La Bible du Semeur

Psaumes 74

Lamentation sur le sanctuaire détruit

1Méditation[a] d’Asaph[b].

Pourquoi, ô Dieu, nous délaisser sans cesse?
Pourquoi t’irrites-tu
contre nous, le troupeau dont tu es le berger?
Souviens-toi de ton peuple
que tu t’es acquis autrefois: cette tribu que tu as délivrée pour en faire ton patrimoine.
Souviens-toi du mont de Sion où tu as fixé ton séjour!
Viens visiter ces lieux qui sont toujours en ruine:
l’ennemi a tout saccagé au sanctuaire[c].
Tes adversaires ont rugi au lieu où l’on te rencontrait,
et ils y ont dressé leurs étendards en signe de victoire.
Ils ont été pareils à ceux qui lèvent la cognée
pour abattre les arbres d’un bosquet.
Tous les ouvrages taillés dans le bois[d], ils les ont mis en pièces,
à coups de haches et de masses.
Ils ont mis le feu à ton sanctuaire,
ils ont rasé et profané le lieu où tu demeures.
Ils pensaient en eux-mêmes: «Nous les détruirons tous ensemble!»
Ils ont brûlé dans le pays
tous les endroits où l’on rendait un culte à Dieu.
Nous ne voyons plus de signes miraculeux.
Et il n’y a plus de prophètes.
Personne parmi nous ne sait combien de temps encore tout cela durera.

10 Jusques à quand, ô Dieu, l’agresseur blasphémera-t-il?
L’ennemi pourra-t-il t’insulter sans relâche?
11 Pourquoi te retiens-tu d’intervenir?
Ne reste donc pas inactif: viens les exterminer!
12 Pourtant, Dieu est mon Roi depuis les temps anciens,
il est l’auteur d’actes de délivrance au milieu du pays!
13 C’est toi qui as fendu la mer par ta puissance!
C’est toi qui as brisé les crânes des monstres sur les eaux!
14 Toi qui as fracassé les têtes du grand dragon marin[e],
et qui l’as donné en pâture
aux animaux sauvages du désert[f]!
15 Toi qui as fait jaillir des sources et des eaux en torrent[g]!
Toi qui as desséché le lit des fleuves permanents[h]!
16 A toi le jour, à toi la nuit!
Toi qui as mis en place la lune et le soleil.
17 C’est toi qui as fixé les bornes de la terre,
tu as fait l’été et l’hiver!
18 Souviens-toi donc, ô Eternel, que l’ennemi t’a insulté,
qu’un peuple d’insensés t’a outragé!
19 Ne livre pas aux bêtes fauves ta tourterelle[i],
n’oublie pas indéfiniment le sort des affligés qui t’appartiennent!
20 Mais considère ton alliance[j], car la mesure est comble!
Les lieux retirés du pays
sont des repaires de violence[k].
21 Ne laisse pas les opprimés repartir dans la honte!
Que le pauvre et le malheureux aient lieu de te louer!
22 Debout, ô Dieu! défends ta cause!
Souviens-toi des insultes
que, tout au long du jour, les insensés t’adressent.
23 N’oublie pas les clameurs de tous tes adversaires,
ni le tumulte que tes ennemis font monter constamment.

Notas al pie

  1. 74.1 Signification incertaine.
  2. 74.1 Voir note 50.1.
  3. 74.3 Allusion à la destruction du Temple par les Babyloniens (2 Ch 36.18-19; Dn 9.17).
  4. 74.6 Autre traduction: portes.
  5. 74.14 Du Léviathan, monstre mythologique à sept têtes (dans les poèmes d’Ougarit), voir106.26; Jb 3.8; 7.12; Es 27.1.
  6. 74.14 Autre traduction: aux hyènes.
  7. 74.15 Voir Ex 17.6; Nb 20.11.
  8. 74.15 Voir Ex 14.29; Jos 2.10.
  9. 74.19 Terme de tendresse désignant Israël.
  10. 74.20 L’alliance conclue avec Israël sur le mont Sinaï était assortie d’une promesse de sécurité et de bénédiction dans son pays (Ex 19.5-6; 23.27-31; 34.10-11; Lv 26.11-12, 42, 44-45; Dt 28.1-14; voir Ps 105.8-11; 106.45; 111.5, 9; Es 54.10; Jr 14.21; Ez 16.60).
  11. 74.20 Hébreu peu clair. Autres traductions: car ils sont pleins, les lieux sombres du pays, repaires de violence ou car partout les lieux …

Nueva Versión Internacional (Castilian)

Salmos 74

Masquilde Asaf.

1¿Por qué, oh Dios,
    nos has rechazado para siempre?
¿Por qué se ha encendido tu ira
    contra las ovejas de tu prado?
Acuérdate del pueblo que adquiriste
    desde tiempos antiguos,
de la tribu que redimiste
    para que fuera tu posesión.
Acuérdate de este monte Sión,
    que es donde tú habitas.
Dirige tus pasos hacia estas ruinas eternas;
    ¡todo en el santuario lo ha destruido el enemigo!
Tus adversarios rugen en el lugar de tus asambleas
    y plantan sus banderas en señal de victoria.
Parecen leñadores en el bosque,
    talando árboles con sus hachas.
Con sus hachas y martillos
    destrozaron todos los adornos de madera.
Prendieron fuego a tu santuario;
    profanaron el lugar donde habitas.
En su corazón dijeron: «¡Los haremos polvo!»,
    y quemaron en el país todos tus santuarios.
Ya no vemos ondear nuestras banderas;
    ya no hay ningún profeta,
y ni siquiera sabemos
    hasta cuándo durará todo esto.

10 ¿Hasta cuándo, oh Dios, se burlará el adversario?
    ¿Para siempre insultará tu nombre el enemigo?
11 ¿Por qué retraes tu mano, tu mano derecha?
    ¿Por qué te quedas cruzado de brazos?

12 Tú, oh Dios, eres mi rey desde tiempos antiguos;
    tú traes salvación sobre la tierra.
13 Tú dividiste el mar con tu poder;
    les rompiste la cabeza a los monstruos marinos.
14 Tú aplastaste las cabezas de Leviatán
    y lo diste por comida a las jaurías del desierto.
15 Tú hiciste que brotaran fuentes y arroyos;
    secaste ríos de inagotables corrientes.
16 Tuyo es el día, tuya también la noche;
    tú estableciste la luna y el sol;
17 trazaste los límites de la tierra,
    y creaste el verano y el invierno.

18 Recuerda, Señor, que tu enemigo se burla,
    y que un pueblo insensato ofende tu nombre.
19 No entregues a las fieras
    la vida de tu tórtola;
no te olvides, ni ahora ni nunca,
    de la vida de tus pobres.
20 Ten en cuenta tu pacto,
    pues en todos los rincones del país
    abunda la violencia.
21 Que no vuelva humillado el oprimido;
    que alaben tu nombre el pobre y el necesitado.

22 Levántate, oh Dios, y defiende tu causa;
    recuerda que a todas horas te ofenden los necios.
23 No pases por alto el griterío de tus adversarios,
    el creciente tumulto de tus enemigos.