La Bible du Semeur

Psaumes 88:1-19

Prière d’un homme près de la mort

1Un psaume des Qoréites88.1 Voir note 42.1.. Cantique à chanter avec accompagnement de flûtes88.1 Sens incertain.. Au chef de chœur. Une méditation88.1 Sens incertain. d’Hémân88.1 Voir 1 Ch 6.18-22 ; 25.1, 4. l’Ezrahite.

2Eternel Dieu, toi qui me sauves,

je crie à toi, |pendant le jour, pendant la nuit, |en ta présence.

3Que ma prière |parvienne jusqu’à toi !

Veuille prêter attention à mes cris !

4Car je suis rassasié de maux,

et je suis tout près de la mort.

5Déjà je suis compté |parmi ceux qui s’en vont |dans le tombeau.

Je ressemble à un homme

qui a perdu ses forces.

6C’est au milieu des morts |que j’ai ma place,

comme ceux qui, |mortellement blessés, |sont couchés dans la tombe,

que tu as oubliés

et dont tu ne t’occupes plus.

7Tu m’as jeté |dans un gouffre sans fond,

dans les fonds ténébreux.

8Ta fureur me tenaille,

les flots de ta colère |ont déferlé sur moi.

Pause

9Tu as fait s’éloigner de moi mes proches,

tu as fait de moi un objet d’horreur pour eux.

Je suis emprisonné, |je ne peux m’en sortir.

10Mes yeux sont épuisés |à force d’affliction.

Je t’invoque, Eternel, |tout au long de mes jours,

je tends les mains vers toi.

11Feras-tu des prodiges |pour ceux qui ne sont plus ?

Verra-t-on se lever |les morts pour te louer ?

Pause

12Parle-t-on dans la tombe |de ton amour ?

De ta fidélité |dans le séjour des morts ?

13Connaît-on tes prodiges |là où sont les ténèbres,

et ta justice |au pays de l’oubli ?

14Pour moi, ô Eternel, |je crie à toi,

je te présente ma prière |chaque matin.

15Pourquoi, ô Eternel, |me rejeter,

me refuser ton attention ?

16Car je suis affligé, |près de la mort |depuis que je suis jeune ;

j’endure les terreurs |que tu m’imposes. |Je suis désemparé.

17Les flots de ta colère |ont déferlé sur moi,

je suis anéanti |par les angoisses |qui me viennent de toi.

18Comme des eaux qui me submergent,

de toutes parts, |elles m’assaillent tous les jours.

19Tu as fait s’éloigner de moi |tous mes amis, mes compagnons !

Ma seule compagnie |est celle des ténèbres.

Habrit Hakhadasha/Haderekh

Este capítulo no está disponible momentáneamente. Por favor intente nuevamente luego.