King James Version

Psalm 78

1Give ear, O my people, to my law: incline your ears to the words of my mouth.

I will open my mouth in a parable: I will utter dark sayings of old:

Which we have heard and known, and our fathers have told us.

We will not hide them from their children, shewing to the generation to come the praises of the Lord, and his strength, and his wonderful works that he hath done.

For he established a testimony in Jacob, and appointed a law in Israel, which he commanded our fathers, that they should make them known to their children:

That the generation to come might know them, even the children which should be born; who should arise and declare them to their children:

That they might set their hope in God, and not forget the works of God, but keep his commandments:

And might not be as their fathers, a stubborn and rebellious generation; a generation that set not their heart aright, and whose spirit was not stedfast with God.

The children of Ephraim, being armed, and carrying bows, turned back in the day of battle.

10 They kept not the covenant of God, and refused to walk in his law;

11 And forgat his works, and his wonders that he had shewed them.

12 Marvellous things did he in the sight of their fathers, in the land of Egypt, in the field of Zoan.

13 He divided the sea, and caused them to pass through; and he made the waters to stand as an heap.

14 In the daytime also he led them with a cloud, and all the night with a light of fire.

15 He clave the rocks in the wilderness, and gave them drink as out of the great depths.

16 He brought streams also out of the rock, and caused waters to run down like rivers.

17 And they sinned yet more against him by provoking the most High in the wilderness.

18 And they tempted God in their heart by asking meat for their lust.

19 Yea, they spake against God; they said, Can God furnish a table in the wilderness?

20 Behold, he smote the rock, that the waters gushed out, and the streams overflowed; can he give bread also? can he provide flesh for his people?

21 Therefore the Lord heard this, and was wroth: so a fire was kindled against Jacob, and anger also came up against Israel;

22 Because they believed not in God, and trusted not in his salvation:

23 Though he had commanded the clouds from above, and opened the doors of heaven,

24 And had rained down manna upon them to eat, and had given them of the corn of heaven.

25 Man did eat angels' food: he sent them meat to the full.

26 He caused an east wind to blow in the heaven: and by his power he brought in the south wind.

27 He rained flesh also upon them as dust, and feathered fowls like as the sand of the sea:

28 And he let it fall in the midst of their camp, round about their habitations.

29 So they did eat, and were well filled: for he gave them their own desire;

30 They were not estranged from their lust. But while their meat was yet in their mouths,

31 The wrath of God came upon them, and slew the fattest of them, and smote down the chosen men of Israel.

32 For all this they sinned still, and believed not for his wondrous works.

33 Therefore their days did he consume in vanity, and their years in trouble.

34 When he slew them, then they sought him: and they returned and enquired early after God.

35 And they remembered that God was their rock, and the high God their redeemer.

36 Nevertheless they did flatter him with their mouth, and they lied unto him with their tongues.

37 For their heart was not right with him, neither were they stedfast in his covenant.

38 But he, being full of compassion, forgave their iniquity, and destroyed them not: yea, many a time turned he his anger away, and did not stir up all his wrath.

39 For he remembered that they were but flesh; a wind that passeth away, and cometh not again.

40 How oft did they provoke him in the wilderness, and grieve him in the desert!

41 Yea, they turned back and tempted God, and limited the Holy One of Israel.

42 They remembered not his hand, nor the day when he delivered them from the enemy.

43 How he had wrought his signs in Egypt, and his wonders in the field of Zoan.

44 And had turned their rivers into blood; and their floods, that they could not drink.

45 He sent divers sorts of flies among them, which devoured them; and frogs, which destroyed them.

46 He gave also their increase unto the caterpiller, and their labour unto the locust.

47 He destroyed their vines with hail, and their sycomore trees with frost.

48 He gave up their cattle also to the hail, and their flocks to hot thunderbolts.

49 He cast upon them the fierceness of his anger, wrath, and indignation, and trouble, by sending evil angels among them.

50 He made a way to his anger; he spared not their soul from death, but gave their life over to the pestilence;

51 And smote all the firstborn in Egypt; the chief of their strength in the tabernacles of Ham:

52 But made his own people to go forth like sheep, and guided them in the wilderness like a flock.

53 And he led them on safely, so that they feared not: but the sea overwhelmed their enemies.

54 And he brought them to the border of his sanctuary, even to this mountain, which his right hand had purchased.

55 He cast out the heathen also before them, and divided them an inheritance by line, and made the tribes of Israel to dwell in their tents.

56 Yet they tempted and provoked the most high God, and kept not his testimonies:

57 But turned back, and dealt unfaithfully like their fathers: they were turned aside like a deceitful bow.

58 For they provoked him to anger with their high places, and moved him to jealousy with their graven images.

59 When God heard this, he was wroth, and greatly abhorred Israel:

60 So that he forsook the tabernacle of Shiloh, the tent which he placed among men;

61 And delivered his strength into captivity, and his glory into the enemy's hand.

62 He gave his people over also unto the sword; and was wroth with his inheritance.

63 The fire consumed their young men; and their maidens were not given to marriage.

64 Their priests fell by the sword; and their widows made no lamentation.

65 Then the Lord awaked as one out of sleep, and like a mighty man that shouteth by reason of wine.

66 And he smote his enemies in the hinder parts: he put them to a perpetual reproach.

67 Moreover he refused the tabernacle of Joseph, and chose not the tribe of Ephraim:

68 But chose the tribe of Judah, the mount Zion which he loved.

69 And he built his sanctuary like high palaces, like the earth which he hath established for ever.

70 He chose David also his servant, and took him from the sheepfolds:

71 From following the ewes great with young he brought him to feed Jacob his people, and Israel his inheritance.

72 So he fed them according to the integrity of his heart; and guided them by the skilfulness of his hands.

La Bible du Semeur

Psaumes 78

La main de Dieu dans l’histoire

1Méditation[a] d’Asaph[b].

Mon peuple, écoute mon enseignement,
sois attentif à ce que je vais dire.
J’énoncerai des propos instructifs,
j’évoquerai des secrets du passé[c].
Nous avons entendu et nous savons
ce que nos pères nous ont raconté,
nous n’allons pas le cacher à leurs descendants.
Nous redirons à la génération suivante, |les œuvres glorieuses de l’Eternel,
les puissants actes |et les prodiges qu’il a accomplis.

Il a fixé une règle en Jacob,
établi une loi en Israël,
et il a ordonné à nos ancêtres |d’enseigner tout cela à leurs enfants,
afin que la génération suivante |puisse l’apprendre
et que les enfants qui viendront à naître,
se lèvent à leur tour |pour l’enseigner à leurs propres enfants,
afin qu’ils placent leur confiance en Dieu,
qu’ils n’oublient pas comment Dieu a agi
et qu’ils observent ses commandements,
qu’ils ne ressemblent pas à leurs ancêtres,
génération indocile et rebelle,
génération au cœur trop inconstant,
dont l’esprit n’était pas fidèle à Dieu.

Les hommes d’Ephraïm, armés de l’arc,
ont tourné le dos, au jour du combat.
10 Ils n’ont pas respecté |l’alliance de Dieu,
ils ont refusé de suivre sa Loi[d].
11 Ils ont oublié ses exploits
et les hauts faits opérés sous leurs yeux.
12 Devant leurs pères, Dieu avait fait des prodiges
aux champs de Tsoân[e], au pays d’Egypte.
13 Il a fendu la mer, et il les a fait traverser,
il a dressé les eaux tout comme un mur[f].
14 Il les guidait, le jour par la nuée,
et la nuit, par la lumière d’un feu[g].
15 Il a fendu des rochers au désert,
et les a abreuvés de torrents d’eau[h].
16 Du roc, il a fait jaillir des rivières,
il en a fait sortir l’eau comme un fleuve.
17 Mais ils péchaient contre lui sans arrêt,
ils bravaient le Très-Haut dans le désert[i].
18 Dans leur cœur, ils ont mis Dieu au défi
en réclamant à manger à leur goût[j].
19 Ils ont tenu des propos contre lui,
disant : « Dieu pourrait-il
dresser une table dans le désert[k] ? »
20 C’est ainsi qu’il a frappé le rocher,
l’eau a coulé, des torrents ont jailli.
« Pourrait-il aussi nous donner du pain
ou procurer de la viande à son peuple ? »
21 L’Eternel entendit, il s’emporta,
et un feu s’alluma contre Jacob :
sa colère éclata contre Israël,
22 car ils n’avaient pas fait confiance à Dieu,
ils n’avaient pas compté sur son secours.
23 Il donna ordre aux nuages d’en haut
et il ouvrit les écluses du ciel.
24 Pour les nourrir, il fit pleuvoir sur eux la manne
et il leur donna le froment du ciel.
25 Chacun mangea de ce pain des puissants[l],
Dieu leur fournit à satiété des vivres.
26 Il fit souffler le vent d’est dans le ciel,
et par sa force, il fit venir le vent du sud.
27 Il fit pleuvoir de la viande sur eux, |aussi abondante que la poussière.
Il fit tomber une nuée d’oiseaux |aussi nombreux que le sable des mers.
28 Il les fit tomber au milieu du camp,
autour du lieu où se dressaient leurs tentes.
29 Ils en mangèrent jusqu’à satiété.
Dieu leur avait servi ce qu’ils voulaient.
30 Mais leur envie n’était pas assouvie,
ils avaient encore la viande à la bouche
31 que la colère de Dieu éclata contre eux.
Alors il frappa les plus vigoureux,
abattant les jeunes gens d’Israël.

32 Malgré cela, ils ont péché encore,
ils n’ont pas eu foi, malgré ses prodiges[m].
33 Il fit s’évanouir leurs jours |de façon lamentable,
et terminer leurs années dans l’angoisse[n].
34 Dieu les frappait, ils se tournaient vers lui,
ils revenaient à lui, |en le suppliant instamment,
35 se souvenant qu’il était leur rocher,
que le Dieu très-haut était leur libérateur.

36 Mais s’ils priaient, c’était pour le tromper :
les propos qu’ils lui tenaient n’étaient pas sincères,
37 car leur cœur n’était pas droit envers lui,
à son alliance, ils n’étaient pas fidèles.
38 Lui, cependant, rempli de compassion,
leur pardonnait au lieu de les détruire,
et, bien souvent, détournait sa colère,
ne voulant pas déchaîner toute sa fureur.
39 Il considérait qu’ils étaient fragiles :
un souffle qui passe et ne revient plus.

40 Que de fois ils se sont rebellés contre lui |dans le désert
et l’ont offensé dans les lieux arides[o] !
41 A nouveau, ils mettaient Dieu au défi
et ils attristaient le Saint d’Israël.
42 Car ils oubliaient son œuvre puissante :
comment il les avait sauvés de l’oppresseur,
43 en Egypte, il avait fait des miracles,
et, au pays de Tsoân, des prodiges[p],
44 canaux et rivières changés en sang,
nul ne pouvait plus s’y désaltérer[q],
45 mouches venimeuses qui les piquaient[r],
grenouilles qui causaient leur ruine[s],
46 leurs récoltes livrées aux sauterelles
et le fruit de leur labeur aux criquets[t],
47 leurs vignes ravagées par des grêlons
et leurs figuiers sous les effets du gel,
48 leurs troupeaux abandonnés à la grêle
et leur bétail décimé par la foudre.
49 Il déchaîna contre eux son ardente colère,
son courroux, sa fureur, et les mit en détresse,
en envoyant une armée d’anges de malheur.
50 Il donna libre cours à sa colère,
et il ne leur épargna pas la mort.
Au contraire, il les livra à la peste.
51 Il frappa tous les fils aînés d’Egypte,
les premiers fruits de leur virilité[u] |dans les logis de Cham[v].
52 Comme un troupeau, il fit sortir son peuple
et il les conduisit dans le désert, |tout comme un berger conduit ses brebis[w].
53 Il les conduisit en sécurité, |les préservant de tout sujet de crainte,
et la mer engloutit leurs ennemis[x].
54 Il les fit ensuite venir |sur son territoire sacré,
il les conduisit jusqu’à la montagne[y] |qu’il s’était par lui-même acquise[z].
55 Il chassa devant eux des peuples étrangers,
et il attribua à chacun par le sort, |une part du pays en patrimoine.
Il installa les tribus d’Israël |dans les demeures des Cananéens.
56 Mais ils ont voulu forcer la main |au Dieu très-haut
et ils se sont rebellés contre lui.
Ils n’ont pas respecté ses lois[aa].
57 Ils se sont dérobés |et se sont montrés traîtres |tout comme leurs ancêtres.
On ne pouvait pas leur faire confiance |pas plus qu’à l’arc dont la flèche dévie.
58 Ils l’ont irrité avec leurs hauts lieux[ab],
par leurs idoles, ils ont provoqué |sa vive indignation.

59 Dieu l’entendit : il se mit en colère
et il prit Israël en aversion.
60 Il délaissa sa maison de Silo[ac],
le tabernacle, |où il résidait parmi les humains.
61 Il laissa partir en captivité |le coffre sacré, trône de sa force,
et livra aux ennemis sa splendeur[ad].
62 En colère contre les siens,
il abandonna son peuple à l’épée.
63 Le feu consuma ses adolescents,
et l’on ne chanta plus l’éloge |de ses jeunes mariées[ae].
64 Ses prêtres périrent sous les coups de l’épée,
ses veuves n’eurent pas droit à des larmes[af].

65 Mais, tout à coup, l’Eternel intervint,
tel un dormeur sortant de sa torpeur,
tel un guerrier exalté par le vin.
66 Il frappa ses ennemis à revers,
il les couvrit d’une honte éternelle.
67 Il écarta la maison de Joseph[ag],
ne choisit pas la tribu d’Ephraïm.
68 Mais il choisit la tribu de Juda,
le mont Sion qu’il prit en affection.
69 C’est là qu’il édifia son sanctuaire |tels les lieux élevés
comme la terre établie pour toujours.

70 Il a choisi son serviteur David
et il l’a tiré de ses bergeries[ah].
71 Il l’a pris du milieu de ses brebis
pour qu’il soit berger de Jacob, son peuple,
et d’Israël qui est sa possession.
72 David fut pour eux un berger intègre
qui les guida d’une main avisée.

Notas al pie

  1. 78.1 Signification incertaine.
  2. 78.1 Voir note 50.1.
  3. 78.2 Cité en Mt 13.35 d’après l’ancienne version grecque.
  4. 78.10 Allusion aux désobéissances d’Ephraïm (voir Jg 1.29 ; 2.2 ; 8.1 ; 9.1-5 ; 12.2).
  5. 78.12 Ancienne ville de la Basse-Egypte appelée aussi Tanis, située à l’est du delta du Nil, sur le chemin de l’Exode (Nb 13.22).
  6. 78.13 Voir Ex 14.1 à 15.21.
  7. 78.14 Voir Ex 13.21-22.
  8. 78.15 Pour les v. 15-16, voir Ex 17.1-7 ; Nb 20.2-13.
  9. 78.17 Par les murmures contre lui, par exemple à Mara (Ex 15.24).
  10. 78.18 Pour les v. 18-31, voir Ex 16.2-15 ; Nb 11.4-23, 31-34.
  11. 78.19 Voir Nb 21.5.
  12. 78.25 L’ancienne version grecque a traduit : pain des anges.
  13. 78.32 Ils n’ont pas cru, en particulier, que Dieu pourrait leur donner la victoire sur les Cananéens (Nb 14). Comme au v. 22, l’incrédulité est le péché majeur des Israélites.
  14. 78.33 La génération de l’Exode fut condamnée à mourir dans le désert (Nb 14.22-23, 28-35).
  15. 78.40 Dans ce second cycle (v. 40-64), le psalmiste reprend les faits mentionnés dans le premier (v. 17-39).
  16. 78.43 Voir note v. 12. Les v. 44-51 reprennent partiellement le thème des plaies d’Egypte.
  17. 78.44 Voir Ex 7.14-25.
  18. 78.45 Voir Ex 8.16-28.
  19. 78.45 Voir Ex 7.26 à 8.11. Pour les v. 45-48, voir Ex 9.13-35.
  20. 78.46 Voir Ex 10.1-20.
  21. 78.51 Autre traduction : de leur vigueur.
  22. 78.51 Voir Gn 7.13 ; 10.6-20. Selon Gn 10.6, les Egyptiens étaient les descendants de Cham, l’un des fils de Noé (cf. Ps 105.23, 27 ; 106.21-22).
  23. 78.52 Voir Ex 13.17-22.
  24. 78.53 Voir Ex 14.26-28.
  25. 78.54 Le mont Sion où devait être érigé le Temple (v. 68-69).
  26. 78.54 Voir Ex 15.17.
  27. 78.56 Voir Jg 2.11-15.
  28. 78.58 Lieux consacrés à des cultes idolâtres.
  29. 78.60 Ancien sanctuaire des Israélites au temps de Josué (Jos 18.1, 8 ; 21.1-2 ; Jg 18.31 ; 1 S 1.3 ; Jr 7.12) situé dans le territoire d’Ephraïm entre Béthel et Sichem (Jg 21.12), à une quarantaine de kilomètres au nord de Jérusalem. Le coffre sacré y fut déposé jusqu’au temps du jeune Samuel (1 S 4.3). La ville fut sans doute détruite par les Philistins (d’après les fouilles archéologiques : vers 1050 av. J.-C.).
  30. 78.61 Voir 1 S 4.4-22.
  31. 78.63 Il s’agit des chants nuptiaux où les jeunes filles étaient célébrées. Cela signifie qu’elles n’eurent plus l’occasion de se marier parce que les jeunes gens avaient été tués dans les batailles (cf. Es 3.25 à 4.1).
  32. 78.64 Obligées de fuir, elles ne purent pas pleurer leurs morts dans des cérémonies funèbres traditionnelles (voir Jb 27.15).
  33. 78.67 Elle est constituée par les tribus d’Ephraïm et de Manassé (Gn 48.1) auxquelles Jacob a conféré le droit d’aînesse, mais que Dieu a écartées de cette position.
  34. 78.70 Pour les v. 70-71, voir 1 S 16.11-13 ; 25.7-8 ; 1 Ch 17.7.