La Bible du Semeur

Psaumes 68

Le triomphe du Dieu victorieux

1Au chef de chœur. Psaume de David. A chanter. Cantique.

Que Dieu se lève! Et voici: ses adversaires sont dispersés!
Ses ennemis fuient devant lui[a].
Tu les dissipes[b] comme une fumée se dissipe,
comme la cire qui fond au feu!
Ainsi périssent devant Dieu tous les méchants.
Alors les justes se réjouiront,
et ils seront dans l’allégresse devant Dieu.
Oui, ils seront remplis de joie.
Chantez à Dieu! Louez-le par vos chants!
Frayez la voie de celui qui chevauche les nuées[c]!
Son nom est «l’Eternel».
Exultez de joie devant lui!
Il est le père des orphelins, le défenseur des veuves.
Oui, tel est Dieu dans sa sainte demeure.
Dieu accorde aux gens seuls une famille.
Il donne aux prisonniers de sortir libres, dans la joie.
Seuls les rebelles sont confinés dans un désert aride.
O notre Dieu, quand tu sortis en tête de ton peuple[d],
quand tu marchas dans le désert,
            Pause
la terre alors trembla[e], le ciel fondit en eau, devant Dieu, le Dieu du mont Sinaï,
devant Dieu, le Dieu d’Israël.
10 Tu répandis, ô Dieu, une pluie bienfaisante
pour affermir le peuple[f] qui t’appartient alors qu’il était épuisé.
11 Ton peuple habite dans le lieu
que tu as préparé, ô Dieu, dans ta bonté,
pour que les pauvres s’y installent.
12 Le Seigneur dit un mot,
et aussitôt les messagères d’une bonne nouvelle font une armée nombreuse[g].
13 Les rois des armées ennemies
s’enfuient et c’est la débandade.
Celles qui sont restées à la maison
partagent le butin.
14 Allez-vous rester au repos auprès des bergeries[h]?
Les ailes de la colombe sont argentées
et son plumage est jaune d’or[i].
15 Lorsque le Tout-Puissant y dispersa les rois,
il neigeait sur le mont Tsalmôn[j].

16 Vous, montagnes sublimes, monts du Basan[k],
monts aux cimes nombreuses, monts du Basan,
17 pourquoi jalousez-vous, monts aux cimes nombreuses,
le mont choisi par Dieu pour résidence[l]?
Néanmoins l’Eternel y habitera pour toujours.
18 Les chars de Dieu sont innombrables,
il y en a des milliers et des milliers[m],
et l’Eternel est parmi eux.
Il est venu du Sinaï jusqu’à son sanctuaire[n].
19 Tu es monté sur la hauteur, tu as emmené des captifs.
Et tu as prélevé des dons[o] parmi les hommes,
et même parmi les rebelles, pour ta demeure, Eternel Dieu.
20 Béni soit le Seigneur jour après jour,
car il nous prend en charge, ce Dieu qui est notre sauveur.
            Pause
21 Dieu est pour nous un Dieu qui sauve!
L’Eternel, le Seigneur, peut nous délivrer de la mort.
22 Mais Dieu fracassera le crâne de ses ennemis,
la tête chevelue des hommes dont la conduite est coupable.
23 Le Seigneur a déclaré: des monts du Basan, je les ramènerai,
je les ramènerai des profondeurs marines,
24 afin que tu baignes tes pieds dans le sang de ses ennemis,
et que tes chiens prennent leur part à la curée.

25 On voit arriver ton cortège, ô Dieu,
oui, le cortège de mon Dieu, mon Roi, dans le lieu saint[p].
26 Les chanteurs sont en tête, les musiciens en queue,
ils viennent au milieu de jeunes filles, battant du tambourin.
27 Bénissez Dieu dans vos rassemblements,
bénissez le Seigneur, vous, issus d’Israël[q]!
28 En tête marche Benjamin, le plus petit,
puis les chefs de Juda, avec leurs grandes troupes,
les chefs de Zabulon et ceux de Nephtali[r].

29 Ton Dieu a décidé de te prodiguer de la force[s].
Veuille accomplir avec puissance, ô Dieu, tes œuvres envers nous,
30 depuis ton sanctuaire qui domine Jérusalem!
Des rois t’y apporteront leurs présents.
31 Menace-le, le crocodile qui se tapit parmi les joncs,
de même que le troupeau des taureaux, avec les veaux des peuples,
et qu’ils viennent se prosterner en offrant leurs lingots d’argent.
Disperse-les, ces peuples aimant la guerre!
32 De nobles messagers[t] arrivent de l’Egypte,
les Ethiopiens accourent, les mains tendues vers Dieu.

33 Royaumes de la terre, chantez à Dieu!
Louez le Seigneur par vos chants!
            Pause
34 Oui, chantez en l’honneur de celui qui chevauche dans les cieux, les cieux antiques,
et qui fait résonner sa voix, une voix éclatante.
35 Proclamez de Dieu la puissance!
Il est majestueux au-dessus d’Israël,
et sa puissance éclate dans les nuées.
36 Que tu es redoutable, ô Dieu, depuis ton sanctuaire!
Lui, il est le Dieu d’Israël et il donne à son peuple force et puissance.
Béni soit Dieu!

Notas al pie

  1. 68.2 Voir Nb 10.35.
  2. 68.3 Les versions anciennes ont: ils se dissipent.
  3. 68.5 Le mot hébreu qui signifie plaines peut être rapproché d’un terme assyro-babylonien qui signifie nuages. L’expression celui qui chevauche les nuées se retrouve à Ougarit. Dieu est comparé à un chef d’armée qui chevauche à la tête de ses troupes et auquel, selon l’habitude antique, on prépare le chemin pour en ôter tout obstacle (Es 40.3). Les v. 1-18 décrivent la marche triomphale de Dieu, du Sinaï (sous Moïse) au mont Sion (sous David).
  4. 68.8 Les v. 8-9 reprennent en partie le cantique de Débora (Jg 5.4-5).
  5. 68.9 Voir Ex 19.18.
  6. 68.10 D’autres comprennent: le pays.
  7. 68.12 Il s’agit de la foule des femmes annonçant la bonne nouvelle de la victoire de Dieu sur les habitants de Canaan (voir Ex 23.22-23, 27-28, 31; Dt 7.10-24; etc.).
  8. 68.14 auprès des bergeries : autre traduction: dans vos foyers.
  9. 68.14 Il s’agit, selon certains, des enseignes des armées au combat, selon d’autres, du butin dont on dresse l’inventaire. Selon d’autres encore, il pourrait s’agir de l’oiseau voyageur qui apporte la nouvelle de la victoire.
  10. 68.15 Selon certains, une montagne près de Sichem (Jg 9.46-48), selon d’autres, le djebel Druze, un mont volcanique à l’est du Basan, au nord-est du lac de Galilée.
  11. 68.16 Situé à l’est de la mer de Galilée, avec ses montagnes imposantes aux parois de basalte et aux nombreux sommets.
  12. 68.17 C’est-à-dire le mont Sion.
  13. 68.18 Voir 2 R 6.17; Ha 3.8, 15.
  14. 68.18 Texte difficile. Autre traduction: le Seigneur est parmi eux et le Sinaï dans le sanctuaire.
  15. 68.19 La version syriaque a: tu as fait des dons aux hommes. La citation de ce verset en Ep 4.8 contient la même idée.
  16. 68.25 Autre traduction: parmi le peuple saint.
  17. 68.27 L’hébreu a: la source d’Israël, ce qui pourrait aussi s’appliquer au sanctuaire (voir Za 13.1).
  18. 68.28 Selon un manuscrit hébreu. Le sens du texte hébreu traditionnel est obscur.
  19. 68.29 Certains traduisent d’après quelques manuscrits hébreux, l’ancienne version grecque et la version syriaque: manifeste ta force, ô Dieu.
  20. 68.32 D’après les versions anciennes. Hébreu de sens incertain.

Bibelen på hverdagsdansk

Salme 68

Israels mægtige Gud

1Til korlederen: En lovsang af David.

Når Gud rejser sig,[a] flygter hans fjender,
    alle hans modstandere løber deres vej.
Han driver dem væk,
    som røg drives væk af vinden.
De onde går til grunde
    som voks, der smelter i varmen.

Men de gudfrygtige bliver glade,
    de råber af fryd i Guds nærhed.

Syng lovsange til Gud.
    Ophøj ham, som rider på skyerne.
Hans navn er Jahve,
    fryd jer i hans nærhed.
Gud er som en far for de faderløse,
    han taler de hjælpeløses sag.
        Han regerer fra sin hellige trone.
Han giver de hjemløse et hjem,
    sætter de undertrykte i frihed og gør dem glade.
        Men de genstridige forvises til den golde ørken.

Gud, dengang du gik foran dit folk,
    og de marcherede gennem den udstrakte ørken,
da skælvede jorden af frygt,
    og skyerne kunne ikke holde på regnen.
De rystede for Israels Gud,
    da han viste sin magt i Sinai.
10 Du sendte regn i rigelig mængde,
    du hjalp dit folk, da de var i nød.
11 Du gav dem et sted at bosætte sig,
    du sørgede for de svage i din godhed, Gud.

12 Da hærføreren proklamerede sejren,
    bragte masser af kvinder nyheden videre:
13 „Alle fjendens anførere er flygtet!”
    Så fik kvinderne lov til at fordele byttet.
14 Selv om de var hjemme ved fårefoldene,
    blev de nu smykket med sølv og guld,
        som duen er smykket med glinsende fjer.
15 Da den Almægtige slog kongerne i landet på flugt,
    endte de i en snestorm på Zalmons bjerg.

16 Du strækker dig til himlen, Bashans bjerg,
    du har mange mægtige tinder.
17 Hvorfor er du misundelig på det bjerg,
    som Gud har valgt til sin bolig?
        Dér vil Herren bo for evigt.
18 Da Herren kom fra Sinai til sit hellige sted,
    var han omgivet af tusindvis af stridsvogne.
19 Han steg op til det høje,
    førte frigivne fanger med sig.
Han tog gaver med til folk,
    selv de oprørske gav han et sted at bo.[b]

20 Syng lovsange til Herren hver eneste dag,
    for han bærer vore byrder og redder os.
21 Vor Gud er en frelsende Gud,
    som endog kan redde os fra døden.
22 Men han knuser sine fjenders hoved,
    dem, der vælger at gøre oprør mod ham.
23 Herren siger: „Jeg henter dem ned fra Bashans bjerg,
    jeg trækker dem op fra dybet,
24 så I kan vade rundt i fjendeblod,
    og hundene gnave på deres knogler.”

25 Et festtog går frem i helligt skrud,
    de hylder vor konge og vor Gud.
26 Sangerne går forrest, musikerne bagerst,
    piger med tamburiner danser i midten.
27 Lovsyng Gud i den store forsamling,
    lad alle være med til at prise Herren.
28 Benjamins lille stamme går forrest,
    fulgt af lederne fra Judas stamme,
        og dem fra Zebulon og Naftali.

29 Vis din magt, Gud, din mægtige styrke,
    for vi ved, at du kæmper for dit folk.
30 Når du rejser dig fra dit tempel i Jerusalem,
    må jordens konger bøje sig i hyldest.
31 Dit krigsråb gør egypterne bange,
    selv om de er stærkere end andre nationer.
De bøjer sig dybt og giver dig gaver
    både af guld og sølv,
mens de, der tager kampen op,
    bliver slået og spredt.
32 Egypterne kommer med kostbare gaver,
    kushitterne bøjer sig i ærefrygt for dig, Gud.

33 Lovpris Gud, alle riger på jorden,
    syng lovsange til Herren.
34 Fra ældgammel tid har han redet på skyerne,
    hør blot hans tordnende røst.
35 Giv al ære til Gud, som regerer over Israel
    og har magten i himmelrummet.

36 Ære være Gud i hans helligdom.
    Israels Gud giver styrke til sit folk.
        Al ære og pris til ham.

Notas al pie

  1. 68,2 Eller „Måtte Gud rejse sig”. Denne salme er vanskelig at forstå og fortolke, så mange steder er oversættelsen usikker.
  2. 68,19 Teksten er uklar, men ligger til grund for Ef. 4,8.