King James Version

Psalm 141

1Lord, I cry unto thee: make haste unto me; give ear unto my voice, when I cry unto thee.

Let my prayer be set forth before thee as incense; and the lifting up of my hands as the evening sacrifice.

Set a watch, O Lord, before my mouth; keep the door of my lips.

Incline not my heart to any evil thing, to practise wicked works with men that work iniquity: and let me not eat of their dainties.

Let the righteous smite me; it shall be a kindness: and let him reprove me; it shall be an excellent oil, which shall not break my head: for yet my prayer also shall be in their calamities.

When their judges are overthrown in stony places, they shall hear my words; for they are sweet.

Our bones are scattered at the grave's mouth, as when one cutteth and cleaveth wood upon the earth.

But mine eyes are unto thee, O God the Lord: in thee is my trust; leave not my soul destitute.

Keep me from the snares which they have laid for me, and the gins of the workers of iniquity.

10 Let the wicked fall into their own nets, whilst that I withal escape.

La Bible du Semeur

Psaumes 141

Tiens-moi dans ta main !

1Psaume de David.

Eternel, |je t’ai appelé ! |Viens en hâte à mon secours !
Prête l’oreille à ma voix |quand je crie à toi !
Considère ma prière |comme de l’encens[a] |placé devant toi,
et mes mains tendues vers toi |comme l’offrande du soir.

Que ma bouche, ô Eternel, |reste sous ta surveillance !
Veille aux portes de mes lèvres !
Ne me laisse pas |tendre vers le mal,
de peur que je commette |des actions perverses
avec ceux qui font le mal,
ou que je prenne part |à ce dont ils se repaissent !
Si le juste me reprend, |il me prouve son amour.
Qu’il me fasse des reproches, |c’est, sur ma tête, un parfum
que je ne refuse pas.
Mais aux méfaits des méchants, |j’opposerai ma prière |toujours à nouveau.

Que leurs chefs |soient précipités |contre les rochers ;
alors on écoutera |mes paroles |car elles sont appréciables.
Comme si on labourait |et hersait la terre,
voici que nos os |sont dispersés à l’orée |du séjour des morts.

C’est vers toi, ô Eternel, |qui es mon Seigneur, |que se tournent mes regards ;
je cherche en toi mon refuge.
Ne me laisse pas périr !
Garde-moi des pièges |qu’ils ont tendus sous mes pas,
et des traquenards |de ces malfaisants !

10 Que les méchants tous ensemble |tombent dans leurs propres pièges
et que moi je passe |sur le chemin sans dommage.

Notas al pie

  1. 141.2 Voir Ap 5.8.