La Bible du Semeur

Psaumes 73:1-28

Troisième livre

Pourquoi les méchants réussissent-ils ?

1Psaume d’Asaph73.1 Voir note 50.1..

Oui, Dieu est bon pour Israël,

pour tous ceux qui ont le cœur pur.

2Pourtant, il s’en fallut de peu |que mes pieds ne trébuchent,

un rien de plus, et je tombais.

3J’étais jaloux des arrogants

en voyant la tranquillité |des gens méchants.

4Car ils sont exempts de tourments ; |jusqu’à leur mort73.4 jusqu’à leur mort : en coupant autrement les mots hébreux, on comprend : ils ont la santé.

et ont de l’embonpoint.

5Ils passent à côté des peines |qui sont le lot commun des hommes.

Ils ne subissent pas les maux |qui frappent les humains.

6Aussi s’ornent-ils d’arrogance |comme on porte un collier,

ils s’enveloppent de violence |comme d’un vêtement,

7leurs yeux sont pétillants |dans leur visage plein de graisse,

les mauvais désirs de leur cœur |débordent sans mesure.

8Ils sont moqueurs, |ils parlent méchamment

et, sur un ton hautain, |menacent d’opprimer.

9Leur bouche s’en prend au ciel même,

leur langue sévit sur la terre.

10Aussi le peuple les suit-il,

buvant à longs traits leurs paroles,

11tout en disant : « Dieu ? Que sait-il ?

Celui qui est là-haut |connaît-il quelque chose ? »

12Voilà comment sont les méchants :

toujours tranquilles, |ils accumulent les richesses.

13Alors, c’est donc en vain |que je suis resté pur |au fond de moi,

que j’ai lavé mes mains |pour les conserver innocentes !

14Tous les jours, je subis des coups,

je suis châtié chaque matin !

15Si je disais : « Parlons comme eux »,

alors je trahirais tes fils.

16Je me suis mis à réfléchir : |pour tenter de comprendre ;

cela était pour moi |un sujet de tourment,

17jusqu’à ce que je me rende au sanctuaire de Dieu73.17 Autres traductions : dans le sanctuaire, ou dans le dessein, les secrets, les mystères de Dieu..

Alors j’ai réfléchi |au sort qui les attend.

18Car, en fait, tu les mets |sur un terrain glissant,

tu les entraînes vers la ruine.

19Comme soudain |les voilà dévastés !

Ils sont détruits |et emportés par l’épouvante.

20Comme les images du rêve |s’évanouissant au réveil,

Seigneur, quand tu interviendras, |tu feras d’eux bien peu de cas.

21Oui, quand j’avais le cœur amer

et que je me tourmentais intérieurement,

22j’étais un sot, un ignorant,

je me comportais avec toi |comme une bête.

23Mais je suis toujours avec toi,

et tu m’as saisi la main droite,

24par ton conseil, tu me conduis,

puis tu me prendras dans la gloire.

25Qui ai-je au ciel, si ce n’est toi ?

Et que désirer d’autre |sur cette terre |car je suis avec toi ?

26Mon corps peut s’épuiser |et mon cœur défaillir,

Dieu reste mon rocher, |et mon bien précieux pour toujours.

27Qui t’abandonne se perdra,

et tu anéantiras |tous ceux qui te sont infidèles.

28Tandis que mon bonheur à moi, |c’est d’être près de Dieu.

J’ai pris le Seigneur, l’Eternel, |comme refuge

et je raconterai toutes ses œuvres.

Habrit Hakhadasha/Haderekh

Este capítulo no está disponible momentáneamente. Por favor intente nuevamente luego.