Chinese Contemporary Bible (Traditional)

詩篇 48

上帝的城——錫安

可拉後裔的詩。

1耶和華何等偉大!
我們的上帝在祂的城中,
在祂的聖山上當大受頌讚。
北面的錫安山雄偉壯麗,
令世人歡喜,
是偉大君王的城。
上帝在城內的宮中,
祂親自做這城的庇護。
世上的君王一同聚集,前來攻城。
他們看見這城後,
大驚失色,慌忙逃跑。
他們被恐懼籠罩,
痛苦如分娩的婦人。
你毀滅他們,
如同東風摧毀他施的船隻。
我們曾經聽說,如今在萬軍之耶和華的城中,
在我們上帝的城中親眼看見:
上帝要堅立這城,直到永遠。(細拉)

上帝啊,我們在你的殿中默想你的慈愛。
10 上帝啊,你秉公行義,
你的名普世皆知,
頌讚你的聲音響徹地極。
11 因你的審判,
錫安山歡喜,
猶大的城邑充滿快樂。
12 你們要繞著錫安數點她的城樓,
13 留意她的城牆,
觀看她的殿宇,
好告訴子孫後代。
14 因為上帝永永遠遠是我們的上帝,
祂必引領我們,
直到我們離世之日。

La Bible du Semeur

Psaumes 48

La cité de Dieu

1Cantique. Un psaume des Qoréites[a].

Oui, l’Eternel est grand ! |Il est bien digne de louanges
dans la cité de notre Dieu, |sur sa montagne sainte.
Colline magnifique, |joie de la terre entière,
mont de Sion, |tu es le véritable nord : |la demeure de Dieu[b],
la cité du grand roi !
Dieu, dans les palais de Sion,
se fait connaître |comme une forteresse.

Car voici que les rois |s’étaient tous réunis ;
et ensemble, ils marchaient contre elle.
Quand ils l’ont vue, |pris de stupeur,
épouvantés, |ils se sont tous enfuis !
Un tremblement |les a saisis sur place,
pareil à la douleur |de la femme en travail.
On aurait dit le vent de l’est
quand il vient fracasser |les bateaux au long cours.
Ce que nous avions entendu, |nous l’avons vu nous-mêmes
dans la cité de l’Eternel, |le Seigneur des armées célestes,
dans la cité de notre Dieu.
Et pour toujours, |Dieu l’établit solidement.
            Pause
10 Nous méditons, ô Dieu, |sur ton amour,
au milieu de ton temple.
11 Comme ta renommée,
ta louange a atteint |les confins de la terre.
Car par ta main tu accomplis |de nombreux actes de justice.
12 Que le mont de Sion jubile.
Que, dans les villes de Juda, |on soit dans l’allégresse,
à cause de tes jugements !
13 Tournez tout autour de Sion |et longez son enceinte,
comptez ses tours !
14 Admirez ses remparts,
et passez en revue |chacun de ses palais
pour pouvoir annoncer |à la génération suivante
15 que ce Dieu-là est notre Dieu |à tout jamais, |et éternellement,
il sera notre guide |jusqu’à la mort.

Notas al pie

  1. 48.1 Voir note 42.1.
  2. 48.3 L’hébreu a : les extrémités du Tsaphôn, ce qui peut se comprendre de manière géographique : du côté du nord, ou religieuse : le Tsaphôn était une montagne sacrée où, selon la religion phénicienne, Baal résidait.