Chinese Contemporary Bible (Traditional)

列王紀下 25

1西底迦執政第九年十月十日,巴比倫王尼布甲尼撒率領全軍攻打耶路撒冷,在城外安營,修築圍城的高臺。 城一直被圍困到西底迦執政第十一年。 那年四月九日,城裡饑荒非常嚴重,百姓無糧可吃。 城被攻破,城裡的所有士兵便在夜間穿過御花園,從兩城牆中間的門逃往亞拉巴。當時迦勒底人仍四面包圍著城。 迦勒底軍隊追趕西底迦,在耶利哥平原追上了他,他的軍隊都四散而逃。 迦勒底人擒住西底迦,把他押到利比拉見巴比倫王,在那裡審判他。 巴比倫王在西底迦面前殺了他的眾子,又剜去他的雙眼,把他用銅鏈鎖著押往巴比倫。

聖殿被毀

巴比倫王尼布甲尼撒執政第十九年五月七日,他的臣僕——護衛長尼布撒拉旦來到耶路撒冷, 放火焚燒耶和華的殿、王宮及城內所有的房屋。他燒毀了所有重要建築。 10 他率領的迦勒底軍隊拆毀了耶路撒冷四圍的城牆。 11 護衛長尼布撒拉旦擄去城裡剩下的百姓、投降巴比倫王的人以及其他人, 12 只留下一些最貧窮的人,讓他們照料葡萄園、耕種田地。

13 迦勒底人打碎耶和華殿中的銅柱、盆座和銅海,把銅運往巴比倫, 14 並帶走了盆、鏟、蠟剪、碟子及一切獻祭用的銅器。 15 護衛長還帶走了火鼎、碗等一切金銀器具。

16 所羅門為耶和華的殿所造的兩根銅柱、一個銅海和一些盆座,用的銅多得無法計算。 17 銅柱高八米,柱頂有柱冠,高一點三五米。柱冠周圍裝飾著銅網和銅石榴。兩根柱子都一樣。

18 護衛長尼布撒拉旦擄走祭司長西萊雅、副祭司長西番亞和三名殿門守衛, 19 還從城中拿住一名統管士兵的將領、王的五個親信、一名負責招兵的書記和六十名平民。 20 護衛長尼布撒拉旦把他們帶到利比拉去見巴比倫王, 21 巴比倫王在那裡處死了他們。猶大人就這樣被擄去,離開了家園。

基大利做猶大省長

22 巴比倫王尼布甲尼撒任命基大利治理猶大的餘民。基大利是沙番的孫子、亞希甘的兒子。 23 猶大眾將領和他們的下屬聽到巴比倫王委任基大利治理猶大的消息後,便都到米斯巴見基大利。他們是尼探雅的兒子以實瑪利、加利亞的兒子約哈難、尼陀法人單戶篾的兒子西萊雅、瑪迦人雅撒尼亞。 24 基大利向他們和他們的下屬發誓,說:「你們不用害怕那些迦勒底官員。你們住在這地方服侍巴比倫王,就會平安無事。」 25 七月,王室後裔以利沙瑪的孫子、尼探雅的兒子以實瑪利帶著十個人在米斯巴刺殺了基大利以及跟他一起的猶大人和迦勒底人。 26 因為害怕迦勒底人報復,猶大眾人不論貴賤,都和眾將領一起逃往埃及。

約雅斤獲釋

27 巴比倫王以未·米羅達在他執政的元年十二月二十七日,即猶大王約雅斤被擄後第三十七年,施恩釋放了約雅斤, 28 並好言相待,使他的地位高過被擄到巴比倫的其他各王。 29 約雅斤脫去了囚衣,終生與巴比倫王一起吃飯。 30 在他有生之年,巴比倫王供應他每天的需用。

La Bible du Semeur

2 Rois 25

Le nouveau siège de Jérusalem et la déportation de Sédécias

1La neuvième année de son règne, le dixième jour du dixième mois[a], Nabuchodonosor, roi de Babylone, vint avec toute son armée attaquer Jérusalem; il établit son camp devant la ville et construisit des terrassements tout autour[b]. La ville resta assiégée jusqu’à la onzième année du règne de Sédécias[c]. Le neuvième jour du [quatrième] mois, alors que la famine sévissait durement dans la ville et que la population du pays n’avait plus rien à manger[d], une brèche fut ouverte dans le rempart de la ville. A la nuit tombée, le roi et tous les soldats de Juda passèrent par la porte qui se trouvait entre les deux remparts et qui donnait sur le jardin du roi, tandis que la ville était encerclée par les Chaldéens, et ils prirent le chemin de la vallée du Jourdain. Mais l’armée des Chaldéens se lança à la poursuite du roi et le rattrapa dans la plaine de Jéricho. Alors tous ses soldats se dispersèrent loin de lui. Les Chaldéens se saisirent du roi et l’amenèrent au roi de Babylone, à Ribla, et ils prononcèrent leur jugement contre lui. Ils égorgèrent les fils de Sédécias sous ses yeux, puis on creva les yeux à Sédécias et on le lia avec une double chaîne de bronze. Après cela, on le déporta à Babylone.

La prise de Jérusalem et la déportation de la population de Juda

Le septième jour du cinquième mois – c’était la dix-neuvième année du règne de Nabuchodonosor, roi de Babylone – Nebouzaradân, chef de la garde impériale et officier du roi de Babylone, fit son entrée à Jérusalem. Il mit le feu au temple de l’Eternel, au palais royal, à toutes les maisons, et à tous les édifices importants de la ville. 10 Les troupes chaldéennes, sous les ordres du chef de la garde, démantelèrent les remparts qui entouraient la ville. 11 Nebouzaradân, chef de la garde impériale, déporta le reste de la population qui était demeuré dans la ville, ceux qui s’étaient déjà rendus au roi de Babylone ainsi que ce qui restait des habitants. 12 Mais il laissa une partie des gens pauvres du pays pour cultiver les vignes et les champs.

13 Les Chaldéens mirent en pièces les colonnes de bronze[e] du temple de l’Eternel, les chariots[f] et la grande cuve de bronze[g] qui étaient dans le parvis, et ils emportèrent le bronze à Babylone. 14 Ils prirent aussi les chaudrons, les pelles, les couteaux, les coupes et tous les autres objets de bronze employés pour le culte. 15 Le chef de la garde s’empara de tous les objets d’or et d’argent massif: les brasiers et les coupes à aspersion[h]. 16 On ne saurait évaluer le poids de bronze des deux colonnes, de la grande cuve et des chariots que Salomon avait fait faire pour le temple de l’Eternel. 17 Chaque colonne avait neuf mètres de haut, elle était surmontée d’un chapiteau de bronze d’un mètre cinquante de haut, entouré d’un treillis décoré de grenades. Le tout était en bronze; les deux colonnes et leurs treillis étaient identiques.

18 Le chef de la garde fit prisonnier le grand-prêtre Seraya, Sophonie, le prêtre en second, et les trois prêtres chargés de surveiller l’entrée du Temple. 19 Il arrêta aussi dans la ville un haut responsable militaire, cinq conseillers du roi qui étaient restés dans la ville, le secrétaire du chef de l’armée chargé de recruter les soldats dans le pays et soixante Judéens qui se trouvaient dans la ville. 20 Nebouzaradân, chef de la garde, emmena tous ces prisonniers au roi de Babylone, à Ribla. 21 Celui-ci les fit exécuter à Ribla, dans le pays de Hamath. Ainsi la population de Juda fut déportée loin de sa patrie.

22 Nabuchodonosor, roi de Babylone, établit Guedalia, fils d’Ahiqam et petit-fils de Shaphân, comme gouverneur des gens qu’il avait laissés dans le pays de Juda.

L’assassinat du gouverneur – la fuite des Judéens en Egypte

23 Lorsque tous les chefs de l’armée et leurs hommes apprirent que le roi de Babylone avait nommé Guedalia comme gouverneur, ils allèrent trouver ce dernier à Mitspa. C’étaient Ismaël, fils de Netania, Yohanân, fils de Qaréah, Seraya, fils de Tanhoumeth de Netopha et Yaazania, fils d’un Maakathien. Ils vinrent, accompagnés de leurs hommes. 24 Guedalia leur déclara avec serment, à eux et à leurs hommes: Vous n’avez rien à craindre de la part des fonctionnaires des Chaldéens. Installez-vous dans le pays, soumettez-vous au roi de Babylone et tout ira bien pour vous.

25 Au septième mois de l’année, Ismaël, fils de Netania, et petit-fils d’Elishama, qui était de descendance royale, vint avec dix hommes à Mitspa, et ils assassinèrent Guedalia. Ils tuèrent aussi les Judéens et les Chaldéens qui étaient avec lui à Mitspa[i]. 26 Alors tous les habitants de Juda, quelle que fût leur condition sociale, de même que les chefs de l’armée, se mirent en route et se rendirent en Egypte, par peur de représailles des Chaldéens[j].

La grâce particulière accordée au roi de Juda

27 La trente-septième année de la déportation de Yehoyakîn, roi de Juda, le vingt-septième jour du douzième mois, Evil-Merodak, roi de Babylone, gracia Yehoyakîn, roi de Juda, l’année de son accession au trône de Babylone[k], en le faisant sortir de la prison.

28 Il le traita avec bonté et lui accorda une situation supérieure à celle des autres rois exilés avec lui à Babylone. 29 Il lui fit quitter ses vêtements de prisonnier et l’admit à prendre, jusqu’à la fin de sa vie, ses repas à sa table. 30 Le roi pourvut chaque jour à son entretien, tant qu’il vécut.

Notas al pie

  1. 25.1 C’est-à-dire le 15 janvier 588 (voir Jr 39.1; 52.4; Ez 24.1-2).
  2. 25.1 Voir Jr 21.1-10; 34.1-5; Ez 24.2.
  3. 25.2 Jérusalem était bien fortifiée et occupait un site facile à défendre. Nabuchodonosor n’en vint à bout qu’après un siège d’un an et demi, réduisant la ville à une terrible famine (Lm 4.3-10; Ez 4.16; 5.10; Jr 21; 24; 37 à 39; 52).
  4. 25.3 Le mot entre crochets ne se trouve pas dans le texte hébreu traditionnel. Il est rajouté d’après Jr 52.6. Il s’agirait de juin-juillet 587 av. J.-C.
  5. 25.13 Voir 1 R 7.15-22.
  6. 25.13 Voir 1 R 7.27-37.
  7. 25.13 Voir 1 R 7.23-26.
  8. 25.15 Voir 1 R 7.45-51.
  9. 25.25 En septembre-octobre 587 av. J.-C.
  10. 25.26 Voir Jr 43.5-7.
  11. 25.27 Fils et successeur de Nabuchodonosor, il régna de 562/561 à 559 av. J.-C.