Holy Bible in Gĩkũyũ

2 Johana 1:1-13

11 Joh 8:32; 3Joh 1Kuuma kũrĩ niĩ Mũthuuri wa Kanitha,

Ndaandĩka marũa maya kũrĩ mũtumia ũrĩa mũthuure, o hamwe na ciana ciake, arĩa nyendete kũna kũna, na to niĩ nyiki, no nĩ hamwe na arĩa othe mamenyete ũhoro ũrĩa wa ma: 22 2Pet 1:12; 1Joh 1:8makamwenda tondũ wa ũhoro ũrĩa wa ma, ũrĩa ũtũũraga thĩinĩ witũ, o na ũgũtũũra na ithuĩ nginya tene:

33 Arom 1:7Wega, na tha, na thayũ kuuma kũrĩ Ngai Ithe, na kuuma kũrĩ Jesũ Kristũ, o we Mũriũ wa Ithe witũ, irĩikaraga na ithuĩ thĩinĩ wa ũhoro wa ma, na wa wendo.

44 3Joh 3Nĩngenete mũno nĩkuona ciana imwe ciaku igĩthiĩ na njĩra ya ũhoro ũrĩa wa ma, o ta ũrĩa Ithe witũ aatwathire. 55 1Joh 2:7Na rĩu, mũtumia ũyũ mwende, ti rĩathani rĩerũ ndĩrakwandĩkĩra, no nĩ rĩrĩa tũtũire narĩo kuuma o kĩambĩrĩria. Ngũũria atĩ twendanage mũndũ na ũrĩa ũngĩ. 66 1Joh 2:5Naguo wendani nĩ atĩrĩ: Atĩ tũthiiage na njĩra ya gwathĩkĩra maathani make. O ta ũrĩa mũiguĩte kuuma o kĩambĩrĩria, rĩathani rĩake nĩ atĩ mũthiiage mũrĩ o na wendani ũcio.

77 1Joh 2:8; 1Joh 4:1Aheenania, aingĩ arĩa matetĩkĩtie atĩ Jesũ Kristũ ookire arĩ na mwĩrĩ, nĩmarorũũra gũkũ thĩ. Mũndũ ta ũcio nĩ mũheenania na nĩ mũmena-Kristũ. 88 Math 10:42; Mar 10:29; 1Akor 3:8Mwĩhũgagei nĩguo mũtigate kĩrĩa mũrutĩire wĩra, no mũtuĩke a gũkaaheo mũcaara wanyu ũrĩ wothe. 99 1Joh 2:23; 1Joh 2:23Mũndũ o wothe ũkĩraga njano akarega kũrũmĩrĩra ũrutani wa Kristũ, ũcio ndakoragwo na Ngai; no ũrĩa ũikaraga ũrutani-inĩ ũcio, we arĩ na Ithe witũ o na Mũriũ. 1010 Arom 16:17Mũndũ o wothe angĩũka kũrĩ inyuĩ arĩ na ũrutani ũngĩ tiga ũcio-rĩ, mũtikanamũnyiite ũgeni o na kana mũmwamũkĩre kwanyu mũciĩ. 1111 1Tim 5:22Mũndũ wothe ũngĩmwamũkĩra, nĩkũgwatanĩra magwatanĩire nake ciĩko ciake cia waganu.

1212 Joh 3:29; 3Joh 13, 14Ndĩ na maũndũ maingĩ ma kũmwandĩkĩra, no ndikwenda kũhũthĩra karatathi na rangi. Handũ ha ũguo-rĩ, ndĩrehoka kũmũceerera njaranĩrie na inyuĩ tũkĩonanaga, nĩgeetha gĩkeno giitũ kĩiganĩre.

1313 2Joh 1Nĩmwageithio nĩ ciana cia mwarĩ wa maitũguo ũrĩa mũthuure.

La Bible du Semeur

2 Jean 1:1-13

Salutation

1L’Ancien1 C’était sans doute le titre sous lequel Jean était connu dans les Eglises, étant le seul apôtre encore en vie., à la Dame que Dieu a choisie1 Il faut très certainement prendre le terme de Kyria (féminin de Kyrios, le Seigneur) dans le sens symbolique : l’épître est adressée à une Eglise, ses enfants en sont les membres. et à ses enfants que j’aime dans la vérité. Ce n’est pas moi seul qui vous aime, mais aussi tous ceux qui connaissent la vérité, 2à cause de la vérité qui demeure en nous et qui sera éternellement avec nous.

3La grâce, la compassion et la paix qui nous viennent de Dieu, le Père, et de Jésus-Christ, le Fils du Père, seront avec nous pour que nous en vivions dans la vérité et dans l’amour.

Le commandement d’aimer

4J’ai éprouvé une très grande joie à voir certains de tes enfants vivre selon la vérité, comme nous en avons reçu le commandement du Père.

5A présent, chère Dame, voici ce que je te demande – ce n’est pas un commandement nouveau que je t’écris, c’est celui que nous avons reçu dès le commencement : aimons-nous les uns les autres. 6Et voici en quoi consiste l’amour : c’est que nous vivions selon les commandements de Dieu. Tel est le commandement selon lequel nous devons vivre, comme vous l’avez entendu depuis le commencement.

La fidélité à la vérité

7Un grand nombre de personnes qui entraînent les autres dans l’erreur se sont répandues à travers le monde. Ils ne reconnaissent pas que c’est pleinement humain que Jésus est venu7 Voir note 1 Jn 4.3.. Qui fait partie de ces gens est trompeur, c’est l’anti-Christ.

8Prenez donc garde à vous-mêmes, pour que vous ne perdiez pas le fruit de nos efforts8 Certains manuscrits ont : vos efforts., mais que vous receviez une pleine récompense. 9Celui qui ne reste pas attaché à l’enseignement qui concerne Christ, mais veut le dépasser, n’a pas de communion avec Dieu. Celui qui se tient à cet enseignement est uni au Père comme au Fils.

10Si quelqu’un vient vous trouver et ne vous apporte pas cet enseignement, ne l’accueillez pas dans votre maison, et ne lui adressez pas la salutation fraternelle10 Il s’agirait de la salutation d’accueil dans l’Eglise qui se réunissait à l’époque dans une maison (voir Rm 16.4 ; Phm 2). Certains comprennent : ne l’accueillez pas chez vous et ne lui adressez pas de salutation.. 11Celui qui lui souhaiterait la bienvenue se rendrait complice de ses œuvres mauvaises.

Projet de visite

12J’aurais encore bien des choses à vous écrire, mais je ne veux pas vous les communiquer avec du papier et de l’encre. J’espère pouvoir me rendre chez vous et m’entretenir avec vous de vive voix. Alors notre joie sera entière.

Salutation finale

13Les enfants de ta sœur que Dieu a choisie13 C’est-à-dire, selon l’interprétation proposée du v. 1, les membres de l’Eglise à laquelle appartient Jean. t’adressent leurs salutations.