Josué 3:15-16

C’était l’époque de la moisson où le Jourdain déborde continuellement par-dessus ses rives[a]. Au moment où ceux qui portaient le coffre arrivèrent sur ses bords et où ces prêtres mirent les pieds dans l’eau, les eaux venant de l’amont cessèrent de couler et formèrent comme un mur sur une grande distance, à partir de la ville d’Adam située à côté de Tsartân[b], tandis qu’en aval, les eaux qui descendaient vers la mer de la vallée du Jourdain, c’est-à-dire la mer Morte, s’écoulèrent.


Footnotes
  1. 3.15 Au temps de la moisson de l’orge, c’est-à-dire au mois d’avril, le Jourdain déborde de son lit à cause des pluies de printemps et de la fonte des neiges sur les monts du Liban.
  2. 3.16 Texte difficile que la version grecque interprète différemment. L’épisode se situe près de l’embouchure du Yabboq dans le Jourdain.

Read More of Josué 3