New International Reader's Version

Psalm 60

Psalm 60

For the director of music. For teaching. A miktam of David when he fought against Aram Naharaim and Aram Zobah. That was when Joab returned and struck down 12,000 people from Edom in the Valley of Salt. To the tune of “The Lily of the Covenant.”

God, you have turned away from us. You have attacked us.
    You have been angry. Now turn back to us!
You have shaken the land and torn it open.
    Fix its cracks, because it is falling apart.
You have shown your people hard times.
    You have made us drink the wine of your anger.
    Now we can’t even walk straight.

But you lead into battle those who have respect for you.
    You give them a flag to wave against the enemy’s weapons.

Save us and help us by your power.
    Do this so that those you love may be saved.
God has spoken from his temple.
    He has said, “I will win the battle.
Then I will divide up the land around Shechem.
    I will divide up the Valley of Sukkoth.
Gilead belongs to me.
    So does the land of Manasseh.
Ephraim is the strongest tribe.
    It is like a helmet for my head.
Judah is the royal tribe.
    It is like a ruler’s scepter.
Moab serves me like one who washes my feet.
    I toss my sandal on Edom to show that I own it.
    I shout to Philistia that I have won the battle.”

Who will bring me to the city that has high walls around it?
    Who will lead me to the land of Edom?
10 God, isn’t it you, even though you have now turned away from us?
    Isn’t it you, even though you don’t lead our armies into battle anymore?
11 Help us against our enemies.
    The help people give doesn’t amount to anything.
12 With your help we will win the battle.
    You will walk all over our enemies.

La Bible du Semeur

Psaumes 60

Nous vaincrons malgré tout

1Au chef de chœur, à chanter sur la mélodie du « Lis du témoignage ». Cantique didactique[a] composé par David à l’occasion de sa guerre contre les Syriens de Mésopotamie et contre les Syriens de Tsoba. Au retour, Joab vainquit les Edomites dans la vallée du Sel, au nombre de douze mille hommes[b].

O Dieu, |voici que tu nous as rejetés ! |Tu as fait la brèche dans nos rangs !
Tu as montré ton courroux, |maintenant, rétablis-nous !
Tu as fait trembler la terre, |tu l’as fissurée,
guéris ses fractures, |car elle chancelle.
Tu as fait passer ton peuple |par des moments très pénibles !
Tu nous as fait boire |un vin qui nous étourdit !
Tu as agité une bannière |pour signifier à ceux qui te craignent
de fuir[c] devant les archers.
            Pause
Afin que tes bien-aimés |voient la délivrance,
interviens et sauve-nous ! |Réponds-moi[d] !
Dieu l’a déclaré |dans son sanctuaire[e] : |« Je triompherai !
Je vais partager Sichem[f]. |Je vais mesurer |au cordeau |le val de Soukkoth[g].
A moi Galaad ! |A moi Manassé[h] !
Ephraïm |est un casque pour ma tête.
Mon sceptre royal, |c’est Juda,
10 et, pour me laver, |Moab[i] me sert de bassine,
sur Edom, je jette |ma sandale[j],
et la Philistie, |pousse des cris de terreur |à cause de moi[k]. »
11 Qui me mènera |à la ville forte ?
Qui me conduira |à Edom ?
12 Sinon toi, ô Dieu ? |Toi qui nous as |rejetés,
et qui ne sors plus, ô Dieu |avec nos armées ?
13 Viens nous secourir |contre l’ennemi[l] !
Car il est bien illusoire, |le secours venant des hommes.
14 Mais avec Dieu nous ferons |des exploits,
c’est lui qui écrasera |tous nos ennemis.

Notas al pie

  1. 60.2 Signification incertaine.
  2. 60.2 Voir 2 S 8.3-14 ; 1 Ch 18.12. La ville de Tsoba était située au nord de Damas entre l’Oronte et l’Euphrate. La Syrie de Tsoba figure dans des textes assyriens sous le nom de Tsoubite ; elle se trouvait à l’est de Hamath. La vallée du Sel est la région stérile au sud de la mer Morte.
  3. 60.6 Ce verset est l’objet de nombreuses interprétations. Autre traduction : tu as donné aux hommes qui te craignent une bannière pour la déployer devant les archers. Ou, en suivant les versions anciennes qui, à la place du mot signifiant archers, ont lu le mot signifiant vérité qui n’en diffère que par une lettre en hébreu : une bannière pour fuir devant la vérité, ou encore : une bannière en faveur de la vérité.
  4. 60.7 Pour les v. 7-14, voir 108.7-14.
  5. 60.8 Autre traduction : dans sa sainteté.
  6. 60.8 L’ancienne capitale d’Israël, au centre du pays. Le conquérant partage le pays conquis entre ses soldats (voir Gn 12.6 ; Jos 8.30-35).
  7. 60.8 La vallée de Soukkoth se trouve à l’est du Jourdain. Le terrain que l’on mesure au cordeau est celui que l’on possède.
  8. 60.9 Galaad et Manassé constituaient la partie la plus orientale du pays.
  9. 60.10 L’orgueilleux Moab (Es 16.6) sert tout juste à l’usage le plus humble : il est un vase d’ablution pour le lavement des pieds (Gn 18.4). L’image est peut-être suggérée par la situation de Moab le long de la rive est de la mer Morte.
  10. 60.10 Lancer sa sandale sur une parcelle de terre est un geste symbolique de prise de possession (Dt 25.9-10 ; Rt 4.7 ; Ps 108.10).
  11. 60.10 Autres traductions : pousse des cris contre moi ; ou : et contre la Philistie, je pousse un cri de victoire.
  12. 60.13 Autre traduction : dans la détresse.