Nueva Versión Internacional (Castilian)

Salmos 54

Al director musical. Acompáñese con instrumentos de cuerda. Masquil de David, cuando gente de Zif fue a decirle a Saúl: «¿No estará David escondido entre nosotros?»

1Sálvame, oh Dios, por tu nombre;
    defiéndeme con tu poder.
Escucha, oh Dios, mi oración;
    presta oído a las palabras de mi boca.
Pues gente extraña me ataca;
    tratan de matarme los violentos,
    gente que no tiene en cuenta a Dios. Selah

Pero Dios es mi socorro;
    el Señor es quien me sostiene,
y hará recaer el mal sobre mis adversarios.
    Por tu fidelidad, Señor, ¡destrúyelos!

Te presentaré una ofrenda voluntaria
    y alabaré, Señor, tu buen nombre;
pues me has librado de todas mis angustias,
    y mis ojos han visto la derrota de mis enemigos.

La Bible du Semeur

Psaumes 54

Dieu m’a délivré

1Au chef de chœur. Une méditation[a] de David, à chanter avec accompagnement d’instruments à cordes. Il le composa lorsque les Ziphiens vinrent dire à Saül : « David est caché parmi nous[b]. »

Dieu, interviens toi-même |et sauve-moi !
Agis avec puissance |pour me rendre justice !
Ecoute ma prière,
ô Dieu, prête attention |à mes paroles !
Des étrangers[c] m’ont attaqué,
des gens violents |en veulent à ma vie.
Ils n’ont aucun souci de Dieu !
            Pause
Mais Dieu est mon secours !
Le Seigneur est mon seul appui[d].
Qu’il fasse retomber le mal |sur mes ennemis mêmes.
Dans ta fidélité, |réduis-les à néant !
Je t’offrirai |des sacrifices volontaires[e].
Je te louerai, |ô Eternel, |car tu es bon,
car de toute détresse, |tu me délivres,
et je peux regarder |mes ennemis en face.

Notas al pie

  1. 54.1 Signification incertaine.
  2. 54.2 Voir 1 S 23.19-28 ; 26.1.
  3. 54.5 Les Ziphiens n’étaient pas à proprement parler des étrangers, puisqu’ils faisaient partie de la tribu de Juda, mais souvent le mot étranger avait le sens d’ennemi : dans Es 25.5, il est mis en parallèle avec tyran ; ici, avec « gens violents » ; il se rapporte donc plus au caractère qu’à la nationalité des gens concernés. Certains manuscrits hébreux et la version syriaque portent : des orgueilleux.
  4. 54.6 Cette traduction, déjà adoptée dans l’ancienne version grecque, paraît la mieux appropriée au contexte. Autre traduction : Le Seigneur est avec ceux qui me soutiennent.
  5. 54.8 Voir Nb 15.13.