Nueva Versión Internacional (Castilian)

Salmos 60

Al director musical. Sígase la tonada de «El lirio del pacto». Mictam didáctico de David, cuando luchó contra los arameos del noroeste de Mesopotamia y de Siria central, y cuando Joab volvió y abatió a doce mil edomitas en el valle de la Sal.

1Oh Dios, tú nos has rechazado
    y has abierto brecha en nuestras filas;
te has enojado con nosotros:
    ¡restáuranos ahora!
Has sacudido la tierra,
    la has resquebrajado;
repara sus grietas,
    porque se desmorona.
Has sometido a tu pueblo a duras pruebas;
    nos diste a beber un vino embriagador.

Da[a] a tus fieles la señal de retirada,
    para que puedan escapar de los arqueros. Selah
Líbranos con tu diestra, respóndenos
    para que tu pueblo amado quede a salvo.

Dios ha dicho en su santuario:
    «Triunfante repartiré a Siquén,
    y dividiré el valle de Sucot.
Mío es Galaad, mío es Manasés;
    Efraín es mi yelmo y Judá mi cetro.
En Moab me lavo las manos,
    sobre Edom arrojo mi sandalia;
    sobre Filistea lanzo gritos de triunfo».

¿Quién me llevará a la ciudad fortificada?
    ¿Quién me mostrará el camino a Edom?
10 ¿No eres tú, oh Dios, quien nos ha rechazado?
    ¡Ya no sales, oh Dios, con nuestros ejércitos!
11 Bríndanos tu ayuda contra el enemigo,
    pues de nada sirve la ayuda humana.
12 Con Dios obtendremos la victoria;
    ¡él pisoteará a nuestros enemigos!

Notas al pie

  1. 60:4 Da (lectura probable); Diste (TM).

La Bible du Semeur

Psaumes 60

Nous vaincrons malgré tout

1Au chef de chœur, à chanter sur la mélodie du « Lis du témoignage ». Cantique didactique[a] composé par David à l’occasion de sa guerre contre les Syriens de Mésopotamie et contre les Syriens de Tsoba. Au retour, Joab vainquit les Edomites dans la vallée du Sel, au nombre de douze mille hommes[b].

O Dieu, |voici que tu nous as rejetés ! |Tu as fait la brèche dans nos rangs !
Tu as montré ton courroux, |maintenant, rétablis-nous !
Tu as fait trembler la terre, |tu l’as fissurée,
guéris ses fractures, |car elle chancelle.
Tu as fait passer ton peuple |par des moments très pénibles !
Tu nous as fait boire |un vin qui nous étourdit !
Tu as agité une bannière |pour signifier à ceux qui te craignent
de fuir[c] devant les archers.
            Pause
Afin que tes bien-aimés |voient la délivrance,
interviens et sauve-nous ! |Réponds-moi[d] !
Dieu l’a déclaré |dans son sanctuaire[e] : |« Je triompherai !
Je vais partager Sichem[f]. |Je vais mesurer |au cordeau |le val de Soukkoth[g].
A moi Galaad ! |A moi Manassé[h] !
Ephraïm |est un casque pour ma tête.
Mon sceptre royal, |c’est Juda,
10 et, pour me laver, |Moab[i] me sert de bassine,
sur Edom, je jette |ma sandale[j],
et la Philistie, |pousse des cris de terreur |à cause de moi[k]. »
11 Qui me mènera |à la ville forte ?
Qui me conduira |à Edom ?
12 Sinon toi, ô Dieu ? |Toi qui nous as |rejetés,
et qui ne sors plus, ô Dieu |avec nos armées ?
13 Viens nous secourir |contre l’ennemi[l] !
Car il est bien illusoire, |le secours venant des hommes.
14 Mais avec Dieu nous ferons |des exploits,
c’est lui qui écrasera |tous nos ennemis.

Notas al pie

  1. 60.2 Signification incertaine.
  2. 60.2 Voir 2 S 8.3-14 ; 1 Ch 18.12. La ville de Tsoba était située au nord de Damas entre l’Oronte et l’Euphrate. La Syrie de Tsoba figure dans des textes assyriens sous le nom de Tsoubite ; elle se trouvait à l’est de Hamath. La vallée du Sel est la région stérile au sud de la mer Morte.
  3. 60.6 Ce verset est l’objet de nombreuses interprétations. Autre traduction : tu as donné aux hommes qui te craignent une bannière pour la déployer devant les archers. Ou, en suivant les versions anciennes qui, à la place du mot signifiant archers, ont lu le mot signifiant vérité qui n’en diffère que par une lettre en hébreu : une bannière pour fuir devant la vérité, ou encore : une bannière en faveur de la vérité.
  4. 60.7 Pour les v. 7-14, voir 108.7-14.
  5. 60.8 Autre traduction : dans sa sainteté.
  6. 60.8 L’ancienne capitale d’Israël, au centre du pays. Le conquérant partage le pays conquis entre ses soldats (voir Gn 12.6 ; Jos 8.30-35).
  7. 60.8 La vallée de Soukkoth se trouve à l’est du Jourdain. Le terrain que l’on mesure au cordeau est celui que l’on possède.
  8. 60.9 Galaad et Manassé constituaient la partie la plus orientale du pays.
  9. 60.10 L’orgueilleux Moab (Es 16.6) sert tout juste à l’usage le plus humble : il est un vase d’ablution pour le lavement des pieds (Gn 18.4). L’image est peut-être suggérée par la situation de Moab le long de la rive est de la mer Morte.
  10. 60.10 Lancer sa sandale sur une parcelle de terre est un geste symbolique de prise de possession (Dt 25.9-10 ; Rt 4.7 ; Ps 108.10).
  11. 60.10 Autres traductions : pousse des cris contre moi ; ou : et contre la Philistie, je pousse un cri de victoire.
  12. 60.13 Autre traduction : dans la détresse.