New Living Translation

Judges 7

Gideon Defeats the Midianites

1So Jerub-baal (that is, Gideon) and his army got up early and went as far as the spring of Harod. The armies of Midian were camped north of them in the valley near the hill of Moreh. The Lord said to Gideon, “You have too many warriors with you. If I let all of you fight the Midianites, the Israelites will boast to me that they saved themselves by their own strength. Therefore, tell the people, ‘Whoever is timid or afraid may leave this mountain[a] and go home.’” So 22,000 of them went home, leaving only 10,000 who were willing to fight.

But the Lord told Gideon, “There are still too many! Bring them down to the spring, and I will test them to determine who will go with you and who will not.” When Gideon took his warriors down to the water, the Lord told him, “Divide the men into two groups. In one group put all those who cup water in their hands and lap it up with their tongues like dogs. In the other group put all those who kneel down and drink with their mouths in the stream.” Only 300 of the men drank from their hands. All the others got down on their knees and drank with their mouths in the stream.

The Lord told Gideon, “With these 300 men I will rescue you and give you victory over the Midianites. Send all the others home.” So Gideon collected the provisions and rams’ horns of the other warriors and sent them home. But he kept the 300 men with him.

The Midianite camp was in the valley just below Gideon. That night the Lord said, “Get up! Go down into the Midianite camp, for I have given you victory over them! 10 But if you are afraid to attack, go down to the camp with your servant Purah. 11 Listen to what the Midianites are saying, and you will be greatly encouraged. Then you will be eager to attack.”

So Gideon took Purah and went down to the edge of the enemy camp. 12 The armies of Midian, Amalek, and the people of the east had settled in the valley like a swarm of locusts. Their camels were like grains of sand on the seashore—too many to count! 13 Gideon crept up just as a man was telling his companion about a dream. The man said, “I had this dream, and in my dream a loaf of barley bread came tumbling down into the Midianite camp. It hit a tent, turned it over, and knocked it flat!”

14 His companion answered, “Your dream can mean only one thing—God has given Gideon son of Joash, the Israelite, victory over Midian and all its allies!”

15 When Gideon heard the dream and its interpretation, he bowed in worship before the Lord.[b] Then he returned to the Israelite camp and shouted, “Get up! For the Lord has given you victory over the Midianite hordes!” 16 He divided the 300 men into three groups and gave each man a ram’s horn and a clay jar with a torch in it.

17 Then he said to them, “Keep your eyes on me. When I come to the edge of the camp, do just as I do. 18 As soon as I and those with me blow the rams’ horns, blow your horns, too, all around the entire camp, and shout, ‘For the Lord and for Gideon!’”

19 It was just after midnight,[c] after the changing of the guard, when Gideon and the 100 men with him reached the edge of the Midianite camp. Suddenly, they blew the rams’ horns and broke their clay jars. 20 Then all three groups blew their horns and broke their jars. They held the blazing torches in their left hands and the horns in their right hands, and they all shouted, “A sword for the Lord and for Gideon!”

21 Each man stood at his position around the camp and watched as all the Midianites rushed around in a panic, shouting as they ran to escape. 22 When the 300 Israelites blew their rams’ horns, the Lord caused the warriors in the camp to fight against each other with their swords. Those who were not killed fled to places as far away as Beth-shittah near Zererah and to the border of Abel-meholah near Tabbath.

23 Then Gideon sent for the warriors of Naphtali, Asher, and Manasseh, who joined in chasing the army of Midian. 24 Gideon also sent messengers throughout the hill country of Ephraim, saying, “Come down to attack the Midianites. Cut them off at the shallow crossings of the Jordan River at Beth-barah.”

So all the men of Ephraim did as they were told. 25 They captured Oreb and Zeeb, the two Midianite commanders, killing Oreb at the rock of Oreb, and Zeeb at the winepress of Zeeb. And they continued to chase the Midianites. Afterward the Israelites brought the heads of Oreb and Zeeb to Gideon, who was by the Jordan River.

Notas al pie

  1. 7:3 Hebrew may leave Mount Gilead. The identity of Mount Gilead is uncertain in this context. It is perhaps used here as another name for Mount Gilboa.
  2. 7:15 As in Greek version; Hebrew reads he bowed.
  3. 7:19 Hebrew at the beginning of the second watch.

La Bible du Semeur

Juges 7

Gédéon et les trois cents soldats

1Le lendemain matin, Yeroubbaal, c’est-à-dire Gédéon, se mit en route avec toutes ses troupes et ils établirent leur camp près de Eyn-Harod. L’armée des Madianites était campée plus au nord dans la vallée qui s’étend au pied de la colline de Moré[a]. L’Eternel dit à Gédéon: Ton armée est trop nombreuse pour que je te donne la victoire sur les Madianites. Sinon les Israélites s’en vanteraient à mes dépens, en pensant que c’est par leurs propres forces qu’ils se sont délivrés. Fais donc la proclamation suivante à tes troupes: «Qui d’entre vous a peur au point de trembler[b]? Qu’il s’éloigne du mont Galaad[c] et rentre chez lui.»

Vingt-deux mille hommes de son armée s’en allèrent, et il en resta dix mille. Mais l’Eternel dit à Gédéon: Les troupes sont encore trop nombreuses. Fais-les descendre au bord du torrent, et là je les trierai pour toi. Ceux que je désignerai pour t’accompagner iront avec toi, mais ceux dont je te dirai qu’ils ne doivent pas t’accompagner n’iront pas avec toi.

Gédéon fit descendre ses hommes au bord du torrent, et l’Eternel lui dit: Tu mettras d’un côté tous ceux qui lapent l’eau avec la langue comme les chiens, et de l’autre côté ceux qui s’agenouillent pour boire.

Il y eut trois cents hommes qui prirent de l’eau dans leurs mains pour la porter à leur bouche et la laper, et tous les autres s’agenouillèrent pour boire. L’Eternel dit à Gédéon: C’est avec ces trois cents hommes qui ont lapé l’eau dans leurs mains que je vous délivrerai des Madianites en vous donnant la victoire sur eux. Que tous les autres rentrent chez eux!

Les trois cents hommes reçurent les provisions et les cors des autres et Gédéon renvoya le gros des hommes d’Israël chez eux, en ne retenant que les trois cents hommes. Or, le camp des Madianites était en dessous du sien dans la vallée.

Le rêve du soldat ennemi

Cette nuit-là, l’Eternel dit à Gédéon: Va, descends attaquer le camp madianite, car je le livre en ton pouvoir. 10 Cependant, si tu as peur d’y aller, vas-y d’abord avec ton serviteur Poura. 11 Ecoute ce qu’ils disent, et cela t’encouragera; tu descendras ensuite attaquer le camp.

Gédéon descendit donc avec son serviteur Poura jusqu’aux avant-postes du camp. 12 Les Madianites, les Amalécites et les nomades de l’Orient étaient répandus dans la vallée en aussi grand nombre qu’une nuée de sauterelles, et leurs chameaux étaient innombrables comme le sable au bord de la mer. 13 Gédéon s’approcha et il entendit un homme raconter un rêve à son camarade.

– Ecoute, disait-il, j’ai fait un rêve. Je voyais une miche de pain d’orge rouler à travers le camp de Madian; arrivée à la tente, elle l’a frappée de plein fouet, l’a fait tomber et l’a renversée sens dessus dessous, si bien que la tente était par terre.

14 Son camarade répondit: Cela ne représente rien d’autre que l’épée de Gédéon, fils de Joas, homme d’Israël à qui Dieu donne la victoire sur Madian et toute l’armée.

15 Lorsque Gédéon eut entendu le récit du rêve et son interprétation, il se prosterna, puis il retourna au camp d’Israël et cria: Tout le monde debout, car l’Eternel vous donne la victoire sur l’armée de Madian!

16 Gédéon divisa les trois cents hommes en trois groupes et remit à chaque soldat un cor et une cruche vide dans laquelle fut mise une torche allumée. 17 Il leur dit: Vous me regarderez faire et vous ferez exactement comme moi. Je vais m’avancer jusqu’aux abords du camp. Quand j’y serai arrivé, vous n’aurez qu’à m’imiter. 18 Quand je sonnerai du cor avec ceux de mon groupe, vous sonnerez aussi du cor tout autour du camp et vous crierez: «Pour l’Eternel et pour Gédéon!»

L’Eternel donne la victoire

19 Peu avant minuit, Gédéon et les cent hommes de son groupe arrivèrent aux abords du camp. On venait juste de remplacer les sentinelles. Soudain, ils sonnèrent du cor et cassèrent les cruches qu’ils tenaient à la main. 20 Les trois groupes sonnèrent du cor et cassèrent leurs cruches. De la main gauche, ils brandirent les torches, et de la droite ils tenaient les cors pour en sonner, et ils crièrent: «A vos épées, pour l’Eternel et pour Gédéon!» 21 tout en restant chacun à sa place autour du camp. Les hommes dans le camp se mirent à courir, à crier et à se sauver. 22 Les trois cents Israélites continuèrent à sonner du cor, et l’Eternel fit que dans tout le camp chacun tourne son épée contre son compagnon. Finalement, ils s’enfuirent tous jusqu’à Beth-Shitta, du côté de Tseréra et jusqu’aux abords de Abel-Mehola près de Tabbath.

Des troupes israélites viennent en renfort

23 Les hommes d’Israël se rassemblèrent, ceux des tribus de Nephtali, d’Aser et de tout Manassé s’unirent et se lancèrent à la poursuite des Madianites. 24 Gédéon envoya des messagers dans toute la région montagneuse d’Ephraïm pour faire dire aux hommes de descendre afin de couper la retraite aux Madianites en occupant tous les points d’eau jusqu’à Beth-Bara et tous les gués le long du Jourdain. Tous les hommes d’Ephraïm se rassemblèrent et occupèrent les points d’eau jusqu’à Beth-Bara et les gués du Jourdain. 25 Ils capturèrent deux chefs madianites appelés Oreb et Zéeb. Ils tuèrent le premier au rocher d’Oreb et le second au pressoir de Zéeb. Ils poursuivirent les Madianites et rapportèrent les têtes d’Oreb et de Zéeb à Gédéon qui se trouvait alors à l’est du Jourdain.

Notas al pie

  1. 7.1 De l’autre côté de la vallée de Jizréel, à une quinzaine de kilomètres des Israélites.
  2. 7.3 En hébreu, le verbe trembler fait jeu de mots avec le nom Harod (v. 1).
  3. 7.3 Le mont Galaad se trouve à l’est du Jourdain. Peut-être ce mot désignait-il aussi le mont Guilboa.