La Bible du Semeur

Psaumes 87:1-7

Tous les peuples sont nés à Sion

1Psaume des Qoréites87.1 Voir note 42.1.. Cantique87.1 Signification incertaine..

Elle est fondée |sur les montagnes saintes,

2l’Eternel aime |la ville87.2 En hébreu, il est question des portes de Sion, les portes représentant la ville tout entière. de Sion

plus que tout autre lieu |du pays de Jacob.

3O toi, cité de Dieu,

ce que l’on dit de toi |est tout chargé de gloire :

Pause

4« Parmi tous ceux qui me connaissent,

je ferai mention de Rahav, l’Egypte87.4 Les peuples énumérés étaient les ennemis habituels d’Israël (Es 19.2) ; ils représentent l’ensemble des peuples païens. L’Egypte est ici appelée poétiquement Rahav, du nom d’un dragon des mers mythologique opposé au Créateur et associé à l’Egypte qui a opprimé les Israélites (cf. Es 30.7). D’autres textes présentent l’ouverture d’un passage dans la mer des Roseaux pour libérer les Israélites de l’esclavage en Egypte comme une victoire sur le dragon Rahav (Ps 89.11 ; Es 51.9). |aussi bien que de Babylone,

 j’inscris la Philistie, |et Tyr, et l’Ethiopie,

comme étant nés ici87.4 C’est-à-dire à Sion. D’autres comprennent : comme étant nés là-bas (chez eux). 5 Pourtant …. »

5De Sion, on dira : |« Tout homme est né ici »,

et le Très-Haut lui-même |la maintient fermement.

6Dans le registre |où l’Eternel inscrit les peuples, |pour chacun d’eux il note :

« Un tel est né ici »,

Pause

7et ils diront |dans leurs chants et leurs danses :

« Toutes mes sources sont en toi. »

Bíbélì Mímọ́ Yorùbá Òde Òn

Saamu 87:1-7

Saamu 87

Ti àwọn ọmọ Kora. Saamu. Orin.

1Ó ti fi ìpìlẹ̀ rẹ̀ sọlẹ̀ sórí òkè mímọ́;

2Olúwa fẹ́ràn ẹnu-ọ̀nà Sioni

ju gbogbo ibùgbé Jakọbu lọ.

3Ohun ológo ni a sọ nípa rẹ̀,

ìlú Ọlọ́run;

4“Èmi ó dárúkọ Rahabu àti Babeli

láàrín àwọn tí ó jẹ́wọ́ mi:

Filistia pẹ̀lú, àti Tire, pẹ̀lú Kuṣi

yóò sọ pé, ‘Èyí ni a bí ní Sioni.’ ”

5Nítòótọ́, ti Sioni ni a ó sọ,

“Eléyìí àti eléyìí ni a bí nínú rẹ̀,

àti Ọlọ́run Ọ̀gá-ògo ni yóò fìdí rẹ̀ múlẹ̀.”

6Olúwa yóò kọ nínú àkọsílẹ̀ àwọn ènìyàn rẹ̀:

“Eléyìí ni a bí ní Sioni.”

7Àti àwọn olórin àti àwọn tí ń lu

ohun èlò orin yóò wí pé,

“Gbogbo orísun mi ń bẹ nínú rẹ.”