Chinese Contemporary Bible (Simplified)

诗篇 92

赞美之歌

安息日唱的诗歌。

1至高的耶和华啊,
赞美你、歌颂你的名是何等美好!
2-3 伴随十弦琴和竖琴的乐声,
早晨宣扬你的慈爱,
晚上颂赞你的信实,
是何等美好。
耶和华啊,你的作为使我快乐,
我要颂扬你手所做的工。
耶和华啊,你的作为何等伟大!
你的心思何等深奥!
无知的人不会明白,
愚蠢的人也不会了解:
恶人虽如草滋生,一时亨通,
但终必永远灭亡。
耶和华啊,
唯有你永远受尊崇。
耶和华啊,你的仇敌终必灭亡,
凡作恶的都要被驱散。
10 你使我强壮如野牛,
你用新油浇灌我。
11 我亲眼看见我的敌人被击溃,
亲耳听见那些攻击我的恶人被打败。
12 义人必如生机勃勃的棕榈树,
像茁壮生长的黎巴嫩香柏树。
13 他们栽在耶和华的殿中,
他们在我们上帝的院子里长得枝繁叶茂。
14 他们到老仍然结果子,
一片青翠,
15 宣扬说:“耶和华公正无私,
祂是我的磐石,
祂里面毫无不义。”

La Bible du Semeur

Psaumes 92

Il est bon de louer l’Eternel

1Psaume à chanter le jour du sabbat.

Il est bon de louer l’Eternel,
de te célébrer |par des chants, |ô Très-Haut !
Et de proclamer, |dès le point du jour, |ton amour,
tout au long des nuits, |ta fidélité,
sur la cithare à dix cordes[a],
sur le luth et sur la lyre[b].

Ce que tu fais, Eternel, |me remplit de joie
et j’acclamerai
les ouvrages de tes mains.
Que tes œuvres sont grandioses, |Eternel !
Que tes pensées sont profondes !
L’insensé n’y connaît rien,
le sot ne peut les comprendre.
Si les malfaisants |croissent comme l’herbe,
si tous les méchants |sont si florissants,
c’est pour périr à jamais.
Mais toi, tu es tout là-haut,
Eternel, |pour toujours.
10 Car voici tes ennemis, |Eternel,
car voici tes ennemis périssent,
et tous ceux qui font le mal |seront dispersés !

11 Mais tu me remplis de force, |je suis comme un buffle,
je me suis enduit |d’huile fraîche.
12 Je regarde tous mes détracteurs,
j’entends tous mes adversaires |qui s’emploient au mal.
13 Car les justes poussent |comme le palmier,
ils grandissent |comme un cèdre du Liban[c].
14 Bien plantés |dans la demeure de l’Eternel,
ils fleurissent |sur les parvis du temple, |de notre Dieu.
15 Ils seront féconds |jusqu’en leur vieillesse
et ils resteront |pleins de sève et de vigueur,
16 ils proclameront |combien l’Eternel est droit :
il est mon rocher, |on ne trouve en lui |aucune injustice.

Notas al pie

  1. 92.4 Terme de sens incertain.
  2. 92.4 Sens incertain.
  3. 92.13 Symbole de la prospérité durable opposée à la croissance rapide mais éphémère du méchant (v. 8). Le palmier résiste à la chaleur du désert, le cèdre aux neiges du Liban.