Священное Писание (Восточный перевод), версия для Таджикистана

Заб 45

Песнь 45

Дирижёру хора. Под аламот[a]. Песнь потомков Кораха.

Всевышний – прибежище нам и сила,
    верный помощник в бедах.
Потому и не устрашимся мы,
    пусть даже дрогнет сама земля,
    и горы обрушатся в бездну моря,
пусть воды морские ревут и пенятся,
    и горы дрожат от их волнения. Пауза

Речные потоки радуют город Всевышнего[b],
    святое жилище Высочайшего.
Всевышний в этом городе, и он не падёт;
    Всевышний поддерживает его с раннего утра.
Народы мятутся, и царства рушатся;
    подаёт Он Свой голос – и тает земля.

С нами Вечный, Повелитель Сил;
    Бог Якуба – наша крепость. Пауза

Придите, посмотрите на дела Вечного,
    какие опустошения Он произвёл на земле.
10 До краёв земли прекращает Он войны,
    ломает луки и копья
    и сжигает дотла щиты[c].
11 Он говорит: «Остановитесь, познайте, что Я – Бог;
    Я прославлюсь в народах,
    прославлюсь на земле».

12 С нами Вечный, Повелитель Сил;
    Бог Якуба – наша крепость. Пауза

Notas al pie

  1. Заб 45:1 Аламот – неизвестный музыкальный термин, обозначающий, вероятнее всего, определённый стиль или верхний звуковой регистр.
  2. Заб 45:5 То есть Иерусалим.
  3. Заб 45:10 Или: «колесницы».

La Bible du Semeur

Psaumes 45

Pour le mariage du roi

1Au chef de chœur, à chanter sur la mélodie des « Lis »[a]. Une méditation[b] et un chant d’amour des Qoréites[c].

Mon cœur est tout vibrant |de paroles très belles.
Je dis : Mon œuvre est pour le roi !
Je voudrais que ma langue |soit comme le roseau |d’un habile écrivain.

Parmi tous les humains, |tu es bien le plus beau !
La grâce est sur tes lèvres ;
et l’on voit bien que Dieu |t’a béni à jamais.
Guerrier plein de vaillance, |ceins ton épée sur le côté !
Oui, revêts-toi |de ta magnificence, |de l’éclat de ta gloire.
Et dans ta gloire, |remporte des victoires !
Conduis ton char de guerre, |défends la vérité, |la douceur, la justice !
Que ta main se signale |par des actions d’éclat !
Tes flèches acérées
atteindront en plein cœur |les ennemis du roi
et tu feras tomber |des peuples sous tes pas.

Ton trône, ô Dieu, subsiste |pour toute éternité,
le sceptre de ton règne |est sceptre d’équité[d].
Tu aimes la justice, |et tu détestes la méchanceté.
Aussi, ô Dieu, ton Dieu[e] |t’a oint d’une huile d’allégresse[f]
et t’a ainsi fait roi, |de préférence |à tous tes compagnons.
Myrrhe, aloès, cannelle |embaument tes habits.
Dans les palais d’ivoire,
les harpes te ravissent.
10 Et voici les princesses |parmi les dames de ta cour[g],
la reine est à ta droite, |parée de l’or d’Ophir.

11 Entends, ma fille, et vois ! |Ecoute-moi :
Ne pense plus |à ton peuple et à ta famille.
12 Car le roi est épris |de ta beauté !
Lui, il est ton seigneur, |prosterne-toi donc devant lui !
13 Les habitants de Tyr[h], |viendront t’apporter leurs présents
pour gagner ta faveur |de même que les peuples les plus riches.
14 Toute resplendissante |est la fille du roi |dans le palais.
Ses vêtements |sont brodés de l’or le plus fin.
15 En vêtements brodés, |on la présente au roi.
De jeunes demoiselles |la suivent en cortège : |on les conduit auprès de toi.
16 On les conduit |dans la joie et dans l’allégresse,
elles sont introduites |dans le palais du roi.

17 Tes fils succéderont |à tes ancêtres,
tu les établiras |princes pour diriger |tout le pays.
18 Je redirai ta renommée |à toutes les générations.
C’est pourquoi tous les peuples |te loueront éternellement.

Notas al pie

  1. 45.1 Terme de sens incertain. Autre traduction : avec accompagnement sur instrument à six cordes.
  2. 45.1 Signification incertaine.
  3. 45.1 Voir note 42.1.
  4. 45.7 Les v. 7-8 sont cités en Hé 1.8-9.
  5. 45.8 D’autres comprennent : Aussi Dieu, ton Dieu.
  6. 45.8 Il s’agissait d’huile aromatique (voir v. 9). On la répandait aussi sur les vêtements (voir Pr 7.17).
  7. 45.10 La version syriaque porte : une princesse se tient parmi les dames de ta cour : il s’agit alors de la mariée, la reine mentionnée à la ligne suivante.
  8. 45.13 Les habitants de Tyr … : autre traduction : la princesse de Tyr viendra t’apporter ses présents. On peut aussi comprendre : O princesse de Tyr, les peuples les plus riches viendront t’apporter leurs présents pour gagner ta faveur. Le roi de Tyr fut le premier à reconnaître la dynastie davidique (2 S 5.11) ; Salomon a maintenu des relations fréquentes avec lui (1 R 5.15 ; 9.10-14, 26-28). Centre commercial important sur la Méditerranée, Tyr était renommée pour ses richesses (Es 23 ; Ez 26.1 à 28.19).