Священное Писание (Восточный перевод), версия для Таджикистана

Заб 92

Песнь 92

Вечный царствует.
    Он облачён величием,
    облачён Вечный и силою препоясан.
Вселенная установлена
    и не поколеблется.
Престол Твой утверждён издревле;
    Ты – испокон веков.

Возвышают потоки, Вечный,
    возвышают потоки голос свой,
    возвышают потоки волны свои.
Но сильнее шума всех вод,
    сильнее могучих волн морских –
    Вечный, Который живёт в вышине небес.

Заповеди Твои надёжны.
    Дому Твоему, Вечный,
    принадлежит святость навек.

La Bible du Semeur

Psaumes 92

Il est bon de louer l’Eternel

1Psaume à chanter le jour du sabbat.

Il est bon de louer l’Eternel,
de te célébrer |par des chants, |ô Très-Haut !
Et de proclamer, |dès le point du jour, |ton amour,
tout au long des nuits, |ta fidélité,
sur la cithare à dix cordes[a],
sur le luth et sur la lyre[b].

Ce que tu fais, Eternel, |me remplit de joie
et j’acclamerai
les ouvrages de tes mains.
Que tes œuvres sont grandioses, |Eternel !
Que tes pensées sont profondes !
L’insensé n’y connaît rien,
le sot ne peut les comprendre.
Si les malfaisants |croissent comme l’herbe,
si tous les méchants |sont si florissants,
c’est pour périr à jamais.
Mais toi, tu es tout là-haut,
Eternel, |pour toujours.
10 Car voici tes ennemis, |Eternel,
car voici tes ennemis périssent,
et tous ceux qui font le mal |seront dispersés !

11 Mais tu me remplis de force, |je suis comme un buffle,
je me suis enduit |d’huile fraîche.
12 Je regarde tous mes détracteurs,
j’entends tous mes adversaires |qui s’emploient au mal.
13 Car les justes poussent |comme le palmier,
ils grandissent |comme un cèdre du Liban[c].
14 Bien plantés |dans la demeure de l’Eternel,
ils fleurissent |sur les parvis du temple, |de notre Dieu.
15 Ils seront féconds |jusqu’en leur vieillesse
et ils resteront |pleins de sève et de vigueur,
16 ils proclameront |combien l’Eternel est droit :
il est mon rocher, |on ne trouve en lui |aucune injustice.

Notas al pie

  1. 92.4 Terme de sens incertain.
  2. 92.4 Sens incertain.
  3. 92.13 Symbole de la prospérité durable opposée à la croissance rapide mais éphémère du méchant (v. 8). Le palmier résiste à la chaleur du désert, le cèdre aux neiges du Liban.