New International Reader's Version

Psalm 87

Psalm 87

A psalm of the Sons of Korah. A song.

The Lord has built his city
    on the holy mountain.
He loves the city of Zion
    more than all the other places
    where the people of Jacob live.
City of God,
    the Lord says glorious things about you.
He says, “I will include Egypt and Babylon
    in a list of nations who recognize me as king.
I will also include Philistia and Tyre, along with Cush.
    I will say about them, ‘They were born in Zion.’ ”

Certainly it will be said about Zion,
    “This nation and that nation were born in it.
    The Most High God himself will make it secure.”
Here is what the Lord will write in his list of the nations.
    “Each of them was born in Zion.”
As they make music they will sing,
    “Zion, all our blessings come from you.”

La Bible du Semeur

Psaumes 87

Tous les peuples sont nés à Sion

1Psaume des Qoréites[a]. Cantique[b].

Elle est fondée |sur les montagnes saintes,
l’Eternel aime |la ville[c] de Sion
plus que tout autre lieu |du pays de Jacob.
O toi, cité de Dieu,
ce que l’on dit de toi |est tout chargé de gloire :
            Pause
« Parmi tous ceux qui me connaissent,
je ferai mention de Rahav, l’Egypte[d] |aussi bien que de Babylone,
j’inscris la Philistie, |et Tyr, et l’Ethiopie,
comme étant nés ici[e]. »
De Sion, on dira : |« Tout homme est né ici »,
et le Très-Haut lui-même |la maintient fermement.
Dans le registre |où l’Eternel inscrit les peuples, |pour chacun d’eux il note :
« Un tel est né ici »,
            Pause
et ils diront |dans leurs chants et leurs danses :
« Toutes mes sources sont en toi. »

Notas al pie

  1. 87.1 Voir note 42.1.
  2. 87.1 Signification incertaine.
  3. 87.2 En hébreu, il est question des portes de Sion, les portes représentant la ville tout entière.
  4. 87.4 Les peuples énumérés étaient les ennemis habituels d’Israël (Es 19.2) ; ils représentent l’ensemble des peuples païens. L’Egypte est ici appelée poétiquement Rahav, du nom d’un dragon des mers mythologique opposé au Créateur et associé à l’Egypte qui a opprimé les Israélites (cf. Es 30.7). D’autres textes présentent l’ouverture d’un passage dans la mer des Roseaux pour libérer les Israélites de l’esclavage en Egypte comme une victoire sur le dragon Rahav (Ps 89.11 ; Es 51.9).
  5. 87.4 C’est-à-dire à Sion. D’autres comprennent : comme étant nés là-bas (chez eux). Pourtant …