Exode 8:16-28

Quatrième fléau: les mouches venimeuses

L’Eternel dit à Moïse: Va de bon matin te placer sur le passage du pharaon, lorsqu’il sortira pour aller au bord de l’eau et dis-lui: «Voici ce que l’Eternel t’ordonne: Laisse aller mon peuple, pour qu’il me rende un culte. Si tu refuses, je vais lâcher les mouches venimeuses contre toi, contre tes hauts fonctionnaires, contre tes sujets, et elles envahiront tes maisons, celles des Egyptiens en seront remplies et le sol en sera couvert. Mais, en ce jour-là, j’épargnerai la région de Goshen[a] où demeure mon peuple: les mouches ne l’infesteront pas afin que tu saches que moi, l’Eternel, je suis présent dans ce pays. Ainsi je ferai une distinction entre mon peuple et le tien en épargnant le mien. C’est demain que ce signe miraculeux aura lieu.»

L’Eternel fit comme il l’avait annoncé. Un formidable essaim de mouches venimeuses pénétra dans le palais du pharaon, dans la demeure de ses hauts fonctionnaires, et toute l’Egypte fut ravagée par les mouches. Le pharaon convoqua Moïse et Aaron et leur dit: Allez faire des sacrifices à votre Dieu, dans le pays.

Moïse répliqua: Il n’est pas convenable d’agir ainsi car nos sacrifices à l’Eternel notre Dieu seraient considérés comme abominables par les Egyptiens. Si nous les offrons sous leurs yeux, ils nous lapideront[b]. Nous irons à trois jours de marche dans le désert et nous offrirons des sacrifices à l’Eternel notre Dieu, comme il nous l’a ordonné.

Le pharaon reprit: Eh bien! Je vous laisse aller offrir des sacrifices à l’Eternel votre Dieu dans le désert; seulement, ne vous éloignez surtout pas trop. Et priez pour moi!

Moïse répondit: Dès que je serai sorti de chez toi, je prierai l’Eternel, et demain, le pharaon, ses hauts fonctionnaires et ses sujets seront débarrassés des insectes malfaisants. Seulement, que le pharaon ne recommence pas à nous tromper en refusant de laisser notre peuple aller offrir des sacrifices à l’Eternel.

Moïse sortit de chez le pharaon et pria l’Eternel. Et l’Eternel exauça Moïse: les mouches venimeuses laissèrent le pharaon, ses hauts fonctionnaires et ses sujets; il n’en resta pas une seule. Mais cette fois-ci encore, le pharaon s’entêta et ne laissa pas partir le peuple.


Footnotes
  1. 8.18 A l’est du delta du Nil.
  2. 8.22 Parce que les Egyptiens vénéraient certains de ces animaux comme des dieux (le taureau, le bœuf et la vache).

Read More of Exode 8