Chinese Contemporary Bible (Traditional)

詩篇 87

頌讚錫安

可拉後裔的詩。

1耶和華的城座落在聖山上。
在雅各的住處中,
祂最喜愛錫安的門。
上帝的城啊,
人們傳揚你的榮耀。(細拉)

「我要把埃及人[a]、巴比倫人、非利士人、泰爾人和古實人列為認識我的民族,
視他們為錫安人。」
至於錫安,必有人說:
「萬族必成為城中的居民,
至高者必親自堅立這城。」
耶和華將萬民登記入冊的時候,
必把他們列為錫安的居民。(細拉)

他們跳舞歌唱說:
「我們蒙福的泉源在錫安。」

Notas al pie

  1. 87·4 埃及人」希伯來文是「拉哈伯」,埃及的別名。

La Bible du Semeur

Psaumes 87

Tous les peuples sont nés à Sion

1Psaume des Qoréites[a]. Cantique[b].

Elle est fondée |sur les montagnes saintes,
l’Eternel aime |la ville[c] de Sion
plus que tout autre lieu |du pays de Jacob.
O toi, cité de Dieu,
ce que l’on dit de toi |est tout chargé de gloire :
            Pause
« Parmi tous ceux qui me connaissent,
je ferai mention de Rahav, l’Egypte[d] |aussi bien que de Babylone,
j’inscris la Philistie, |et Tyr, et l’Ethiopie,
comme étant nés ici[e]. »
De Sion, on dira : |« Tout homme est né ici »,
et le Très-Haut lui-même |la maintient fermement.
Dans le registre |où l’Eternel inscrit les peuples, |pour chacun d’eux il note :
« Un tel est né ici »,
            Pause
et ils diront |dans leurs chants et leurs danses :
« Toutes mes sources sont en toi. »

Notas al pie

  1. 87.1 Voir note 42.1.
  2. 87.1 Signification incertaine.
  3. 87.2 En hébreu, il est question des portes de Sion, les portes représentant la ville tout entière.
  4. 87.4 Les peuples énumérés étaient les ennemis habituels d’Israël (Es 19.2) ; ils représentent l’ensemble des peuples païens. L’Egypte est ici appelée poétiquement Rahav, du nom d’un dragon des mers mythologique opposé au Créateur et associé à l’Egypte qui a opprimé les Israélites (cf. Es 30.7). D’autres textes présentent l’ouverture d’un passage dans la mer des Roseaux pour libérer les Israélites de l’esclavage en Egypte comme une victoire sur le dragon Rahav (Ps 89.11 ; Es 51.9).
  5. 87.4 C’est-à-dire à Sion. D’autres comprennent : comme étant nés là-bas (chez eux). Pourtant …