La Bible du Semeur

Psaumes 81

Si mon peuple m’écoutait …

1Au chef de chœur. A chanter avec accompagnement de la harpe de Gath[a]. Psaume d’Asaph[b].

Lancez des cris d’allégresse vers Dieu notre force!
Acclamez joyeusement le Dieu de Jacob!
Entonnez un chant, faites résonner le tambourin,
pincez la lyre harmonieuse, jouez sur le luth!
Embouchez le cor au début du mois,
à la pleine lune, au grand jour de fête[c]!
C’est la loi pour Israël,
c’est une ordonnance du Dieu de Jacob,
et c’est un décret qu’il établit pour Joseph
quand il attaqua le pays d’Egypte.

J’entends un langage que je ne connaissais pas:
«J’ai déchargé ses épaules du fardeau
et ses mains sont libérées de la corvée des corbeilles.»
Tu étais dans la détresse: tu as appelé, alors je t’ai délivré,
je t’ai répondu, caché au sein du tonnerre,
et je t’ai mis à l’épreuve près des eaux de Meriba[d].
            Pause
Ecoute, ô mon peuple, je t’avertirai.
Ah, si seulement tu m’écoutais, Israël!
10 Tu n’auras chez toi aucun autre Dieu,
tu n’adoreras aucun des dieux étrangers!
11 Je suis l’Eternel, ton Dieu,
qui t’ai fait sortir d’Egypte[e].
Ouvre largement ta bouche, je la remplirai.
12 Mais mon peuple n’a pas écouté ma voix,
Israël n’a pas voulu de moi.
13 Alors je les ai laissé aller selon leur cœur obstiné,
ils n’ont fait que suivre leurs propres idées.
14 Si mon peuple m’écoutait,
et si Israël marchait sur les voies que j’ai prescrites,
15 je ferais en un instant plier tous ses ennemis,
et je tournerais ma main contre ceux qui les oppriment.
16 Et ceux qui haïssent l’Eternel lui seraient assujettis,
le temps de leur soumission durerait toujours.
17 Je nourrirais Israël de fleur de froment,
et je le rassasierais du miel d’abeilles sauvages[f].

Notas al pie

  1. 81.1 Voir note 8.1.
  2. 81.1 Voir note 50.1.
  3. 81.4 On devait sonner des trompettes au début de chaque mois, à la nouvelle lune (Nb 10.10), et en particulier au début du 7e mois, pour la fête des Trompettes (Lv 23.24). La fête : au regard des v. 6, 7, 11, il pourrait s’agir de la Pâque, qui célébrait la sortie d’Egypte (Ex 12) et se situait vers la pleine lune, le 14 du premier mois. Certains y voient cependant une référence à la fête des Cabanes (1 R 8.2, 65; 12.32; 2 Ch 5.3; 7.8; Né 8.14; Ez 45.25), qui commençait à la pleine lune, le 15 du 7e mois, et qui servait aussi de fête de reconnaissance pour les dons de Dieu durant la moisson (Lv 23.39-40; Dt 16.13-15).
  4. 81.8 Voir Ex 17.1-7; Nb 20.1-13.
  5. 81.11 Rappel d’Ex 20.2-3; Dt 5.6-7.
  6. 81.17 Allusion à Dt 32.13-14.

Nueva Versión Internacional (Castilian)

Salmos 81

Al director musical. Sígase la tonada de «La canción del lagar». Salmo de Asaf.

1Cantad alegres a Dios, nuestra fortaleza;
    ¡aclamad con regocijo al Dios de Jacob!
¡Entonad salmos!
    ¡Tocad ya la pandereta,
    la lira y el arpa melodiosa!

Tocad el cuerno de carnero en la luna nueva,
    y en la luna llena, día de nuestra fiesta.
Este es un decreto para Israel,
    una ordenanza del Dios de Jacob.
Lo estableció como un pacto con José
    cuando salió de la tierra de Egipto.

Escucho un idioma que no entiendo:
«Te he quitado la carga de los hombros;
    tus manos se han librado del pesado cesto.
En tu angustia me llamaste, y te libré;
    oculto en el nubarrón te respondí;
    en las aguas de Meribá te puse a prueba. Selah

»Escucha, pueblo mío, mis advertencias;
    ¡ay, Israel, si tan solo me escucharas!
No tendrás ningún dios extranjero,
    ni te inclinarás ante ningún dios extraño.
10 Yo soy el Señor tu Dios,
    que te sacó de la tierra de Egipto.
    Abre bien la boca, y te la llenaré.

11 »Pero mi pueblo no me escuchó;
    Israel no quiso hacerme caso.
12 Por eso los abandoné a su obstinada voluntad,
    para que actuaran como mejor les pareciera.

13 »Si mi pueblo tan solo me escuchara,
    si Israel quisiera andar por mis caminos,
14 ¡cuán pronto sometería yo a sus enemigos,
    y volvería mi mano contra sus adversarios!
15 Los que aborrecen al Señor se rendirían ante él,
    pero serían eternamente castigados.
16 Y a ti te alimentaría con lo mejor del trigo;
    con miel de la peña te saciaría».