1 Timothée 3:2

Il faut toutefois que le dirigeant soit un homme irréprochable: mari fidèle à sa femme[a], faisant preuve de modération, réfléchi et vivant de façon convenable. Qu’il soit hospitalier et capable d’enseigner.


Footnotes
  1. 3.2 Cette interprétation est conforme aux inscriptions funéraires juives et païennes mises au jour. D’autres comprennent: mari d’une seule femme ou qu’il n’ait été marié qu’une seule fois (voir l’expression symétrique, pour les veuves, en 5.9).

Read More of 1 Timothée 3