La Mort» et il était suivi du séjour des morts. Il leur fut donné le pouvoir sur le quart de la terre de faire périr les hommes par l’épée, la famine, les épidémies et les bêtes féroces.


Footnotes
  1. 6.2 La vision des v. 2-9 est inspirée de Za 1.8; 6.1-8.
  2. 6.6 On a estimé que cela représentait environ dix fois le prix normal.

Read More of Apocalypse 6