Bibelen på hverdagsdansk

Hoseasʼ Bog 10:1-15

1Israels folk var som en frodig vinstok. Men jo mere frugt der var, des flere altre byggede de. Jo mere fremgang de fik, des flottere afgudsbilleder lavede de. 2Deres hjerter var svigefulde, og nu må de tage straffen for deres synd. Deres altre og afgudsbilleder vil blive smadret. 3De siger: „Herren har straffet os for vores mangel på gudsfrygt, så nu har vi ingen konge længere. Men det gør ingen forskel, for ingen konge kan redde os.”

4De afgav tomme løfter og svor på, at de ville holde deres aftaler, men det gjorde de bare ikke. Uretten florerede som ukrudt i en kornmark. 5Samarias indbyggere er bekymrede for guldkalven i Betel, Ondskabens Hus. Både folket og præsterne, som tilbad den, vil jamre og sørge. Den bliver nemlig taget fra dem. 6Den bliver ført bort til Assyrien og foræret til den magtfulde konge dér. Da bliver Efraim beskæmmet. Israel bliver skamfuld over at have søgt hjælp hos en statue af en afgud. 7Samaria er færdig. Dets konge vil forsvinde som en træsplint på vandet og føres bort af strømmen. 8Afgudsaltrene, hvor Israel syndede, bliver revet ned, og tidsel og tjørn gror hen over dem. Folk vil råbe til bjergene: „Skjul os!” og til højene: „Styrt sammen over os!”

9Herren siger: „Lige siden udåden ved Gibea har Israel fortsat i det samme syndige spor. I Gibea blev synderne straffet med en krig. 10Nu vil jeg straffe Israels folk for deres vedvarende synd ved at sende fremmede folkeslag imod dem.

11Efraim, du var som en tam kvie, der var glad for at tærske.10,11 En ko, der gik rundt på tærskepladsen, havde lov til at spise af kornet. Men nu lægger jeg et åg på din smukke hals og spænder dig for ploven. Juda skal pløje og Jakob bryde jorden op. 12I skal bryde ny jord og så retskafne handlinger. Derefter kan I høste velvilje. Det er på høje tid at søge mig, så jeg kan komme og lade min velsignelse regne ned over jer.

13I har dyrket falskhed og høstet uret. I har spist af løgnens frugt. I satte jeres lid til, at menneskers magt og våben kunne frelse jer. 14Derfor vil fjenden føre krig imod jer, og alle jeres fæstningsværker skal rives ned, som dengang Shalman udslettede alle i Bet-Arbel, både mænd, kvinder og børn. 15Det samme skal ske med Betel på grund af al jeres ondskab. Så snart krigen begynder, er det ude med Israels konge.

La Bible du Semeur

Osée 10:1-15

Le peuple au cœur partagé

1Israël est semblable |à une vigne |qui dégénère10.1 qui dégénère : d’autres comprennent : luxuriante.,

il ne produit du fruit |que pour lui-même.

Plus il a eu de fruit,

plus il a édifié d’autels.

Plus sa terre était belle,

plus il embellissait les stèles |pour ses divinités.

2Leur cœur est faux,

mais ils vont maintenant |devoir payer leurs fautes.

Lui, l’Eternel, |brisera leurs autels

et il renversera leurs stèles.

3Et alors ils diront :

« Nous n’avons pas de roi !

C’est parce que nous n’avons pas |craint l’Eternel.

Et puis si nous avions un roi, |que ferait-il pour nous ? »

4Ils donnent leur parole,

ils font de faux serments,

ils concluent des alliances,

et les procès se multiplient10.4 et les procès se multiplient. Autre traduction : et le droit prospère comme une plante vénéneuse dans les sillons des champs, ce qui serait une dénonciation de la perversion du droit.

comme une plante vénéneuse

dans les sillons des champs.

La fin de l’idolâtrie

5Ils ont peur pour le veau |de Beth-Aven10.5 Voir 4.15 et note., |les habitants de Samarie.

Et à cause de lui, |ses prêtres et son peuple

prendront le deuil.

Qu’ils se réjouissent donc |maintenant de sa gloire |qui s’en va loin d’eux en exil !

6Lui aussi sera emporté |bientôt en Assyrie

et sera offert au roi batailleur10.6 Voir 5.13 et note.

et Ephraïm |récoltera la honte,

Israël rougira |de ses desseins.

7Samarie est détruite,

et son roi est comme10.7 Autre traduction : Samarie et son roi sont semblables à. une écorce10.7 écorce : autre traduction : de l’écume. |emportée par les eaux.

8Les hauts lieux criminels10.8 Voir v. 5. |où péchait Israël |seront détruits.

Les chardons et les ronces |croîtront sur leurs autels.

Alors ils diront aux montagnes : |« Recouvrez-nous ! »

Et aux collines : |« Tombez sur nous10.8 Repris en Lc 23.30 ; Ap 6.16. ! »

Menace et appel

9« Depuis le temps de Guibéa10.9 Voir 9.9 ; Jg 19 à 21.,

tu as péché, ô Israël,

et tu n’as pas changé.

La guerre est déclarée |aux gens injustes. |Ne les atteindra-t-elle pas |précisément à Guibéa ?

10Je les corrigerai |quand je voudrai.

Les armées d’autres peuples |se ligueront contre eux,

ils seront enchaînés |pour leurs deux crimes.

11Or, Ephraïm était |une génisse bien dressée.

Elle aimait à fouler le grain,

mais je ferai passer |son beau cou sous le joug.

Je vais atteler Ephraïm,

Juda labourera,

et Jacob traînera la herse10.11 Pour certains, l’image évoque le passage d’une vie libre, où Ephraïm jouit du fruit de son labeur, à une vie d’esclave où Israël travaille sans pouvoir jouir du fruit de son travail. Pour d’autres, l’image soulignerait plutôt la légèreté d’Israël semblable à une génisse n’acceptant que le travail facile et rechignant devant un travail plus difficile..

12Semez pour la justice

et vous moissonnerez |le fruit de la bonté.

Défrichez-vous un champ nouveau10.12 Repris en Jr 4.3.

car voici qu’il est temps |de se tourner vers l’Eternel

en attendant qu’il vienne

et qu’il fasse pleuvoir |la justice pour vous.

13Vous avez labouré, |préparé le terrain |pour la méchanceté.

Vous avez moissonné |de l’injustice

et du mensonge, |vous en avez mangé le fruit,

car vous avez placé

votre confiance |dans votre politique10.13 politique. Autre traduction possible, d’après l’ougaritique : puissance.

et dans la multitude |de vos guerriers.

14C’est pourquoi, chez ton peuple, |on entendra |un bruit tumultueux.

Toutes vos forteresses |seront détruites

tout comme Beth-Arbel |l’a été par Salman10.14 Allusion à un événement inconnu par ailleurs. Selon certains, Beth-Arbel serait une ville de Transjordanie et Salman le roi moabite nommé Salamana, mentionné sur les tablettes du roi assyrien Tiglath-Piléser III (747 à 727 av. J.-C.). D’autres l’identifient au roi assyrien Salmanasar III (859-824), ou à Salmanasar V (727-722).

en ce jour de combat

où l’on a renversé la ville |sur sa population10.14 la ville sur sa population. Autres traductions : la ville, les villages qui en dépendent ou les mères, leurs enfants..

15Voilà le triste sort |que vous vaudra Béthel

à cause de l’excès |de la méchanceté |qui est la vôtre.

Le roi d’Israël, dès l’aurore,

ne sera plus.