La Bible du Semeur

Psaumes 84

Je soupire après ton temple

1Au chef de chœur. Un psaume des Qoréites[a], à chanter avec accompagnement de la harpe de Gath[b].

Oh ! Comme tes demeures sont désirables !
Eternel, |Seigneur des armées célestes !
Je languis et je soupire, |Eternel, après tes parvis,
mon être entier crie sa joie |vers le Dieu vivant.
Le moineau découvre un gîte,
l’hirondelle trouve un nid |où déposer ses petits,
près de tes autels, |Eternel, |Seigneur des armées célestes,
mon Roi et mon Dieu !
Bienheureux ceux qui habitent |ta maison,
car ils pourront te louer toujours.
            Pause
Bienheureux les hommes |dont tu es la force :
dans leur cœur, ils trouvent |des chemins tracés.
Car lorsqu’ils traversent |la vallée des Larmes[c],
ils en font une oasis[d],
et la pluie d’automne |vient la recouvrir |de bénédictions[e].
D’étape en étape, |leur vigueur s’accroît
et ils se présentent |à Dieu en Sion.
Eternel, |ô Dieu des armées célestes, |entends ma prière !
Veuille m’écouter, |ô Dieu de Jacob !
            Pause
10 Toi, ô Dieu, qui es |notre bouclier, |veuille regarder
l’homme qui a reçu de ta part |l’onction d’huile, |et lui faire bon accueil[f].
11 Car un jour dans tes parvis |vaut bien mieux que mille ailleurs.
Plutôt rester sur le seuil |de la maison de mon Dieu,
que de demeurer |sous les tentes des méchants.
12 Car l’Eternel Dieu |est pour nous comme un soleil, |il est comme un bouclier.
L’Eternel accorde |bienveillance et gloire,
il ne refuse aucun bien
à ceux qui cheminent |dans l’intégrité.
13 Eternel, |Seigneur des armées célestes,
bienheureux est l’homme |qui met sa confiance en toi.

Notas al pie

  1. 84.1 Voir note 42.1.
  2. 84.1 Voir note 8.1.
  3. 84.7 Autre traduction : vallée des Baumiers, qui serait une vallée inconnue. En hébreu, le mot baumier fait assonance avec le mot larme.
  4. 84.7 Plusieurs manuscrits hébreux et l’ancienne version grecque ont : il (Dieu) en fait une oasis.
  5. 84.7 En modifiant légèrement le texte hébreu traditionnel, on obtient le sens : d’étangs.
  6. 84.10 Autre traduction : O Dieu, veuille considérer celui qui est notre bouclier, l’homme qui a reçu …

Bíbélì Mímọ́ Yorùbá Òde Òn

Saamu 84

Fún adarí orin. Gẹ́gẹ́ bí ti gittiti. Ti àwọn ọmọ Kora. Saamu.

1Ibùgbé rẹ̀ ti lẹ́wà tó,
    Olúwa àwọn ọmọ-ogun!
Ọkàn mi ń ṣàfẹ́rí nítòótọ́
    ó tilẹ̀ pòǹgbẹ fún àgbàlá Olúwa
àyà mi àti ara mi ń kọrin ayọ̀
    sí Ọlọ́run alààyè.
Nítòótọ́ ológoṣẹ́ ri ilé,
    ẹyẹ alápáǹdẹ̀dẹ̀ tẹ́ ìtẹ́ fún ara rẹ̀,
    níbi tí yóò máa pa ọmọ rẹ̀ mọ́ sí:
ibùgbé ní tòsí pẹpẹ rẹ̀,
    Olúwa àwọn ọmọ-ogun, ọba mí àti Ọlọ́run mi.
Ìbùkún ní fún àwọn tí ó ń gbé inú ilé rẹ;
    wọn ó máa yìn ọ́ títí láé.

Ìbùkún ni fún àwọn tí agbára wọn wà nínú rẹ
    àwọn tí wọ́n gbé ọkàn lé bíbẹ ibi mímọ́ wò.
Àwọn tí ń la Àfonífojì omijé lọ
    wọn sọ ọ́ di kànga
    àkọ́rọ̀ òjò sì fi ìbùkún bò ó;
Wọ́n ń lọ láti ipa dé ipá
    títí tí ọ̀kọ̀ọ̀kan fi farahàn níwájú Ọlọ́run ní Sioni.

Gbọ́ àdúrà mi, Olúwa Ọlọ́run Alágbára;
    tẹ́tí sí mi, Ọlọ́run Jakọbu.
Wo asà wa, Ọlọ́run;
    fi ojú àánú wò àwọn ẹni ààmì òróró rẹ.

10 Dídára ní ọjọ́ kan ní ààfin rẹ
    ju ẹgbẹ̀rún ọjọ́ lọ;
èmi o kúkú máa ṣe aṣọ́nà nínú ilé Ọlọ́run mi
    jù láti gbé ní àgọ́ àwọn ènìyàn búburú.
11 Nítorí Olúwa Ọlọ́run jẹ́ òòrùn àti asà;
    Olúwa fún ni ní ojúrere àti ọlá;
kò sí ohun rere kan tí yóò fàsẹ́yìn
    fún àwọn tí ó rìn ní àìlábùkù.

12 Olúwa àwọn ọmọ-ogun,
    ìbùkún ni fún ọkùnrin náà tí ó gbẹ́kẹ̀lé ọ.