New Living Translation

Exodus 9

A Plague against Livestock

1“Go back to Pharaoh,” the Lord commanded Moses. “Tell him, ‘This is what the Lord, the God of the Hebrews, says: Let my people go, so they can worship me. If you continue to hold them and refuse to let them go, the hand of the Lord will strike all your livestock—your horses, donkeys, camels, cattle, sheep, and goats—with a deadly plague. But the Lord will again make a distinction between the livestock of the Israelites and that of the Egyptians. Not a single one of Israel’s animals will die! The Lord has already set the time for the plague to begin. He has declared that he will strike the land tomorrow.’”

And the Lord did just as he had said. The next morning all the livestock of the Egyptians died, but the Israelites didn’t lose a single animal. Pharaoh sent his officials to investigate, and they discovered that the Israelites had not lost a single animal! But even so, Pharaoh’s heart remained stubborn,[a] and he still refused to let the people go.

A Plague of Festering Boils

Then the Lord said to Moses and Aaron, “Take handfuls of soot from a brick kiln, and have Moses toss it into the air while Pharaoh watches. The ashes will spread like fine dust over the whole land of Egypt, causing festering boils to break out on people and animals throughout the land.”

10 So they took soot from a brick kiln and went and stood before Pharaoh. As Pharaoh watched, Moses threw the soot into the air, and boils broke out on people and animals alike. 11 Even the magicians were unable to stand before Moses, because the boils had broken out on them and all the Egyptians. 12 But the Lord hardened Pharaoh’s heart, and just as the Lord had predicted to Moses, Pharaoh refused to listen.

A Plague of Hail

13 Then the Lord said to Moses, “Get up early in the morning and stand before Pharaoh. Tell him, ‘This is what the Lord, the God of the Hebrews, says: Let my people go, so they can worship me. 14 If you don’t, I will send more plagues on you[b] and your officials and your people. Then you will know that there is no one like me in all the earth. 15 By now I could have lifted my hand and struck you and your people with a plague to wipe you off the face of the earth. 16 But I have spared you for a purpose—to show you my power[c] and to spread my fame throughout the earth. 17 But you still lord it over my people and refuse to let them go. 18 So tomorrow at this time I will send a hailstorm more devastating than any in all the history of Egypt. 19 Quick! Order your livestock and servants to come in from the fields to find shelter. Any person or animal left outside will die when the hail falls.’”

20 Some of Pharaoh’s officials were afraid because of what the Lord had said. They quickly brought their servants and livestock in from the fields. 21 But those who paid no attention to the word of the Lord left theirs out in the open.

22 Then the Lord said to Moses, “Lift your hand toward the sky so hail may fall on the people, the livestock, and all the plants throughout the land of Egypt.”

23 So Moses lifted his staff toward the sky, and the Lord sent thunder and hail, and lightning flashed toward the earth. The Lord sent a tremendous hailstorm against all the land of Egypt. 24 Never in all the history of Egypt had there been a storm like that, with such devastating hail and continuous lightning. 25 It left all of Egypt in ruins. The hail struck down everything in the open field—people, animals, and plants alike. Even the trees were destroyed. 26 The only place without hail was the region of Goshen, where the people of Israel lived.

27 Then Pharaoh quickly summoned Moses and Aaron. “This time I have sinned,” he confessed. “The Lord is the righteous one, and my people and I are wrong. 28 Please beg the Lord to end this terrifying thunder and hail. We’ve had enough. I will let you go; you don’t need to stay any longer.”

29 “All right,” Moses replied. “As soon as I leave the city, I will lift my hands and pray to the Lord. Then the thunder and hail will stop, and you will know that the earth belongs to the Lord. 30 But I know that you and your officials still do not fear the Lord God.”

31 (All the flax and barley were ruined by the hail, because the barley had formed heads and the flax was budding. 32 But the wheat and the emmer wheat were spared, because they had not yet sprouted from the ground.)

33 So Moses left Pharaoh’s court and went out of the city. When he lifted his hands to the Lord, the thunder and hail stopped, and the downpour ceased. 34 But when Pharaoh saw that the rain, hail, and thunder had stopped, he and his officials sinned again, and Pharaoh again became stubborn.[d] 35 Because his heart was hard, Pharaoh refused to let the people leave, just as the Lord had predicted through Moses.

Notas al pie

  1. 9:7 Hebrew heavy.
  2. 9:14 Hebrew on your heart.
  3. 9:16 Greek version reads to display my power in you; compare Rom 9:17.
  4. 9:34 Hebrew made his heart heavy.

La Bible du Semeur

Exode 9

Cinquième fléau: l’épidémie parmi le bétail

1L’Eternel dit à Moïse: Va trouver le pharaon et déclare-lui: «Voici ce qu’ordonne l’Eternel, le Dieu des Hébreux: Laisse aller mon peuple, pour qu’il me rende un culte! Si tu refuses encore de le laisser partir, si tu persistes à le retenir, l’Eternel interviendra contre ton bétail qui est dans les champs, contre les chevaux, les ânes, les chameaux, le gros et le petit bétail; il leur enverra une grave épidémie. Mais l’Eternel fera une différence entre le bétail des Israélites et celui des Egyptiens: aucune bête appartenant aux Israélites ne mourra.»

L’Eternel fixa une échéance en disant: Demain je mettrai cela à exécution dans le pays.

Le lendemain, en effet, l’Eternel fit ce qu’il avait dit: tout le bétail des Egyptiens périt, mais pas une bête des Israélites ne fut atteinte. Le pharaon envoya ses gens s’enquérir de la chose et l’on constata qu’aucune bête des Israélites n’avait péri. Malgré cela, le pharaon s’entêta et ne laissa pas partir le peuple.

Sixième fléau: les ulcères purulents

L’Eternel dit à Moïse et à Aaron: Prenez à pleines mains de la cendre d’un fourneau, et que Moïse la lance en l’air, sous les yeux du pharaon. Cette cendre se transformera en poussière qui se répandra sur toute l’Egypte. Hommes et bêtes en seront couverts et elle provoquera, dans tout le pays, des éruptions évoluant en ulcères[a] purulents.

10 Les deux hommes prirent de la cendre d’un fourneau et se présentèrent devant le pharaon. Moïse lança la cendre vers le ciel, et hommes et bêtes furent couverts d’éruptions évoluant en ulcères purulents. 11 Les magiciens ne purent paraître devant Moïse, car eux aussi étaient couverts d’éruptions comme tous les Egyptiens[b]. 12 Mais l’Eternel fit que le pharaon s’obstine, de sorte que celui-ci n’écouta pas les deux hommes, comme l’Eternel l’avait dit à Moïse.

Septième fléau: la grêle

13 L’Eternel ordonna à Moïse: Va de bon matin te présenter devant le pharaon et dis-lui: «Voici ce que t’ordonne l’Eternel, le Dieu des Hébreux: Laisse aller mon peuple pour qu’il me rende un culte. 14 Car cette fois-ci, je vais déchaîner toutes sortes de fléaux contre ta personne, contre tes hauts fonctionnaires et contre tes sujets, afin que tu saches que nul n’est semblable à moi sur toute la terre. 15 J’aurais pu tout de suite te frapper de la peste, ainsi que tes sujets, et tu aurais déjà disparu de la terre! 16 Mais voici pourquoi je t’ai laissé en vie: c’est pour te faire voir ma puissance et pour que ma renommée se répande par toute la terre[c]. 17 Tu persistes à t’opposer au départ de mon peuple. 18 Soit! Demain à la même heure, je ferai pleuvoir une grêle si violente qu’il n’y en a jamais eu de semblable dans toute l’histoire de l’Egypte. 19 Maintenant, fais mettre à l’abri ton bétail et tout ce que tu as aux champs. Car tous ceux qui se trouveront en plein champ, qui n’auront pas regagné leur demeure, hommes ou bêtes, périront victimes de la grêle.»

20 Ceux des hauts fonctionnaires du pharaon qui prirent au sérieux la parole de l’Eternel, firent mettre en hâte leurs serviteurs et leur bétail à l’abri dans leurs maisons. 21 Mais ceux qui n’y prêtèrent pas attention laissèrent les leurs dans les champs.

22 L’Eternel dit à Moïse: Etends la main vers le ciel et que la grêle s’abatte sur toute l’Egypte, sur les hommes, les bêtes et toute la végétation dans le pays.

23 Moïse leva son bâton vers le ciel et l’Eternel déchaîna le tonnerre et la grêle, et la foudre s’abattit sur la terre. L’Eternel fit tomber la grêle sur l’Egypte. 24 Des éclairs jaillissaient au milieu de la grêle et la grêle était si violente qu’il n’y en avait jamais eu de semblable dans toute l’Egypte depuis que la nation existe. 25 Dans l’ensemble du pays, la grêle frappa tout ce qui se trouvait aux champs, hommes ou bêtes. Elle hacha toute la végétation et brisa tous les arbres. 26 Seule la région de Goshen où habitaient les Israélites fut épargnée.

27 Alors le pharaon fit convoquer Moïse et Aaron et leur dit: Cette fois-ci, je reconnais que j’ai péché. C’est l’Eternel qui est juste, moi et mon peuple nous sommes coupables! 28 Priez l’Eternel de faire cesser le tonnerre et la grêle, et je vous laisserai partir, on ne vous retiendra pas davantage.

29 Moïse dit: En quittant la ville, je lèverai les mains vers l’Eternel pour prier. Le tonnerre cessera et la grêle s’arrêtera, afin que tu saches que la terre appartient à l’Eternel. 30 Quant à toi et à tes hauts fonctionnaires, je sais que vous ne craindrez encore pas l’Eternel Dieu.

31 Le lin et l’orge avaient été détruits, car l’orge était en épis et le lin en fleurs[d], 32 mais le blé et l’épeautre qui étaient plus tardifs n’avaient pas souffert.

33 Moïse sortit de chez le pharaon. En quittant la ville, il leva les mains vers l’Eternel pour prier; le tonnerre et la grêle cessèrent et la pluie arrêta de tomber. 34 Quand le pharaon vit que la pluie, la grêle et le tonnerre avaient cessé, il persista dans son péché et s’entêta. Ses hauts fonctionnaires firent de même. 35 Il s’obstina et ne laissa pas partir les Israélites, comme l’Eternel l’avait annoncé par l’intermédiaire de Moïse.

Notas al pie

  1. 9.9 Autre traduction: furoncles. Voir Ap 16.11.
  2. 9.11 Les fléaux précédents affectaient les objets des cultes idolâtres. Celui-ci touche les magiciens eux-mêmes qui ne reparaîtront plus.
  3. 9.16 Cité en Rm 9.17.
  4. 9.31 Ce détail fixe la date du fléau vers la mi-janvier ou au début de février.