La Bible du Semeur

Psaumes 73

20 Ici s’achève le recueil des prières de David, fils d’Isaï.

Troisième livre

Pourquoi les méchants réussissent-ils?

1Psaume d’Asaph[a].

Oui, Dieu est bon pour Israël,
pour tous ceux qui ont le cœur pur.
Pourtant, il s’en fallut de peu que mes pieds ne trébuchent,
un rien de plus, et je tombais.
J’étais jaloux des arrogants
en voyant la tranquillité des gens méchants.
Car ils sont exempts de tourments; jusqu’à leur mort[b]
et ont de l’embonpoint.
Ils passent à côté des peines qui sont le lot commun des hommes.
Ils ne subissent pas les maux qui frappent les humains.
Aussi s’ornent-ils d’arrogance comme on porte un collier,
ils s’enveloppent de violence comme d’un vêtement,
leurs yeux sont pétillants dans leur visage plein de graisse,
les mauvais désirs de leur cœur débordent sans mesure.
Ils sont moqueurs, ils parlent méchamment
et, sur un ton hautain, menacent d’opprimer.
Leur bouche s’en prend au ciel même,
leur langue sévit sur la terre.

10 Aussi le peuple les suit-il,
buvant à longs traits leurs paroles,
11 tout en disant: «Dieu? Que sait-il?
Celui qui est là-haut connaît-il quelque chose?»
12 Voilà comment sont les méchants:
toujours tranquilles, ils accumulent les richesses.
13 Alors, c’est donc en vain que je suis resté pur au fond de moi,
que j’ai lavé mes mains pour les conserver innocentes!
14 Tous les jours, je subis des coups,
je suis châtié chaque matin!
15 Si je disais: «Parlons comme eux»,
alors je trahirais tes fils.

16 Je me suis mis à réfléchir: pour tenter de comprendre;
cela était pour moi un sujet de tourment,
17 jusqu’à ce que je me rende au sanctuaire de Dieu[c].
Alors j’ai réfléchi au sort qui les attend.
18 Car, en fait, tu les mets sur un terrain glissant,
tu les entraînes vers la ruine.
19 Comme soudain les voilà dévastés!
Ils sont détruits et emportés par l’épouvante.
20 Comme les images du rêve s’évanouissant au réveil,
Seigneur, quand tu interviendras, tu feras d’eux bien peu de cas.

21 Oui, quand j’avais le cœur amer
et que je me tourmentais intérieurement,
22 j’étais un sot, un ignorant,
je me comportais avec toi comme une bête.
23 Mais je suis toujours avec toi,
et tu m’as saisi la main droite,
24 par ton conseil, tu me conduis,
puis tu me prendras dans la gloire.
25 Qui ai-je au ciel, si ce n’est toi?
Et que désirer d’autre sur cette terre car je suis avec toi?
26 Mon corps peut s’épuiser et mon cœur défaillir,
Dieu reste mon rocher, et mon bien précieux pour toujours.
27 Qui t’abandonne se perdra,
et tu anéantiras tous ceux qui te sont infidèles.
28 Tandis que mon bonheur à moi, c’est d’être près de Dieu.
J’ai pris le Seigneur, l’Eternel, comme refuge
et je raconterai toutes ses œuvres.

Notas al pie

  1. 73.1 Voir note 50.1.
  2. 73.4 jusqu’à leur mort : en coupant autrement les mots hébreux, on comprend: ils ont la santé.
  3. 73.17 Autres traductions: dans le sanctuaire, ou dans le dessein, les secrets, les mystères de Dieu.

Nkwa Asem

Nnwom 73

NKYƐM A ƐTO SO ABIƐSA

NNWOM 73-89

Onyankopɔn atɛntrenee

1Onyankopɔn ye ma Israel ne wɔn a wɔn koma mu tew ampa ara. Nanso anka mereyɛ apa abaw; me gyidi sae koraa, efisɛ, sɛ mihu sɛ nneɛma rekɔ yiye ma ahantanfo ne amumɔyɛfo a, na m’ani abere. Wonhu honam mu yaw; wosi pi si ta. Wonhu amane sɛnea afoforo hu no. Ɔhaw nto wɔn sɛnea ɛto afoforo no. Enti wɔhyɛ ahantan sɛ konmude, ne basabasa sɛ atade. Wɔn koma hwie bɔne gu, na amumɔyɛ adwene ahyɛ wɔn adwene ma. Wɔserew afoforo na wɔka wɔn ho nsɛm a enye. Wɔyɛ ahantan na wodwen ɔkwan a wɔbɛfa so ahyɛ wɔn so. Wɔka bɔne fa Onyankopɔn a ɔte soro ho, na wɔahyɛ nnipa a wɔwɔ asase so ahantan so.

10 Ɛyɛ saa ma Onyankopɔn nkurɔfo dan kɔ wɔn afa, na wɔde ahopere gye wɔn nsɛm a wɔka biara di. 11 Wɔka se, “Onyankopɔn renhu. Ɔsorosoroni no renhwehwɛ mu da.” 12 Saa na amumɔyɛfo te. Wɔwɔ pii, na wonya pii ka ho. 13 Tew a matew me ho kronn a menyɛɛ bɔne biara no ho nni mfaso anaa? 14 O Onyankopɔn, woama mahu amane fi anɔpa kosi anwummere. Anɔpa biara wotwe m’aso. 15 Sɛ meka saa asɛm no bi a, anka merenyɛ sɛ wo nnipa no mu baako. 16 Midwen saa ɔhaw yi ho, nanso na ɛboro me so 17 kosii sɛ mekɔɔ wofi hɔ. Ɛhɔ na metee nea ɛbɛba amumɔyɛfo no so.

18 Wode wɔn begu baabi a ɛhɔ yɛ toro, na woama wɔahwe ase akɔ ɔsɛe mu! 19 Wɔsɛe wɔn prɛkopɛ na wɔn awiei ayɛ pasaa. 20 Wɔte sɛ ɔdae a etwam anɔpa; sɛ wosɔre a, O Awurade, wɔyera.

21 Bere a na m’adwene yɛ bɔne na me nkatede yɛ opira no, 22 na magyimi sɛ aboa; mante wo ase. 23 Nanso, na mete bɛn wo pɛɛ na wode wo nsa soo me mu. 24 Wonam w’akwankyerɛ so kyerɛɛ me kwan na ewiee akyiri no, woagye me anuonyam so. 25 Ɛdɛn na mewɔ wɔ soro ka wo ho? Manya wo yi, dɛn bio na mehwehwɛ wɔ asase so? 26 M’adwene ne me nipadua begugow nanso, Onyankopɔn ne m’ahoɔden. Ɔno na ne ho hia me daa.

27 Wɔn a wogyae wo no bɛyera. Wobɛsɛe wɔn a wonni no nokware.

28 Nanso me de, minim sɛ wobɛn Onyankopɔn na wopɛ ogye wɔ Otumfoɔ Awurade no nkyɛn na wopae mu ka nea wayɛ nyinaa a, ɛyɛ anwonwasɛm.