2 Samuel 8:3-14

Puis David battit Hadadézer, fils de Rehob et roi de Tsoba[a], pendant qu’il était en campagne pour rétablir sa domination sur le Haut-Euphrate. David lui captura un «millier»[b] de chars, sept «milliers»[c] de soldats sur char et vingt «milliers» de fantassins. Il conserva une centaine de chevaux d’attelage et fit couper les jarrets à tous les autres.

Les Syriens de Damas envoyèrent du secours à Hadadézer, roi de Tsoba, mais David battit également les Syriens au nombre de vingt-deux mille hommes. Puis il installa des garnisons[d] sur le territoire syrien de Damas, et les Syriens lui furent assujettis et durent lui payer un tribut. Ainsi l’Eternel accorda la victoire à David dans toutes ses campagnes militaires. David s’empara des boucliers d’or que portaient les soldats de Hadadézer et il les fit porter à Jérusalem. A Bétah[e] et à Bérotaï, villes du roi Hadadézer, il enleva une énorme quantité de bronze.

Lorsque Toï, le roi de Hamath[f], apprit que David avait défait toute l’armée de Hadadézer, il lui envoya son fils Yoram pour lui transmettre ses salutations et ses félicitations d’avoir attaqué et vaincu Hadadézer avec lequel Toï avait été continuellement en guerre. Yoram apporta avec lui toutes sortes d’objets d’argent, d’or et de bronze. Le roi David les consacra à l’Eternel, comme il avait consacré l’argent et l’or des peuples qu’il avait vaincus, c’est-à-dire des Edomites[g], des Moabites, des Ammonites, des Philistins et des Amalécites, ainsi que tout le butin enlevé à Hadadézer, fils de Rehob et roi de Tsoba.

David devint encore plus célèbre après son retour d’une campagne où il avait battu dix-huit mille Edomites[h] dans la vallée du Sel[i]. Après cela, il établit des garnisons[j] en Edom, dans tout le pays, et tous les Edomites lui furent assujettis. L’Eternel donnait la victoire à David dans toutes ses campagnes militaires.


Footnotes
  1. 8.3 Royaume syrien situé au nord de Damas entre le Liban et l’Anti-Liban, sur la frontière nord d’Israël. Saül l’avait déjà combattu (1 S 14.47).
  2. 8.4 Voir note 2 S 6.1.
  3. 8.4 D’après le manuscrit hébreu de Qumrân et 1 Ch 18.4; le texte hébreu traditionnel a: mille sept cents.
  4. 8.6 Autre traduction: préfets.
  5. 8.8 Certains manuscrits de l’ancienne version grecque et 1 Ch 18.8 ont: Tébah.
  6. 8.9 Grande ville sur l’Oronte (Es 10.9; Za 9.2), appelée Epiphania par les Grecs.
  7. 8.12 D’après certains manuscrits hébreux, l’ancienne version grecque, la version syriaque et 1 Ch 18.11. La plupart des manuscrits hébreux ont: Syriens.
  8. 8.13 D’après certains manuscrits hébreux, l’ancienne version grecque, la version syriaque et 1 Ch 18.12. La plupart des manuscrits hébreux ont: Syriens.
  9. 8.13 Au sud de la mer Morte, vers le golfe d’Aqaba.
  10. 8.14 Autre traduction: préfets.

Read More of 2 Samuel 8