Священное Писание (Восточный перевод), версия для Таджикистана

Заб 94

Песнь 94

Придите, воспоём Вечному,
    воскликнем Скале нашего спасения.
Предстанем пред Ним с благодарением,
    с песнями будем Ему восклицать,
потому что Вечный – великий Бог
    и великий Царь над всеми богами.
В Его руке глубины земли,
    и вершины гор принадлежат Ему;
моря – Его, Он сотворил их,
    и сушу создали руки Его.
Придите, поклонимся и падём перед Ним,
    преклоним колени перед Вечным, Создателем нашим.
Он – наш Бог,
    а мы – Его народ, который Он пасёт,
    Его овцы, о которых Он заботится.

Сегодня, если услышите Его голос,
    то не ожесточайте ваших сердец, как в Мериве,
    как это было в тот день в Массе в пустыне,[a]
где испытывали и проверяли Меня ваши отцы,
    хотя и видели дело Моё.
10 Сорок лет это поколение огорчало Меня.
    Я сказал: «Народ этот заблуждается в своём сердце
    и не знает Моих путей.
11 Поэтому Я поклялся в гневе Моём:
    они не войдут в Мой покой!»

Notas al pie

  1. Заб 94:8 См. Исх. 17:1-7 и Чис. 20:1-13.

La Bible du Semeur

Psaumes 94

Combien de temps les méchants triompheront-ils ?

1Dieu qui châtie le coupable, |Eternel,
Dieu qui châtie le coupable, |manifeste-toi !
Toi qui gouvernes la terre, |interviens !
et viens rendre aux orgueilleux leur dû !

Combien de temps les méchants, |Eternel,
combien de temps les méchants |vont-ils encore jubiler ?
Les voilà qui se répandent |en paroles insolentes,
tous ces artisans du mal |fanfaronnent.
Ton peuple, ils l’oppriment, |Eternel,
et ils humilient |ceux qui t’appartiennent.
Ils tuent l’immigré |et la veuve ;
l’orphelin, ils l’assassinent.
Ils se disent : |« L’Eternel ne le voit pas,
le Dieu de Jacob |n’y prête aucune attention ! »

Réfléchissez donc, |gens insensés de mon peuple !
Gens bornés, |quand aurez-vous du bon sens ?
Celui qui a implanté l’oreille, |n’entendrait-il pas ?
Celui qui a formé l’œil, |ne verrait-il pas ?
10 Celui qui corrige tous les peuples, |ne vous blâmera-t-il pas,
lui qui instruit les humains ?
11 L’Eternel connaît |les pensées de l’homme :
elles ne sont que du vent[a].

12 Bienheureux est l’homme, |Eternel, |que tu corriges toi-même,
et à qui tu enseignes ta Loi,
13 pour lui donner la quiétude |dans les jours mauvais,
jusqu’à ce que se soit creusée |pour le méchant une fosse.
14 Jamais l’Eternel |ne délaissera son peuple.
Il n’abandonnera pas |celui qui lui appartient.
15 A nouveau, on jugera |selon la justice,
et tous les cœurs droits |se conformeront à elle.

16 Qui m’assistera |contre les méchants ?
Qui me soutiendra |contre ceux qui font le mal ?
17 Ah ! si l’Eternel |ne m’avait pas secouru,
je serais bien vite allé rejoindre |la demeure du silence.
18 Quand j’ai dit : |« Je vais perdre pied »,
dans ton amour, Eternel, |tu m’as soutenu.
19 Lorsque des pensées en foule |s’agitaient en moi,
tes consolations |m’ont rendu la joie.
20 Pourrait-il s’allier à toi, |ce pouvoir injuste
qui crée le malheur |par les décrets qu’il promulgue[b] ?
21 Ils s’attroupent |pour attenter à la vie du juste,
et pour condamner à mort |l’innocent.
22 Mais l’Eternel est pour moi |une forteresse,
oui, mon Dieu est le rocher |où je trouve abri.
23 Il fait retomber sur eux |leur iniquité,
il les détruira |par leur perversité même.
Oui, l’Eternel, notre Dieu, |les détruira tous.

Notas al pie

  1. 94.11 Cité en 1 Co 3.20.
  2. 94.20 Autre traduction : au mépris des lois.