The Message

Acts 21

Tyre and Caesarea

11-4 And so, with the tearful good-byes behind us, we were on our way. We made a straight run to Cos, the next day reached Rhodes, and then Patara. There we found a ship going direct to Phoenicia, got on board, and set sail. Cyprus came into view on our left, but was soon out of sight as we kept on course for Syria, and eventually docked in the port of Tyre. While the cargo was being unloaded, we looked up the local disciples and stayed with them seven days. Their message to Paul, from insight given by the Spirit, was “Don’t go to Jerusalem.”

5-6 When our time was up, they escorted us out of the city to the docks. Everyone came along—men, women, children. They made a farewell party of the occasion! We all kneeled together on the beach and prayed. Then, after another round of saying good-bye, we climbed on board the ship while they drifted back to their homes.

7-9 A short run from Tyre to Ptolemais completed the voyage. We greeted our Christian friends there and stayed with them a day. In the morning we went on to Caesarea and stayed with Philip the Evangelist, one of “the Seven.” Philip had four virgin daughters who prophesied.

10-11 After several days of visiting, a prophet from Judea by the name of Agabus came down to see us. He went right up to Paul, took Paul’s belt, and, in a dramatic gesture, tied himself up, hands and feet. He said, “This is what the Holy Spirit says: The Jews in Jerusalem are going to tie up the man who owns this belt just like this and hand him over to godless unbelievers.”

12-13 When we heard that, we and everyone there that day begged Paul not to be stubborn and persist in going to Jerusalem. But Paul wouldn’t budge: “Why all this hysteria? Why do you insist on making a scene and making it even harder for me? You’re looking at this backward. The issue in Jerusalem is not what they do to me, whether arrest or murder, but what the Master Jesus does through my obedience. Can’t you see that?”

14 We saw that we weren’t making even a dent in his resolve, and gave up. “It’s in God’s hands now,” we said. “Master, you handle it.”

15-16 It wasn’t long before we had our luggage together and were on our way to Jerusalem. Some of the disciples from Caesarea went with us and took us to the home of Mnason, who received us warmly as his guests. A native of Cyprus, he had been among the earliest disciples.

Jerusalem

17-19 In Jerusalem, our friends, glad to see us, received us with open arms. The first thing next morning, we took Paul to see James. All the church leaders were there. After a time of greeting and small talk, Paul told the story, detail by detail, of what God had done among the non-Jewish people through his ministry. They listened with delight and gave God the glory.

20-21 They had a story to tell, too: “And just look at what’s been happening here—thousands upon thousands of God-fearing Jews have become believers in Jesus! But there’s also a problem because they are more zealous than ever in observing the laws of Moses. They’ve been told that you advise believing Jews who live surrounded by unbelieving outsiders to go light on Moses, telling them that they don’t need to circumcise their children or keep up the old traditions. This isn’t sitting at all well with them.

22-24 “We’re worried about what will happen when they discover you’re in town. There’s bound to be trouble. So here is what we want you to do: There are four men from our company who have taken a vow involving ritual purification, but have no money to pay the expenses. Join these men in their vows and pay their expenses. Then it will become obvious to everyone that there is nothing to the rumors going around about you and that you are in fact scrupulous in your reverence for the laws of Moses.

25 “In asking you to do this, we’re not going back on our agreement regarding non-Jews who have become believers. We continue to hold fast to what we wrote in that letter, namely, to be careful not to get involved in activities connected with idols; to avoid serving food offensive to Jewish Christians; to guard the morality of sex and marriage.”

26 So Paul did it—took the men, joined them in their vows, and paid their way. The next day he went to the Temple to make it official and stay there until the proper sacrifices had been offered and completed for each of them.

Paul Under Arrest

27-29 When the seven days of their purification were nearly up, some Jews from around Ephesus spotted him in the Temple. At once they turned the place upside-down. They grabbed Paul and started yelling at the top of their lungs, “Help! You Israelites, help! This is the man who is going all over the world telling lies against us and our religion and this place. He’s even brought Greeks in here and defiled this holy place.” (What had happened was that they had seen Paul and Trophimus, the Ephesian Greek, walking together in the city and had just assumed that he had also taken him to the Temple and shown him around.)

30 Soon the whole city was in an uproar, people running from everywhere to the Temple to get in on the action. They grabbed Paul, dragged him outside, and locked the Temple gates so he couldn’t get back in and gain sanctuary.

31-32 As they were trying to kill him, word came to the captain of the guard, “A riot! The whole city’s boiling over!” He acted swiftly. His soldiers and centurions ran to the scene at once. As soon as the mob saw the captain and his soldiers, they quit beating Paul.

33-36 The captain came up and put Paul under arrest. He first ordered him handcuffed, and then asked who he was and what he had done. All he got from the crowd were shouts, one yelling this, another that. It was impossible to tell one word from another in the mob hysteria, so the captain ordered Paul taken to the military barracks. But when they got to the Temple steps, the mob became so violent that the soldiers had to carry Paul. As they carried him away, the crowd followed, shouting, “Kill him! Kill him!”

37-38 When they got to the barracks and were about to go in, Paul said to the captain, “Can I say something to you?”

He answered, “Oh, I didn’t know you spoke Greek. I thought you were the Egyptian who not long ago started a riot here, and then hid out in the desert with his four thousand thugs.”

39 Paul said, “No, I’m a Jew, born in Tarsus. And I’m a citizen still of that influential city. I have a simple request: Let me speak to the crowd.”

Paul Tells His Story

40 Standing on the barracks steps, Paul turned and held his arms up. A hush fell over the crowd as Paul began to speak. He spoke in Hebrew.

La Bible du Semeur

Actes 21

Témoins à Rome

Paul et ses compagnons se rendent à Jérusalem

1Après nous être séparés d’eux, nous avons pris la mer et nous avons mis directement le cap sur l’île de Cos, puis le lendemain, nous avons continué sur Rhodes et, de là, vers Patara. Pendant notre escale, nous avons trouvé un navire en partance pour la Phénicie. Nous nous y sommes embarqués et nous avons pris le large. Arrivés en vue de Chypre, nous l’avons laissée sur notre gauche et nous avons continué notre route vers la Syrie, pour débarquer à Tyr où le navire devait livrer sa cargaison. Il y avait là des disciples. Après les avoir trouvés, nous sommes restés sept jours avec eux. Or ceux-ci, poussés par l’Esprit, conseillaient à Paul de ne pas se rendre à Jérusalem.

Malgré cela, une fois cette semaine écoulée, nous sommes partis pour continuer notre voyage. Ils nous ont accompagnés, tous, avec leurs femmes et leurs enfants, à quelque distance de la ville. Là, nous nous sommes agenouillés sur le rivage pour prier. Puis, après avoir pris congé les uns des autres, nous sommes montés à bord du bateau, et les croyants s’en sont retournés chez eux.

Nous avons terminé notre voyage par mer en allant de Tyr à Ptolémaïs[a]. Dans cette ville, nous avons salué les frères et passé une journée avec eux.

Dès le lendemain, nous sommes repartis par la route pour Césarée[b]. Nous nous sommes rendus à la maison de Philippe[c], le prédicateur de l’Evangile – c’était l’un des sept hommes que l’on avait élus à Jérusalem –, et nous avons logé chez lui. Il avait quatre filles non mariées qui étaient prophétesses. 10 Nous étions déjà là depuis plusieurs jours, lorsque arriva de Judée un prophète appelé Agabus. 11 Il vint nous trouver, prit la ceinture de Paul et s’en servit pour s’attacher les pieds et les mains.

– Voici ce que déclare l’Esprit Saint, dit-il. L’homme à qui appartient cette ceinture sera attaché de cette manière par les Juifs à Jérusalem, puis ils le livreront entre les mains des non-Juifs.

12 En entendant cette déclaration, nous avons supplié Paul, nous et les croyants de Césarée, de ne pas monter à Jérusalem.

13 Mais il nous répondit: Que faites-vous là? Voulez-vous me briser le cœur avec vos larmes? Je suis tout à fait prêt, moi, non seulement à aller en prison, mais même à mourir à Jérusalem pour le Seigneur Jésus.

14 Comme nous n’arrivions pas à le faire changer d’avis, nous n’avons plus insisté et nous nous sommes contentés de dire: Que la volonté du Seigneur soit faite!

15 Après avoir passé ces quelques jours à Césarée, nous avons fait nos préparatifs et nous avons pris le chemin de Jérusalem. 16 Quelques disciples de Césarée nous ont accompagnés et nous ont emmenés chez un certain Mnason, originaire de Chypre, disciple depuis longtemps déjà, qui allait nous loger.

Paul, juif avec les Juifs

17 A notre arrivée à Jérusalem, les frères nous accueillirent avec joie. 18 Le lendemain, Paul se rendit avec nous chez Jacques[d], où tous les responsables de l’Eglise se rassemblèrent aussi. 19 Après les avoir salués, Paul exposa en détail tout ce que Dieu avait accompli par son ministère parmi les non-Juifs.

20 En l’écoutant, ils louaient Dieu, puis ils dirent à Paul:

Vois-tu, frère, combien de milliers de Juifs sont devenus croyants, et tous sont très attachés à la Loi de Moïse. 21 Or, ils ont entendu dire que tu enseignes à tous les Juifs disséminés à l’étranger d’abandonner les prescriptions de Moïse en leur disant de ne plus faire circoncire leurs enfants et, d’une manière générale, de ne plus suivre les coutumes juives. 22 Que faire donc? Car, naturellement, ils vont apprendre ton arrivée.

23 Eh bien, voici ce que nous te conseillons: nous avons parmi nous quatre hommes qui ont fait un vœu. 24 Prends-les avec toi, participe avec eux à la cérémonie de la purification, et pourvois à leurs dépenses pour qu’ils se fassent raser la tête[e]. Ainsi tout le monde saura que les bruits répandus sur ton compte n’ont aucun fondement, mais qu’au contraire, tu continues toi-même à observer les prescriptions de la Loi. 25 Quant aux non-Juifs devenus croyants, voici les recommandations que nous leur avons données par lettre à la suite de nos délibérations: qu’ils ne mangent ni viande sacrifiée à des idoles, ni sang, ni viande d’animaux étouffés, et qu’ils s’abstiennent de toute inconduite sexuelle[f].

26 Le lendemain donc, Paul emmena ces hommes et participa avec eux à la cérémonie de la purification. Puis il entra dans la cour du Temple où il déclara à quelle date la période de la purification serait achevée, c’est-à-dire à quel moment on offrirait le sacrifice pour chacun d’eux.

L’arrestation de Paul

27 La semaine exigée pour la purification allait s’achever, lorsque des Juifs de la province d’Asie virent Paul dans la cour du Temple. Ils ameutèrent toute la foule et se jetèrent sur lui 28 en criant: Israélites! Au secours! Le voilà, celui qui ne cesse de prêcher partout et à tout le monde contre notre peuple, contre la Loi de Moïse et contre ce temple! Et même, à présent, il a introduit des non-Juifs dans l’enceinte sacrée; il a souillé ce saint lieu!

29 Ils disaient cela parce qu’ils avaient vu Trophime[g] d’Ephèse en ville avec lui, et ils s’imaginaient que Paul l’avait fait entrer dans la cour intérieure du Temple.

30 L’agitation gagna la ville tout entière et le peuple accourut en foule de toutes parts. On s’empara de Paul et on le traîna hors de la cour du Temple dont on ferma immédiatement les portes. 31 On cherchait à le mettre à mort, quand le commandant de la garnison romaine fut informé que tout Jérusalem était en effervescence. 32 Aussitôt, il rassembla des soldats avec leurs officiers et se précipita vers la foule. Dès qu’on aperçut le commandant et les soldats, on cessa de battre Paul. 33 Alors le commandant s’approcha, fit saisir Paul et donna ordre de le lier avec une double chaîne, puis il demanda qui il était et ce qu’il avait fait. 34 Mais dans la foule, les uns criaient une chose, les autres une autre, et le commandant ne put rien savoir de sûr de ce tumulte. Alors il ordonna de conduire Paul à la forteresse[h].

35 Quand Paul commença à gravir les marches de l’escalier, les soldats, devant la violence de la foule, se virent obligés de le porter à bras-le-corps. 36 En effet, tout le peuple le suivait en hurlant: A mort!

Paul défend sa cause

37 Au moment où on allait le faire entrer dans la citadelle, Paul demanda au commandant: M’est-il permis de te dire quelque chose?

– Comment, fit l’autre, tu sais le grec! 38 Tu n’es donc pas cet Egyptien qui a provoqué une émeute dernièrement et qui a entraîné quatre mille rebelles au désert?

39 – Non, répondit Paul, je suis juif, né à Tarse en Cilicie, et citoyen d’une ville assez importante. Je te prie, permets-moi de dire quelques mots au peuple.

40 Le commandant lui en accorda la permission.

Alors Paul, debout sur les marches, fit signe de la main à la foule. Il se fit un grand silence, et Paul leur adressa la parole en hébreu.

Notas al pie

  1. 21.7 Ptolémaïs : actuellement St-Jean-d’Acre.
  2. 21.8 Césarée : port de Judée, résidence habituelle des gouverneurs romains (appelée aujourd’hui Césarée maritime pour la distinguer de Césarée de Philippe près des sources du Jourdain). Césarée était à 56 kilomètres au sud de Ptolémaïs.
  3. 21.8 Voir 6.5; 8.5.
  4. 21.18 Voir note 12.17; comparer 15.13.
  5. 21.24 Voir note 18.18.
  6. 21.25 Voir note 15.20.
  7. 21.29 Trophime : voir 20.4.
  8. 21.34 A l’angle nord-ouest de la terrasse du Temple, Hérode le Grand avait fait bâtir la forteresse Antonia, où les troupes romaines étaient cantonnées.