La Bible du Semeur

Psaumes 60

Nous vaincrons malgré tout

1Au chef de chœur, à chanter sur la mélodie du «Lis du témoignage». Cantique didactique[a] composé par David à l’occasion de sa guerre contre les Syriens de Mésopotamie et contre les Syriens de Tsoba. Au retour, Joab vainquit les Edomites dans la vallée du Sel, au nombre de douze mille hommes[b].

O Dieu, voici que tu nous as rejetés! Tu as fait la brèche dans nos rangs!
Tu as montré ton courroux, maintenant, rétablis-nous!
Tu as fait trembler la terre, tu l’as fissurée,
guéris ses fractures, car elle chancelle.
Tu as fait passer ton peuple par des moments très pénibles!
Tu nous as fait boire un vin qui nous étourdit!
Tu as agité une bannière pour signifier à ceux qui te craignent
de fuir[c] devant les archers.
            Pause
Afin que tes bien-aimés voient la délivrance,
interviens et sauve-nous! Réponds-moi[d]!
Dieu l’a déclaré dans son sanctuaire[e]: «Je triompherai!
Je vais partager Sichem[f]. Je vais mesurer au cordeau le val de Soukkoth[g].
A moi Galaad! A moi Manassé[h]!
Ephraïm est un casque pour ma tête.
Mon sceptre royal, c’est Juda,
10 et, pour me laver, Moab[i] me sert de bassine,
sur Edom, je jette ma sandale[j],
et la Philistie, pousse des cris de terreur à cause de moi[k]
11 Qui me mènera à la ville forte?
Qui me conduira à Edom?
12 Sinon toi, ô Dieu? Toi qui nous as rejetés,
et qui ne sors plus, ô Dieu avec nos armées?
13 Viens nous secourir contre l’ennemi[l]!
Car il est bien illusoire, le secours venant des hommes.
14 Mais avec Dieu nous ferons des exploits,
c’est lui qui écrasera tous nos ennemis.

Notas al pie

  1. 60.2 Signification incertaine.
  2. 60.2 Voir 2 S 8.3-14; 1 Ch 18.12. La ville de Tsoba était située au nord de Damas entre l’Oronte et l’Euphrate. La Syrie de Tsoba figure dans des textes assyriens sous le nom de Tsoubite; elle se trouvait à l’est de Hamath. La vallée du Sel est la région stérile au sud de la mer Morte.
  3. 60.6 Ce verset est l’objet de nombreuses interprétations. Autre traduction: tu as donné aux hommes qui te craignent une bannière pour la déployer devant les archers. Ou, en suivant les versions anciennes qui, à la place du mot signifiant archers, ont lu le mot signifiant vérité qui n’en diffère que par une lettre en hébreu: une bannière pour fuir devant la vérité, ou encore: une bannière en faveur de la vérité.
  4. 60.7 Pour les v. 7-14, voir 108.7-14.
  5. 60.8 Autre traduction: dans sa sainteté.
  6. 60.8 L’ancienne capitale d’Israël, au centre du pays. Le conquérant partage le pays conquis entre ses soldats (voir Gn 12.6; Jos 8.30-35).
  7. 60.8 La vallée de Soukkoth se trouve à l’est du Jourdain. Le terrain que l’on mesure au cordeau est celui que l’on possède.
  8. 60.9 Galaad et Manassé constituaient la partie la plus orientale du pays.
  9. 60.10 L’orgueilleux Moab (Es 16.6) sert tout juste à l’usage le plus humble: il est un vase d’ablution pour le lavement des pieds (Gn 18.4). L’image est peut-être suggérée par la situation de Moab le long de la rive est de la mer Morte.
  10. 60.10 Lancer sa sandale sur une parcelle de terre est un geste symbolique de prise de possession (Dt 25.9-10; Rt 4.7; Ps 108.10).
  11. 60.10 Autres traductions: pousse des cris contre moi; ou: et contre la Philistie, je pousse un cri de victoire.
  12. 60.13 Autre traduction: dans la détresse.

O Livro

Salmos 60

Salmo de David. Segundo a melodia “Os lírios”. Poema de instrução.

Quando David lutou contra os arameus de Mesopotâmia e de Zobá,

e Joabe, ao regressar, matou no vale do Sal doze mil edomitas.

1Deus, tu rejeitaste-nos e desbarataste-nos.
Tens estado zangado connosco.
Mas volta-te de novo para nós.
Fizeste tremer esta terra, dividiste-a em pedaços.
Cura-a agora, pois está abalada até nos seus fundamentos.
Fizeste-nos passar por coisas muito duras
    e beber amargo sofrimento.

Mas deste uma bandeira a todos os que te temem
    para que se reagrupem
    e a levantem bem alto pela causa da verdade.
Salva-nos, para que o povo que amas seja livre.
Ouve-nos e emprega toda a capacidade do teu braço para nos livrar.

Deus jurou pela sua santidade:
“É justo que me encha de alegria,
    porque hei-de repartir Siquem como terra que é minha,
    e hei-de medir o vale de Sucote
    como propriedade que me pertence.
Gileade e Manassés ainda são meus!
Efraim é o apoio da minha força
e Judá me dará governantes.
Por outro lado Moabe para mim é uma bacia de lavar,
e Edom é como o sítio para onde lanço os sapatos quando me descalço.
Sobre a Filisteia bradarei vitória.

Quem me fará entrar em triunfo nas cidades fortificadas de Edom?
10 É Deus certamente,
    ainda que antes nos tenha rejeitado
    e tenha abandonado os nossos exércitos ao inimigo.
11 Auxilia-nos nos tempos de aperto,
    pois que de nada vale o socorro humano.
12 Com Deus faremos coisas formidáveis,
    e ele esmagará os nossos inimigos.