New International Version - UK

Psalm 84

Psalm 84[a]

For the director of music. According to gittith.[b] Of the Sons of Korah. A psalm.

How lovely is your dwelling-place,
    Lord Almighty!
My soul yearns, even faints,
    for the courts of the Lord;
my heart and my flesh cry out
    for the living God.
Even the sparrow has found a home,
    and the swallow a nest for herself,
    where she may have her young –
a place near your altar,
    Lord Almighty, my King and my God.
Blessed are those who dwell in your house;
    they are ever praising you.[c]

Blessed are those whose strength is in you,
    whose hearts are set on pilgrimage.
As they pass through the Valley of Baka,
    they make it a place of springs;
    the autumn rains also cover it with pools.[d]
They go from strength to strength,
    till each appears before God in Zion.

Hear my prayer, Lord God Almighty;
    listen to me, God of Jacob.
Look on our shield,[e] O God;
    look with favour on your anointed one.

10 Better is one day in your courts
    than a thousand elsewhere;
I would rather be a doorkeeper in the house of my God
    than dwell in the tents of the wicked.
11 For the Lord God is a sun and shield;
    the Lord bestows favour and honour;
no good thing does he withhold
    from those whose way of life is blameless.

12 Lord Almighty,
    blessed is the one who trusts in you.

Notas al pie

  1. Psalm 84:1 In Hebrew texts 84:1-12 is numbered 84:2-13.
  2. Psalm 84:1 Title: Probably a musical term
  3. Psalm 84:4 The Hebrew has Selah (a word of uncertain meaning) here and at the end of verse 8.
  4. Psalm 84:6 Or blessings
  5. Psalm 84:9 Or sovereign

La Bible du Semeur

Psaumes 84

Je soupire après ton temple

1Au chef de chœur. Un psaume des Qoréites[a], à chanter avec accompagnement de la harpe de Gath[b].

Oh ! Comme tes demeures sont désirables !
Eternel, |Seigneur des armées célestes !
Je languis et je soupire, |Eternel, après tes parvis,
mon être entier crie sa joie |vers le Dieu vivant.
Le moineau découvre un gîte,
l’hirondelle trouve un nid |où déposer ses petits,
près de tes autels, |Eternel, |Seigneur des armées célestes,
mon Roi et mon Dieu !
Bienheureux ceux qui habitent |ta maison,
car ils pourront te louer toujours.
            Pause
Bienheureux les hommes |dont tu es la force :
dans leur cœur, ils trouvent |des chemins tracés.
Car lorsqu’ils traversent |la vallée des Larmes[c],
ils en font une oasis[d],
et la pluie d’automne |vient la recouvrir |de bénédictions[e].
D’étape en étape, |leur vigueur s’accroît
et ils se présentent |à Dieu en Sion.
Eternel, |ô Dieu des armées célestes, |entends ma prière !
Veuille m’écouter, |ô Dieu de Jacob !
            Pause
10 Toi, ô Dieu, qui es |notre bouclier, |veuille regarder
l’homme qui a reçu de ta part |l’onction d’huile, |et lui faire bon accueil[f].
11 Car un jour dans tes parvis |vaut bien mieux que mille ailleurs.
Plutôt rester sur le seuil |de la maison de mon Dieu,
que de demeurer |sous les tentes des méchants.
12 Car l’Eternel Dieu |est pour nous comme un soleil, |il est comme un bouclier.
L’Eternel accorde |bienveillance et gloire,
il ne refuse aucun bien
à ceux qui cheminent |dans l’intégrité.
13 Eternel, |Seigneur des armées célestes,
bienheureux est l’homme |qui met sa confiance en toi.

Notas al pie

  1. 84.1 Voir note 42.1.
  2. 84.1 Voir note 8.1.
  3. 84.7 Autre traduction : vallée des Baumiers, qui serait une vallée inconnue. En hébreu, le mot baumier fait assonance avec le mot larme.
  4. 84.7 Plusieurs manuscrits hébreux et l’ancienne version grecque ont : il (Dieu) en fait une oasis.
  5. 84.7 En modifiant légèrement le texte hébreu traditionnel, on obtient le sens : d’étangs.
  6. 84.10 Autre traduction : O Dieu, veuille considérer celui qui est notre bouclier, l’homme qui a reçu …