La Bible du Semeur

Psaumes 89:1-53

Où sont les grâces d’autrefois ?

1Méditation89.1 Sens incertain. d’Etân89.1 Voir 1 R 5.11 ; 1 Ch 6.16-29 ; 15.16-19. l’Ezrahite.

2Je veux chanter à jamais |les bontés de l’Eternel

et proclamer d’âge en âge |sa fidélité.

3En effet, je peux le dire : |ta bonté est établie |pour l’éternité.

Dans les cieux tu as ancré |ta fidélité.

4Tu as déclaré : |« J’ai contracté une alliance |avec mon élu ;

à David, mon serviteur, |j’ai fait un serment :

5J’affermis ta descendance |pour l’éternité,

et j’établirai ton trône |aux siècles des siècles89.5 Voir 2 S 7.12-16 ; 1 Ch 17.11-14 ; Ps 132.11-12.. »

Pause

6O Eternel, les cieux chantent |tes prodiges.

L’assemblée des saints célèbre |ta fidélité.

7Qui dans les nuées |est égal à l’Eternel ?

Qui est comparable à l’Eternel |parmi les êtres célestes ?

8Car c’est un Dieu redoutable |au conseil des saints89.8 Très certainement les anges.,

il est grand, impressionnant |au-dessus de tous ceux qui l’entourent.

9Qui, ô Eternel, |ô Dieu des armées célestes, |qui est puissant comme toi ? |Qui, ô Eternel ?

Ta fidélité rayonne |tout autour de toi.

10Oui, c’est toi seul qui maîtrises |l’orgueil de la mer.

Quand ses vagues se déchaînent, |toi, tu les apaises.

11C’est toi qui as écrasé Rahav, |le dragon d’Egypte, |le blessant à mort89.11 Voir Ps 87.4 et la note..

Par ton bras puissant |tu as dispersé tes ennemis.

12A toi appartient le ciel |et à toi la terre,

le monde avec tout ce qui s’y trouve, |c’est toi qui les as fondés.

13Le nord et le sud, |tu les as créés.

Le mont Thabor et l’Hermon89.13 Sommets imposants du nord d’Israël., |avec joie, t’acclament.

14Ton bras est armé de force,

ta main est puissante, |tu as levé ta main droite89.14 Signe de puissance (le dieu Baal était souvent représenté avec la main droite levée)..

15Les assises de ton trône |sont justice et droit.

L’amour et la vérité |marchent devant toi.

16Oh ! qu’il est heureux, le peuple |qui sait t’acclamer.

Eternel, à ta lumière, |il chemine.

17Grâce à toi, |il se réjouit sans cesse,

grâce à ta justice, |il s’élève !

18Car c’est toi qui fais |sa gloire et sa force,

et c’est grâce à ta faveur |que nous triomphons.

19Oui, de l’Eternel dépend |notre protecteur,

notre roi est dans la main |du Saint d’Israël.

20Autrefois, tu as parlé |dans une révélation |à ceux qui sont attachés à toi. |Tu as dit :

« J’ai prêté secours |à un homme valeureux ;

au milieu du peuple, |j’ai élevé un jeune homme |à une haute fonction :

21j’ai trouvé mon serviteur David89.21 Voir 1 S 13.14 et Ac 13.22. ;

de mon huile sainte, |je lui ai donné l’onction89.21 Voir 1 S 16.12-13..

22Je le soutiendrai |de ma forte main,

et mon bras le rendra fort.

23Ses ennemis ne pourront |jamais le surprendre,

aucun homme inique |ne pourra le maltraiter.

24J’écraserai devant lui |tous ses adversaires,

et je frapperai |ceux qui le haïssent.

25Toujours mon fidèle amour |l’accompagnera.

Grâce à moi, |il relèvera le front.

26J’étendrai jusqu’à la mer |sa domination.

J’établirai son empire |jusque sur les fleuves89.26 La mer est la Méditerranée, les fleuves l’Euphrate et ses divers bras ou canaux ; c’étaient les limites des domaines promis à David et à Salomon..

27Il m’invoquera |par ces mots : |“Toi, tu es mon Père,

et mon Dieu, |le rocher |où je trouve le salut.”

28Et moi, je ferai de lui |mon fils premier-né,

le plus élevé |des rois de la terre89.28 Voir Col 1.15..

29Je lui garderai toujours |toute ma faveur,

et maintiendrai fermement |mon alliance avec lui.

30Je ferai subsister pour toujours |sa postérité,

et son trône durera |autant que les cieux.

31S’il arrivait que ses fils |délaissent ma Loi,

s’ils ne se conduisaient plus |selon mes décrets,

32s’ils venaient à transgresser |mes commandements,

et s’ils n’obéissaient plus |à mes ordonnances,

33je châtierais leur péché |avec le bâton,

et leur faute par des coups.

34Mais je ne renierai pas |mon amour pour lui.

Je ne démentirai pas |ma fidélité ;

35non, car je ne trahirai |jamais mon alliance

et je ne reviendrai pas |sur ce que j’ai dit.

36Un jour, j’ai fait le serment |par ma sainteté :

Non, je ne pourrai jamais |mentir à David.

37Sa lignée subsistera |éternellement,

et son trône devant moi |sera comme le soleil.

38Comme la lune, à toujours, |il se maintiendra.

Là-haut, le témoin céleste |en est le garant. »

Pause

39Pourtant, tu l’as délaissé, |tu l’as rejeté,

et tu t’es mis en colère |contre celui qui avait reçu |l’onction de ta part.

40Tu as dédaigné l’alliance |faite avec ton serviteur,

et tu as profané sa couronne, |la jetant à terre.

41Tu as fait de larges brèches |dans tous ses remparts,

et ses fortifications, |tu les as détruites.

42Tous les passants l’ont pillé,

ses voisins le raillent.

43Tu as affermi ses adversaires

et tu as rempli de joie |tous ses ennemis.

44Tu as même fait dévier |les coups de son glaive.

Tu ne l’as pas soutenu |pendant le combat.

45Tu as éteint sa splendeur,

jeté bas son trône,

46tu as abrégé |sa jeunesse,

et tu l’as couvert de honte.

Pause

47Jusques à quand, Eternel, |te cacheras-tu sans cesse

et laisseras-tu flamber |ta fureur ?

48Veuille tenir compte |de la brièveté de ma vie,

as-tu donc créé |pour le néant tous les hommes ?

49Quel homme vivra |sans voir le trépas ?

Qui échappera |au séjour des morts ?

Pause

50Seigneur, où donc sont restées |tes faveurs d’antan

que, dans ta fidélité, |tu avais promises |par un serment à David ?

51Pense, Seigneur, à l’opprobre |de tes serviteurs89.51 Plusieurs manuscrits hébreux, l’ancienne version grecque et la version syriaque ont : ton serviteur.,

et pense à ces nombreux peuples |dont je suis chargé89.51 Autre traduction : Considère, Seigneur, de quel opprobre tes serviteurs sont affligés par de nombreux peuples et quelle souffrance il me cause..

52Pense, Eternel, aux outrages |de tes ennemis,

aux outrages qu’ils déversent |sur les pas de l’homme |qui a reçu l’onction de ta part.

53Béni soit l’Eternel pour l’éternité !

Amen et amen !

Habrit Hakhadasha/Haderekh

Este capítulo no está disponible momentáneamente. Por favor intente nuevamente luego.