Nkwa Asem

Kolosefo 2

1Mepɛ sɛ mema mo ne nnipa a wɔwɔ Laodikea no ne wɔn a wonhuu me da no hu adwuma dennen a mereyɛ ma wɔn. Me botae ne sɛ, wobenya nkuranhyɛ wɔ wɔn koma mu na wɔatena ase ɔdɔ mu sɛnea ɛbɛyɛ a mubenya gyidi a ntease de ba no. Na wobehu Onyankopɔn a ɔyɛ Kristo ankasa no. Ɔno so na wɔnam hu Onyankopɔn nyansa ne n’adwene.

Meka kyerɛ mo se, mommma obiara mmfa akyinnye hunu nnaadaa mo a ɛmfa ho sɛ woye anaa wonye. Ɛwom sɛ minni mo nkyɛn wɔ ɔhonam fam de, nanso mewɔ mo nkyɛn wɔ honhom fam. Ɛyɛ me anigye nso sɛ monam Kristo mu gyidi so aka mo ho abom gyina hɔ pintinn.

Kristo mu asetena

Esiane sɛ moagye Kristo sɛ mo wura nti, mo ne no mmom ntena. Munnye ntini wɔ ne mu; momfa mo nkwa nto ne so na mo gyidi mu nyɛ den daa sɛnea wɔkyerɛɛ mo no na monna so ase.

Monhwɛ yiye na obi amfa ne nnaadaa a efi nnipa nkyerɛkyerɛ ne wiase ahonhom mu a emfi Kristo no amfa mo dommum. Efisɛ, Kristo mu na Onyankopɔn te 10 na wama mo ho kwan sɛ mo ne no nyɛ baako. Ɔkorɔn sen honhom ne tumi biara.

11 Mo ne no ka boom no, wotwaa mo twetia a ɛnyɛ nnipa na wotwaa mo na mmom, ɛyɛ Kristo no ankasa na otwaa mo de tew mo fii nipadua a ɛho ntew no tumi ase. 12 Wɔbɔɔ mo asu no nso, wosiee mo ne Kristo. Na asubɔ no ara mu wɔnam mo gyidi a efi Onyankopɔn tumi a ɛyɛ den so nti onyanee Kristo fii awufo mu no so, nyanee mo ne Kristo.

13 Esiane mo bɔne nti, bere bi a atwam no, na moyɛ honhom mu awufo na afei ɛma moyɛɛ Amanamanmufo a munni Mmara. Nanso afei Onyankopɔn agye mo nkwa de mo abata Kristo ho. Onyankopɔn de yɛn nyinaa bɔne akyɛ yɛn. 14 Ɔnam ne mmara so atwa yɛn bɔne mu afi ne nhoma mu abɔ yɛn bɔne no asɛnnua mu. 15 Saa asɛnnua no so na Kristo gyee ne ho fii honhom mu atumfo nsam. Bere a Onyankopɔn maa Kristo dii nkonim wɔ asɛnnua a ɛpataa yɛn bɔne no so no, ɔmaa wiasefo nyinaa hui.

16 Enti mommma obiara nnhyehyɛ mmara a ɛfa nea mudi anaa monom, nea ɛfa nna kronkron anaa nea ɛfa asram foforo afahyɛ anaa nea ɛfa Homeda ho mmma mo. 17 Saa nneɛma no nyinaa yɛ daakye mu nsɛm sunsum. Kristo ne ɔpapa no. 18 Mommma obiara a esiane sɛ ɔfa no sɛ wanya anisoadehu nti ɔka ahobrɛase a enni mu ne abɔfosom ho asɛm no mmu mo atɛn. Saa ahantanfo yi, ɛwom sɛ wɔfa wɔn ho sɛ ahobrɛasefo, wɔ anifere su. 19 Saa nnipa no ne Kristo no a ɔyɛ Ti na yɛn nyinaa yɛ nipadua a wɔaka abom no nni ayɔnkofa. Kristo tumi nti, nipadua no nyinaa nya n’apɛde, na apɔw so ne ntini akɛse suso mu ma ɛbɔ mu baako na enyin sɛnea Onyankopɔn pɛ sɛ enyin no.

20 Mo ne Kristo awu nti moatew mo ho afi ahonhom a wodi wiase so no ho. Adɛn nti na mobɔ mo bra sɛ nnipa a wɔhyɛ saa wiase no ase? Adɛn nti na mudi saa mmara no so se, 21 “Munnso eyi mu,” “Munnni eyi,” “Mommfa mo nsa nka afoforo?” 22 Nso sɛ wɔde eyinom nyinaa di dwuma a, ne nyinaa sɛe. Ɛyɛ onipa mmara ne ne nkyerɛkyerɛ. 23 Mmara a ɛte saa a wɔhyɛ wɔ ɔsom mu, boa pa kyerɛ ahobrɛase su, hyɛ nnipa ketee no ho nni mfaso biara ma nipadua no.

La Bible du Semeur

Colossiens 2

1Je tiens, en effet, à ce que vous sachiez combien rude est le combat que je livre pour vous et pour les frères et sœurs qui sont à Laodicée, comme pour tous ceux qui ne m’ont jamais vu personnellement. Je combats pour eux afin qu’ils soient encouragés et que, unis par l’amour, ils accèdent ensemble, en toute sa richesse, à la certitude que donne la compréhension du secret de Dieu et à la pleine connaissance de ce secret, c’est-à-dire de Christ[a]. En lui se trouvent cachés tous les trésors de la sagesse et de la connaissance.

J’affirme cela afin que personne ne vous égare par des discours trompeurs. Car même si je suis physiquement absent, je suis avec vous par la pensée, et c’est une joie pour moi de constater l’ordre qui règne parmi vous et la fermeté de votre foi en Christ.

Tout pleinement en Christ

Aussi, puisque vous avez reçu Christ, Jésus le Seigneur, comportez-vous comme des gens unis à lui: enracinez-vous en lui, construisez toute votre vie sur lui et attachez-vous de plus en plus fermement à la foi conforme à ce qu’on vous a enseigné. Agissez ainsi en adressant à Dieu de nombreuses prières de reconnaissance.

Veillez à ce que personne ne vous prenne au piège de la recherche d’une «sagesse[b]» qui n’est que tromperie et illusion, qui se fonde sur des traditions tout humaines, sur les principes élémentaires qui régissent la vie des gens de ce monde, mais non sur Christ. Car c’est en lui, c’est dans son corps, qu’habite toute la plénitude de ce qui est en Dieu. 10 Et par votre union avec lui, vous êtes pleinement comblés, car il est le chef de toute Autorité et de toute Puissance. 11 C’est aussi dans l’union avec lui que vous avez été circoncis, non d’une circoncision opérée par les hommes, mais de la circoncision que demande Christ[c] et qui consiste à être dépouillé de ce qui fait l’homme livré à lui-même[d]. 12 Vous avez été ensevelis avec Christ par le baptême, et c’est aussi dans l’union avec lui que vous êtes ressuscités avec lui, par la foi en la puissance de Dieu qui l’a ressuscité des morts.

13 Et vous, qui étiez morts à cause de vos fautes et parce que vous étiez incirconcis, Dieu vous a donné la vie avec Christ.

Il nous a pardonné
toutes nos fautes.
14 Car il a annulé
l’acte qui établissait
nos manquements
à l’égard des commandements[e].
Oui, il l’a effacé,
le clouant sur la croix.
15 Là, il a désarmé
toute Autorité, tout Pouvoir,
les donnant publiquement en spectacle
quand il les a traînés
dans son cortège triomphal
après sa victoire à la croix[f].

L’erreur des mauvais enseignants

16 C’est pourquoi, ne vous laissez juger par personne à propos de ce que vous mangez ou de ce que vous buvez ou au sujet de l’observance des jours de fête, des nouvelles lunes ou des sabbats. 17 Tout cela n’était que l’ombre des choses à venir: la réalité est en Christ. 18 Ne vous laissez pas condamner par ces gens qui prennent plaisir à s’humilier et à s’adonner à un «culte des anges». Ils se livrent à leurs visions, ils s’enflent d’orgueil sans raison, poussés par leurs pensées tout humaines. 19 Ils ne s’attachent pas à Christ, qui est le chef, la tête. C’est de lui que le corps tout entier tire sa croissance comme Dieu le veut[g], grâce à la cohésion et à l’unité que lui apportent les articulations et les ligaments.

La vie en Christ

La liberté en Christ

20 Vous êtes morts avec Christ à tous ces principes élémentaires qui régissent la vie des gens de ce monde. Pourquoi alors, comme si votre vie appartenait encore à ce monde, vous laissez-vous imposer des règles du genre: 21 «Ne prends pas ceci, ne mange pas de cela, ne touche pas à cela!  … »? 22 Toutes ces choses ne sont-elles pas destinées à périr après qu’on en a fait usage? Voilà bien des commandements et des enseignements purement humains! 23 Certes, les prescriptions de ce genre paraissent empreintes d’une grande sagesse, car elles demandent une dévotion rigoureuse, des gestes d’humiliation et l’assujettissement du corps à une sévère discipline. En fait, elles n’ont aucune valeur, sinon pour satisfaire des aspirations tout humaines[h].

Notas al pie

  1. 2.2 Les manuscrits divergent. Certains ont, entre autres: le secret de Dieu et de Christ.
  2. 2.8 La «sagesse» prônée par ces faux docteurs se composait d’un ensemble de spéculations.
  3. 2.11 Autre traduction: qu’opère Christ.
  4. 2.11 Autre traduction: mais de la «circoncision» qu’a subie Christ lorsqu’il a été dépouillé de son corps humain.
  5. 2.14 D’autres comprennent: car il a annulé, au détriment des ordonnances légales, l’acte qui nous était contraire ou car il a annulé l’acte qui nous accusait et qui nous était contraire par ses dispositions.
  6. 2.15 Allusion à la cérémonie romaine du triomphe. Derrière le char du général victorieux marchaient, sous les huées de la foule, les rois et les généraux vaincus.
  7. 2.19 Autre traduction: qui vient de Dieu.
  8. 2.23 Autre traduction: elles n’ont aucune valeur pour maîtriser les passions de la nature humaine.