Bibelen på hverdagsdansk

Habakkuk 3

Habakkuks sang

1Denne bøn sang profeten Habakkuk for Herren:
Herre, jeg har hørt om dit ry.
    Jeg er fuld af ærefrygt for de undere, du udførte.
Gør det igen, Herre.
    Vis os snart dine underfulde gerninger.
        Men vær barmhjertig midt i din vrede.
Den hellige Gud drog op fra Parans bjerg,
    han førte sit folk gennem Teman i Edom.[a]
Hans herlighed dækkede himlen,
    og hans storhed fyldte jorden.
Han kom med sit skarpe lys,
    og de lyn, han kastede, viste hans kraft.
Han sendte plager mod sine fjender,
    og lod pesten hærge dem.
Når han standsede op, rystede jorden af skræk,
    et blik fra ham fik folkeslagene til at bæve.
De ældgamle bjerge slog revner,
    de evige høje sank sammen.
        Hans kraft er for evigt den samme.
Midjans telte faldt sammen,
    Kushans teltduge blev revet i stykker.
Var det floden, du var ude efter, Herre,
    da du standsede dens løb?
Var det havet, du var vred på, da du skilte vandene ad,
    og reddede os med dine heste og stridsvogne?
Du blottede din bue,
    skød dine lyn mod det fastsatte mål,
        lod tordenskyller lave kløfter i jorden.
10 Bjergene så dig og vred sig i panik,
    et skybrud passerede forbi.
Havdybet[b] råbte i rædsel
    og rakte fortvivlet hænderne i vejret.
11 Solen og månen stod stille i deres baner,
    overvældet af dine lynglimt
        og lyset fra dine glinsende spyd.
12 I vrede trampede du på jorden,
    du trådte på alle dine fjender.
13 Du drog ud for at frelse dit folk,
    for at redde din udvalgte tjener.
Du knuste ondskabens herre
    og tilintetgjorde hele hans hær.
14 Fjendernes hær stormede frem
    og frydede sig over det lette bytte.
Men du sendte dine pile imod dem
    og gennemborede deres hoveder.
15 Du brugte vandmasserne som dine stridsvogne
    og tilintetgjorde fjenden i et frådende hav.
16 Da jeg hørte om det, bankede mit hjerte vildt,
    mine læber skælvede,
mine ben gav efter under mig,
    mine skridt vaklede.
Jeg ser frem til den dag,
    da du vil straffe dem, der angriber os.
17 Selv om figentræet ikke blomstrer,
    vinstokken står uden frugt,
olivenhøsten slår fejl,
    markerne ligger øde hen,
fårene er forsvundet fra folden,
    og stalden er tom,
18 så vil jeg alligevel glæde mig i Herren
    og fryde mig over min Gud og Frelser,
19         for den Almægtige gør mig stærk.
Han gør mine skridt sikre som gazellens
    og giver mig fodfæste på bjergene.

(Til korlederen: Denne sang skal akkompagneres af strengeinstrumenter).

Notas al pie

  1. 3,3 Jf. 5.Mos. 2 og 33.
  2. 3,10 Kan være en symbolsk henvisning til en hær af fjender eller til den egyptiske hær, der druknede i Det Røde Hav.

La Bible du Semeur

Habacuc 3

Psaume

Dieu interviendra

1Prière d’Habaquq le prophète, sur le mode des complaintes[a].

O Eternel, j’ai entendu ce que tu viens de proclamer,
et je suis effrayé devant ton œuvre, ô Eternel.
Dans le cours des années, accomplis-la[b]!
Dans le cours des années, fais-la connaître!
Dans ta colère cependant, pense à être clément!
Dieu viendra de Témân,
le Saint viendra du mont Parân.
            Pause

Sa majesté couvre le ciel,
et sa louange remplit la terre.
Il a l’éclat de la lumière,
et, de sa main, jaillissent deux rayons;
c’est là qu’est le réservoir de sa force.
La peste meurtrière chemine devant lui,
et la fièvre brûlante marche à sa suite.
S’il vient à s’arrêter, il fait vibrer[c] la terre.
Quand il regarde, il ébranle les peuples,
les montagnes antiques sont disloquées,
et les collines des anciens temps s’effondrent.
Il parcourt à nouveau les antiques sentiers.
J’ai vu les tentes de Koushân[d] réduites à néant;
les abris de Madian tremblaient, épouvantés.

L’Eternel sort pour délivrer son peuple

Est-ce contre les fleuves que l’Eternel s’irrite,
est-ce contre les fleuves que ton courroux s’enflamme?
Est-ce contre la mer que ta fureur s’exerce,
pour que tu viennes ainsi monté sur tes chevaux,
sur tes chars victorieux?
Ton arc est mis à nu,
tes traits sont les serments que tu as prononcés[e].
            Pause

Tu crevasses la terre, livrant passage aux fleuves.
10 Les montagnes t’ont vu, et elles tremblent.
Des trombes d’eau s’abattent,
l’abîme se met à mugir,
lançant bien haut ses vagues.
11 Le soleil et la lune restent dans leur demeure
devant l’éclat de tes flèches qui partent
et la clarté des éclairs de ta lance.
12 Avec colère, tu parcours la terre,
tu foules les peuples aux pieds dans ton indignation.
13 Oui, tu t’es mis en route pour délivrer ton peuple,
et pour sauver ton roi qui a reçu l’onction.
Tu as décapité la maison du méchant,
et tu l’as démolie de fond en comble.
            Pause

14 Tu transperces la tête de l’ennemi avec ses propres flèches,
alors qu’il arrivait comme un vent d’ouragan dans le but de nous disperser.
Déjà nos ennemis se réjouissaient,
comptant bien dévorer l’opprimé en secret[f].
15 Tu as lancé tes chevaux dans la mer,
dans le bouillonnement des eaux puissantes.

L’Eternel est ma force

16 J’ai entendu cette nouvelle:
j’en suis tout bouleversé.
Mes lèvres balbutient
et mes os se dissolvent,
je reste là, tremblant.
Puisqu’il me faut attendre sans bouger, le jour où la détresse
fondra sur l’ennemi qui doit nous assaillir.

17 Car le figuier ne bourgeonnera plus,
et il n’y aura plus de raisins dans les vignes,
le fruit de l’olivier trompera les espoirs,
les champs ne produiront plus de pain à manger.
Les moutons et les chèvres disparaîtront de leurs enclos,
et les bovins de leurs étables.
18 Mais moi, c’est à cause de l’Eternel que je veux me réjouir,
j’exulterai de joie à cause du Dieu qui me sauve.

19 L’Eternel, le Seigneur, c’est lui ma force:
il rend mes pieds pareils à ceux des biches,
il me fait cheminer sur les lieux élevés.

Pour le chef des musiciens. A chanter avec accompagnement d’instruments à cordes.

Notas al pie

  1. 3.1 Terme hébreu de sens inconnu.
  2. 3.2 Voir 2.3.
  3. 3.6 Autre traduction: il mesure.
  4. 3.7 Probablement une peuplade nomade du désert du Sinaï.
  5. 3.9 Autre traduction: tes traits sont ceux que tu as juré d’utiliser.
  6. 3.14 Sens incertain. Autre traduction: dans sa cachette.