Bibelen på hverdagsdansk

Salme 98

Lovsang til Gud for hans frelse

1Syng en ny sang for Herren
    om de underfulde ting, han har gjort.
Han har vundet en vældig sejr
    ved sin egen guddommelige kraft.
Han har vist sin magt til at frelse,
    alle folkeslag har set hans retfærdige dom.

Han har vist sin trofasthed og nåde mod Israel,
    hele jorden har set, hvordan han frelste sit folk.
Bryd ud i lovsang til Gud, hele jorden,
    råb af fryd og syng af glæde.
Syng for Herren til harpeklang,
    lad lovsangen lyde til strengespil,
til trompeter og vædderhornets lyd,
    en vældig symfoni til Herren, vor konge.
Lad havet med alt dets liv stemme i,
    sammen med jorden og alle dens folk.
Lad floderne juble og klappe i hænderne,
    bjergene bryde ud i glædessang for Herren,
for han kommer og dømmer jorden.
    Han dømmer verden med retfærdighed,
        alle folkeslag får en fair behandling.

La Bible du Semeur

Psaumes 98

Dieu vient juger le monde

1Psaume.

Chantez à l’Eternel |un cantique nouveau
car il accomplit des prodiges.
Par sa puissance, |par son pouvoir divin, |il a remporté la victoire.
L’Eternel fait connaître son salut ;
aux yeux des autres peuples, |il a révélé sa justice.
L’Eternel a manifesté |son amour fidèle envers Israël.
Jusqu’au bout de la terre,
on a vu le salut |que notre Dieu a accompli.

Acclame l’Eternel, |ô terre tout entière,
poussez des cris de joie |et d’allégresse |au son de la musique !
Célébrez l’Eternel |avec la lyre,
oui, au son de la lyre, |et par vos chants !
Au son de la trompette |et aux accents du cor[a],
éclatez en acclamations |en présence de l’Eternel, le Roi !
Que la mer retentisse |et tout ce qui la peuple !
Que l’univers résonne |avec ses habitants !
Que les rivières |battent des mains,
que les montagnes, |à l’unisson, |chantent de joie,
aux yeux de l’Eternel, |car il vient gouverner[b] la terre !
Oui, il gouvernera le monde |selon ce qui est juste,
et il gouvernera les peuples |selon ce qui est droit.

Notas al pie

  1. 98.6 La trompette droite en argent était utilisée par les seuls prêtres ; c’est la seule mention de cet instrument dans les Psaumes. Le cor était fait d’une corne de bélier (cf. 47.6 ; 81.4 ; 150.3). Cor et clameur retentissaient à la guerre (Jos 6.1-5) et dans les cérémonies religieuses (Nb 29.1). Ils annonçaient aussi le Règne de Dieu (So 1.16).
  2. 98.9 Voir Ps 82.8 et la note.