Nova Versão Internacional

1 Reis 9

O Senhor Aparece a Salomão

1Quando Salomão acabou de construir o templo do Senhor, o palácio real e tudo mais que desejara construir, o Senhor lhe apareceu pela segunda vez, como lhe havia aparecido em Gibeom. O Senhor lhe disse:

“Ouvi a oração e a súplica que você fez diante de mim; consagrei este templo que você construiu, para que nele habite o meu nome para sempre. Os meus olhos e o meu coração estarão sempre nele.

“E se você andar segundo a minha vontade, com integridade de coração e com retidão, como fez o seu pai Davi, se fizer tudo o que eu lhe ordeno, obedecendo aos meus decretos e às minhas ordenanças, firmarei para sempre sobre Israel o seu trono, conforme prometi a Davi, seu pai, quando lhe disse: Nunca lhe faltará descendente para governar Israel.

“Mas, se você ou seus filhos se afastarem de mim e não obedecerem aos mandamentos e aos decretos que lhes dei, e prestarem culto a outros deuses e adorá-los, desarraigarei Israel da terra que lhes dei, e lançarei para longe da minha presença este templo que consagrei ao meu nome. Israel se tornará então objeto de zombaria entre todos os povos. E, embora este templo seja agora imponente, todos os que passarem por ele ficarão espantados e perguntarão: ‘Por que o Senhor fez uma coisa dessas a esta terra e a este templo?’ E a resposta será: ‘Porque abandonaram o Senhor, o seu Deus, que tirou os seus antepassados do Egito, e se apegaram a outros deuses, adorando-os e prestando-lhes culto; por isso o Senhor trouxe sobre eles toda esta desgraça’”.

Outros Feitos de Salomão

10 Depois de vinte anos, durante os quais construiu estes dois edifícios, o templo do Senhor e o palácio real, 11 o rei Salomão deu vinte cidades da Galiléia a Hirão, rei de Tiro, pois Hirão lhe havia fornecido toda a madeira de cedro e de pinho e o ouro de que ele precisou. 12 Mas, quando este veio de Tiro para ver as cidades que Salomão lhe dera, não gostou. 13 “Que cidades são essas que tu me deste, meu irmão?”, ele perguntou. E as chamou terra de Cabul[a], nome que elas têm até hoje. 14 Hirão tinha enviado ao rei quatro mil e duzentos quilos[b] de ouro!

15 O rei Salomão impôs trabalhos forçados para que se construísse o templo do Senhor, seu próprio palácio, o Milo[c], o muro de Jerusalém, bem como Hazor, Megido e Gezer. 16 O faraó, rei do Egito, havia atacado e conquistado Gezer. Incendiou a cidade e matou os seus habitantes, que eram cananeus, e a deu como presente de casamento à sua filha, mulher de Salomão. 17 E Salomão reconstruiu Gezer. Ele construiu Bete-Horom Baixa, 18 Baalate, e Tadmor[d], no deserto dessa região, 19 bem como todas as cidades-armazéns e as cidades onde ficavam os seus carros de guerra e os seus cavalos[e]. Construiu tudo o que desejou em Jerusalém, no Líbano e em todo o território que governou.

20 Salomão recrutou para o trabalho forçado todos os não israelitas, descendentes dos amorreus, dos hititas, dos ferezeus, dos heveus e dos jebuseus, 21 que não tinham sido mortos pelos israelitas, e nesse trabalho continuam. 22 Mas Salomão não obrigou nenhum israelita a trabalhos forçados; eles eram seus homens de guerra, seus capitães, os comandantes dos seus carros de guerra e os condutores de carros. 23 Também eram israelitas os principais oficiais encarregados das construções de Salomão: quinhentos e cinqüenta oficiais que supervisionavam os trabalhadores.

24 Somente depois que a filha do faraó mudou-se da Cidade de Davi para o palácio que Salomão havia construído para ela, foi que ele construiu o Milo.

25 Três vezes por ano Salomão oferecia holocaustos[f] e sacrifícios de comunhão[g] no altar que havia construído para o Senhor, e ao mesmo tempo queimava incenso diante do Senhor. E Salomão concluiu o templo.

26 O rei Salomão também construiu navios em Eziom-Geber, que fica perto de Elate, na terra de Edom, às margens do mar Vermelho. 27 E Hirão enviou em navios os seus marinheiros, homens experimentados que conheciam o mar, para trabalharem com os marinheiros de Salomão. 28 Navegaram até Ofir, e de lá trouxeram catorze mil e setecentos quilos de ouro para o rei Salomão.

Notas al pie

  1. 9.13 Cabul assemelha-se à palavra hebraica que significa inútil.
  2. 9.14 Hebraico: 120 talentos. Um talento equivalia a 35 quilos.
  3. 9.15 Ou aterro; também no versículo 24.
  4. 9.18 Ou Tamar
  5. 9.19 Ou condutores de carros
  6. 9.25 Isto é, sacrifícios totalmente queimados; também em 10.5.
  7. 9.25 Ou de paz

La Bible du Semeur

1 Rois 9

Dieu exauce la prière de Salomon

1Lorsque Salomon eut achevé de bâtir le temple de l’Eternel, le palais royal et tout ce qu’il avait désiré construire, l’Eternel lui apparut une seconde fois, de la même manière qu’il lui était apparu à Gabaon[a]. Il lui dit : J’ai exaucé ta prière et la supplication que tu m’as adressée : je fais de cet édifice que tu as construit un lieu saint pour y établir à jamais ma présence. Je veillerai toujours sur lui et j’y aurai mon cœur. Quant à toi, si tu te conduis devant moi comme ton père David, avec un cœur intègre et droit, en faisant tout ce que je t’ai ordonné, si tu obéis aux ordonnances et aux lois que je t’ai données, je rendrai stable pour toujours ton trône royal sur Israël, comme je l’ai promis à ton père David, lorsque je lui ai dit : « Il y aura toujours l’un de tes descendants sur le trône d’Israël[b]. » Mais si vous vous détournez délibérément de moi, vous et vos descendants, si vous n’obéissez pas à mes lois et à mes ordonnances que j’ai établies pour vous, et si vous allez rendre un culte à d’autres dieux et vous prosterner devant eux, je ferai disparaître le peuple d’Israël du pays que je lui ai donné, je rejetterai loin de ma vue ce temple que j’ai consacré pour y être présent, et tous les peuples se moqueront d’Israël et ricaneront à son sujet[c]. Quant à ce temple si glorieux, tous ceux qui passeront à proximité seront consternés et épouvantés. On s’exclamera : « Pourquoi l’Eternel a-t-il traité ainsi ce pays et ce temple[d] ? » Et l’on répondra : « C’est parce qu’ils ont abandonné l’Eternel leur Dieu, qui a fait sortir leurs ancêtres d’Egypte, parce qu’ils se sont attachés à d’autres dieux, qu’ils se sont prosternés devant eux et les ont adorés. Voilà pourquoi l’Eternel leur a infligé tout ce malheur[e]. »

Les dons de villes à Hiram en échange des matériaux

10 Salomon mit vingt ans pour construire les deux édifices : le temple de l’Eternel et le palais royal. 11 Comme Hiram, le roi de Tyr, lui avait fourni autant d’or et de bois de cèdre et de cyprès qu’il avait voulu, Salomon lui céda vingt villes dans la région de Galilée. 12 Hiram vint de Tyr pour examiner les villes que lui donnait Salomon. Mais elles ne lui plurent pas 13 et il s’exclama : Qu’est-ce que ces villes que tu m’as données là, mon allié ?

Et il les appela pays de Kaboul (Sans valeur), nom qu’elles ont conservé jusqu’à ce jour. 14 Hiram avait envoyé au roi trois tonnes et demie d’or.

Les réalisations et les activités diverses de Salomon

15 Le roi Salomon avait organisé des corvées pour la construction du temple de l’Eternel, du palais royal, pour l’aménagement des terres pour des cultures en terrasse, ainsi que pour la construction du rempart qui entoure Jérusalem et les villes de Hatsor, Meguiddo et Guézer.

16 Le pharaon, roi d’Egypte, s’était mis en campagne pour s’emparer de Guézer, il l’avait incendiée après avoir tué les Cananéens qui l’habitaient. Plus tard, il l’avait donnée en cadeau de noces à sa fille lorsqu’elle était devenue la femme de Salomon. 17 Salomon reconstruisit Guézer ainsi que Beth-Horôn-la-Basse[f], 18 Baalath[g] et Tadmor[h] dans la contrée désertique du pays, 19 et toutes les villes qui lui servaient d’entrepôts[i] et celles où il tenait en réserve ses chars de guerre et ses équipages de char. Il construisit tout ce qu’il avait envie de construire à Jérusalem, au Liban et dans tout le pays soumis à son autorité. 20 Il y avait une population qui n’était pas israélite : des Amoréens, des Hittites, des Phéréziens, des Héviens et des Yebousiens 21 dont les descendants étaient restés dans le pays et que les Israélites n’avaient pu vouer à l’extermination. Salomon les employa comme esclaves de corvée, et ils le sont restés jusqu’à ce jour. 22 Mais Salomon n’astreignit à l’esclavage aucun des Israélites ; il les enrôla dans l’armée comme soldats, fonctionnaires, officiers, écuyers, chefs de ses chars et de ses soldats sur char. 23 550 fonctionnaires principaux dirigeaient les ouvriers qui exécutaient les travaux forcés effectués pour Salomon.

24 Lorsque la fille du pharaon déménagea de la Cité de David dans le palais que Salomon lui avait fait construire, le roi en fit aménager les abords pour les cultures en terrasse.

25 Trois fois dans l’année[j], Salomon offrait des holocaustes et des sacrifices de communion sur l’autel qu’il avait fait construire à l’Eternel et il brûlait des parfums sur celui qui était dressé devant l’Eternel. C’est ainsi que le Temple fut mis en fonction.

26 Le roi Salomon arma aussi une flotte à Etsyôn-Guéber[k], près d’Eilath, sur les bords de la mer des Roseaux, dans le pays d’Edom. 27 Hiram envoya à bord des navires des marins phéniciens expérimentés qui étaient à son service pour aider les serviteurs de Salomon. 28 Ils parvinrent à Ophir[l], d’où ils rapportèrent plus de douze tonnes d’or qu’ils remirent au roi Salomon.

Notas al pie

  1. 9.2 Voir 1 R 3.4-15.
  2. 9.5 Voir 2.4 et 8.25.
  3. 9.7 Voir Dt 28.37.
  4. 9.8 Voir 2 R 25.9 ; 2 Ch 36.19.
  5. 9.9 Dt 29.22-28 ; Jr 22.8-30.
  6. 9.17 Beth-Horôn-la-Basse, située au nord-ouest de Jérusalem, à l’entrée du col par lequel on accédait aux montagnes de Juda et à la capitale.
  7. 9.18 Soit la ville de Jos 19.44, au sud-ouest de Beth-Horôn, soit celle de Jos 15.24, au sud d’Hébron.
  8. 9.18 Identifiée avec la grande oasis de Palmyre située dans le désert à l’est de la Syrie, à mi-chemin entre Damas et l’Euphrate ; importante localité commerciale.
  9. 9.19 C’étaient des villes fortifiées qui servaient d’entrepôts de provisions pour les temps de guerre et de famine (2 Ch 32.28).
  10. 9.25 Aux trois grandes fêtes de l’année : fête des Pains sans levain, des Semaines et des Cabanes (Ex 23.14-17 ; Dt 16.16 ; 2 Ch 8.13).
  11. 9.26 Etsyôn-Guéber était située au sommet du bras nord-est de la mer Rouge, appelé golfe d’Aqaba (Nb 33.36), dans le territoire d’Edom soumis par David (2 S 8.13-14). La possession de ce port permettait à Salomon l’accès de la mer Rouge et de l’océan Indien.
  12. 9.28 Région aurifère souvent nommée dans la Bible (10.11 ; 22.49 ; Gn 10.29 ; 1 Ch 29.4 ; Jb 22.24 ; 28.16 ; Ps 45.10 ; Es 13.12). On en a proposé plusieurs localisations : Arabie, côte africaine des Somalis, Inde, Zimbabwe. Puisque les navires de Salomon mettaient trois ans pour leur expédition (10.22), Ophir se trouvait sans doute au-delà de la côte arabe.